DES RÊVES DANS LA MARGE

S comme… Septembre ! – TAG

Je ne sais pas ce qu’il en est pour toi, mais en ce qui me concerne je n’ai pas vu passer Septembre (comme souvent avec ce mois). Il faut dire qu’il est souvent synonyme de stress et de plein d’autres réjouissances de ce type… Alors pour se détendre un peu, je te propose aujourd’hui le traditionnel TAG du mois !

Comme tu le sais déjà sûrement, je reprends ce jeu lancé par Muffins and Books qui consiste à donner le livre auquel l’adjectif nous fait penser.

Et après ceux des mois précédents (Janvier, Février, Mars, Avril, Mai, Juin, Juillet, Août) il est temps de passer à celui de Septembre !

Alors, c’est parti !

Clique sur les couvertures des livres pour accéder à mes chroniques, aux résumés et autres informations.



S comme… S !

Un livre dont le titre commence par un S.

Je viens de découvrir que c’est étonnamment dur de trouver un titre qui commence par un S dans sa bibliothèque. Tu devrais essayer pour voir… Bonne chance à toi !

Mais pour ce qui est de Symphonie du printemps de Yannis Ritsos, je n’ai pas grand-chose à ajouter à ma mini-chronique : C’est un très joli recueil de poésie qui nous est offert ici par un grand auteur grecque qui mériterait qu’on le lise plus, et édité par une maison très chère à mon coeur. Une déclaration d’amour à la liberté… Enchanteur !

S comme… Septembre !

Une histoire qui se passe en Septembre.

Ah, la catégorie tant redoutée ! Tu remarqueras que j’ai fait un effort pour ne pas sortir mon joker habituel…

Et même si l’histoire ne se déroule pas totalement en Septembre, c’est bien à ce moment qu’elle commence… Donc on ne va pas chipoter.

Parce que c’est avec La Section Lucky de Frédéric Schmitter que j’ai vécu une de mes plus belles découvertes en tant que personne qui aime étudier le français et tout ce qui gravite autour. Il fait incontestablement partie des petites pépites trop discrètes pour faire parler d’elles qui habitent ma bibliothèque.

S comme… Silencieux !

Un livre qui n’a pas beaucoup fait parler de lui.

Et en parlant de discrétion, en voilà un autre qui ne paye pas de mine et qui pourtant mériterait un peu plus de lumière. Eros Automaton de Clémence Godefroy est un roman steampunk qui m’a moi-même étonnée par sa qualité. L’intrigue est franchement originale et bien construite, les personnages intéressants et complexes. Mais surtout, ce livre nous pousse vraiment à la réflexion grâce à toute la résonance qui existe avec notre société actuelle. Je peux dire que la conclusion/morale m’a surprise et ne m’a pas laissée tranquille pendant un certain temps.

Et est-ce qu’on peut s’arrêter deux minutes pour admirer cette couverture ?! What a beauty ! Si tu veux mon avis, rien que ce point mériterait que tu t’y intéresses !

S comme… Superficiel !

Un livre que tu as acheté pour sa couverture.

Décidément, il faut que j’arrête de créer des liens entre les livres et les catégories de ce TAG ! Parce que voilà encore une couverture que je pourrais regarder pendant longtemps.

Il est très probable que tu aies déjà entendu parler (ou vu) le film À deux mètres de toi qui est sorti il y a quelques années avec Cole Sprouse et Haley Lu Richardson dans les rôles principaux. Film que j’ai trouvé très chouette bien qu’il soit un peu trop copié/collé sur Nos étoiles contraires à mon goût.

Eh il se trouve que quelques mois plus tard sortait le livre Five feet apart, écrit par Rachael Lippincott, Mikki Daughtry et Tobias Iaconis. Mais le livre étant adapté du film (comme ça arrive parfois), je n’avais techniquement pas besoin de le lire. Sauf qu’il y avait cette couverture. Avec ce dessin. Qui représente beaucoup de choses pour les personnages, et pour moi aussi.

Alors voilà, je suis une fille superficielle, mais on a tous le droit de l’être de temps en temps !

S comme… Sacré !

Un livre sacré à tes yeux, pour une raison ou pour une autre (c’est un cadeau, c’est ton livre préféré, c’est une édition collector, il est signé…).

LA SÉRIE

Étant donné que je suis une grande maniaque avec mes livres, je les considère à peu près tous comme sacrés. Mais c’est vrai qu’il y en a certains qui le sont plus que d’autres.

Sauf que si ma chambre était en feu, lequel je sauverai en premier ?

Sans hésiter les trois premiers tomes de la série Origine de Jennifer L. Armentrout.

Est-ce que j’ai besoin de te refaire mon petit speech ? Je ne crois pas. Mais si tu débarques dont ne sais où, saches qu’Origine est le spin-off de Lux, qui est lui-même indétrônable dans mon cœur de lectrice.

Et c’est là que tu me demandes : Mais alors pourquoi ne pas choisir de sauver la série principale ?

Tout simplement parce qu’ils sont tous en version VO, hard back, mais surtout dédicacés par Jennifer L. Armentrout !!! (!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!) (Tu vois l’idée.)

En plus, à chaque sortie c’est toute une aventuré pour me les procurer. Je les précommande aux États-Unis depuis le site de l’autrice, et souvent il y a des petits goodies en plus. Le premier est arrivé dans une box absolument magnifique avec tout un tas de choses géniales dont un tee-shirt que je ne reviens toujours pas de pouvoir porter. (C’est mon tee-shirt sacré, au cas où tu te poserais la question.)

S comme… Sacrifice !

Un livre où beaucoup de personnages meurent…

Il faut s’accrocher avec le tome 1 de Nil de Lynne Matson. En même temps, le principe de départ ne pouvait pas vraiment laisser de place au doute. (Clique sur l’image pour aller découvrir ça.) C’est assez violent pour tout dire. Mais aussi super original.

Je ne saurai pas vraiment dire pourquoi je n’ai pas poursuivi dans la série. Mais comme ce premier tome peut être considéré comme un one-shot, on va dire que ce n’est pas si grave.

S comme… Saisissant !

Un livre qui t’a surpris.

Quand je relis ma chronique de La Voleuse des toits de Laure Dargelos aujourd’hui, je me dis que je n’ai vraiment pas réussi à exprimer tout mon amour pour ce roman. Je ne sais pas ce qui m’a pris au moment de l’écrire, mais il est clair que je n’étais pas dans mon état normal.

Parce que ce roman est tout simplement fabuleux. Le postulat de base est plutôt simple et existe dans plein d’autres histoires, mais celle-ci ne fait que nous surprendre par son déroulement, ses retournements de situations, ses personnages incroyables, ses messages forts et sa morale folle. Juste… Waouh !

C’est ça que tu dois retenir de mon avis.

S comme… Surprends-moi !

Donne-moi un mot en S et je te dirais à quel livre il me fait penser !



Le mot de la fin

Comme à chaque fois, j’espère que ce TAG du mois t’a plu et aura su te divertir. J’essaie de te présenter des livres dont je ne te parle pas très souvent mais qui sont tout aussi importants.

En tout cas je te souhaite un bon début de semaine !

À bientôt pour un nouvel article !

Amandine Stuart

Qu'as-tu pensé de cet article ?

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2021 DES RÊVES DANS LA MARGE

Thème par Anders Norén