DES RÊVES DANS LA MARGE

A comme… Avril ! – TAG

C’est l’heure du TAG du mois ! Depuis janvier, je reprends le jeu lancé par Muffins and Books, qui consiste à trouver un livre en rapport avec les mots qui nous sont donnés.

Voici ce que Muffins and Books a fait pour Avril. Et mes articles des mois précédents :

Et on enchaîne donc avec Avril !



A comme… A !

Un livre dont le titre commence par un A.

Autoboyographie de Christina Lauren fut une énorme claque et une immense surprise. Cette histoire criante de vérité nous plonge dans le nouveau quotidien de Tanner, dont les parents viennent de déménager. Entre rencontres, écriture, amitié, amour, humour, remises en question, tragédies et poésie ; Autoboyographie m’a beaucoup marquée et continue de le faire aujourd’hui. J’ai surligné et appris des citations qui ont contribué à me faire évoluer. Un petit bijou qui est bien trop peu reconnu à sa juste valeur !

A comme… Avril !

Une histoire qui se passe en Avril.

Je sais que je triche, mais avoues-le : cette catégorie est affreusement difficile !

En même temps, je me rassure en me disant que Muffins and Books fait la même chose que moi tous les mois… à son propre TAG ! Donc je me dis que j’en ai aussi le droit !

A comme… Adorable !

J’ai découvert Sophie Tal Men à l’occasion de la sortie de son premier roman, et depuis je continue de la suivre à chacune de ses nouvelles publications annuelles. Elle est donc devenue ma « tradition d’été », la saison se prêtant particulièrement bien à sa ses récits. C’est toujours très humain, attachant, et mignon.

Mais de tous les livres qu’elle a pu écrire, mon préféré reste Qui ne se plante pas, ne pousse jamais. J’ai tout de suite éprouvé beaucoup d’affection pour les personnages dans lesquels je me reconnaissais et qui m’ont vraiment touché. Mais aussi pour les thèmes primordiaux qui y sont traités. Ça a beau être tragique, ce n’est jamais fait avec un point de vue pathétique. Il y a une vraie joie de vivre qui se dégage de ce roman gourmand et enveloppant. Je sais qu’un jour je le relirais, et je ne peux que t’encourager à faire de même ! Sachant que si tu en as envie, ce tome peut très bien se lire indépendamment des autres.

Je sais le nouveau livre de Sophie Tal Men, Là où le bonheur se respire, est déjà sorti, mais j’attends encore un peu que le soleil soit plus franc pour m’y atteler.

A comme… Agaçant !

Cet adjectif représente assez bien ce que je ressens pour le premier tome de La Nouvelle Arche de Julie de Lestrange. Il y avait du potentiel dans cette histoire, mais je l’ai trouvée bien trop sous-exploitée, avec un principe de départ trop bancal, une intrigue bizarrement ficelée et des personnages trop lisses et naïfs. Bref, c’était agaçant ! Je suis tout de même allé au bout de ce premier tome, histoire de ne pas avoir de regret, mais n’ai jamais poursuivi la série.

A comme… Attirant !

Ici, Muffins and Books nous propose deux manières de voir les choses. Soit un livre dont la couverture nous plait. Soit un livre que l’on n’a pas lu mais qui nous fait très envie.

Pour le coup, je t’offre un deux en un ! Car si j’ai ce premier tome des aventures d’Anne Shirley : Anne de Green Gables de Lucy Maud Montgomery dans ma bibliothèque physique depuis sa sortie, la publication numérique n’a toujours pas été annoncée… Je ronge donc mon frein depuis des mois en espérant que la situation se débloque. Bref, je sais que je ne suis pas très originale sur ce coup-là, mais avoue que cette couverture est magnifique !

En attendant que mon vœu soit exaucé, je rererereregarde la série par laquelle j’ai découvert cette histoire. D’ailleurs, si tu te souviens bien, je te la présentais dans cet article.

A comme… « Ah, tu es encore là, toi ? » !

Un livre qui est dans ma PAL depuis si longtemps que je l’avais oublié.

J’avoue que celui-ci m’était complètement sorti de la tête ! Je me souviens l’avoir reçu à Noel (je devais être en première ou en terminale) alors que je ne l’avais pas demandé. Et pour cause : il avait été un vrai coup de cœur pour ma mère, qui du coup voulait absolument que je le lise. J’ai eu beau lui répéter que ce n’était pas mon style… Il a tout de même atterri sous le sapin ! Je ne lui en veux pas. Moi aussi je tente désespérément de faire lire mes coups de cœur à tout le monde en leur disant qu’ils changeront leur vie.

J’ai tout de même essayé de m’atteler à L’Ile des oubliés de Victoria Hislop à force de me faire harceler. Mais comme je l’avais prédit : ça ne l’a pas fait du tout. Bref, il est très probable que je ne le lise jamais et qu’il reste la plus ancienne relique de ma PAL ! Mais je ne peux pas non plus m’en débarrasser, puisque c’est un cadeau de ma maman !

A comme… Ahahahahahah !

Un livre drôle.

Comme je l’expliquais dans l’article que je lui ai dédié, la série Charley Davidson de Darynda Jones est très certainement l’une des choses les plus drôles que j’ai pu lire. Il ne faut pas être adepte du premier degré pour apprécier cet humour, mais chez moi ça marche très bien. Ce que j’ai surtout apprécié, c’est que ce soit non-stop, ce qui crée une vraie dynamique au récit. Idéal pour une bonne poilade !

A comme… À ton tour !

Donnes-moi un mot en A et je te dirais à quel livre il me fait penser !



Le mot de la fin

Voilà pour le traditionnel petit article du mois ! Comme d’habitude, j’espère qu’il t’a plu. N’hésites pas à venir participer dans les commentaires, ça me fera plaisir !

En attendant, on se retrouve bientôt pour parler de lourd, de très lourd, qui est sorti tout récemment (il y a quelques jours en fait). Tu devines de quoi je veux parler ?

Alors, à bientôt pour un nouvel article !

Amandine Stuart

Au Suivant Poste

Précedent Poste

5 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Feedbacks en ligne
Voir tous les commentaires

© 2021 DES RÊVES DANS LA MARGE

Thème par Anders Norén

0
J'aimerais avoir ton avis sur cet article ! N'hésite pas à laisser un commentaire !x
()
x