DES RÊVES DANS LA MARGE

A comme… Août ! – TAG

Voici aujourd’hui le bien nommé TAG du mois !

Comme tu le sais déjà sûrement, je reprends ce jeu lancé par Muffins and Books qui consiste à donner le livre auquel l’adjectif nous fait penser.

Et après ceux des cinq mois précédents (JanvierFévrierMarsAvrilMaiJuin et Juillet) il est temps de passer à celui d’Août !

Alors, c’est parti !

Clique sur les couvertures des livres pour accéder à mes chroniques, aux résumés et autres informations.



A comme… A !

Un livre dont le titre commence par un A.

C’est l’occasion d’aborder un titre dont je ne parle peut-être pas assez souvent : Autoportrait en chevreuil de Victor Pouchet. Il ne fait aucun doute que si ce livre n’avait pas fait partie de la sélection 2020 du Prix du Roman des Étudiants je ne me serais jamais tournée vers lui, et n’en aurait peut-être même jamais entendu parler.

Et pourtant, je pense que ce serait une erreur de se dire que ce roman paraît trop inaccessible. Parce qu’il traite de manière juste et saisissante (sans jamais être insupportable) d’un sujet qui devrait être bien plus mis en avant : la maltraitance.

J’ai été touchée par l’histoire d’Elias, qui restera une de mes jolies découvertes de 2020.

A comme… Août !

Une histoire qui se passe en Août.

Joker ! Désolée, mais je passe mon tour.

A comme… Atypique !

Atypique. Voilà le mot parfait pour qualifier L’Écume des jours de Boris Vian. Parce que certes, c’est un classique, mais un classique qui ne ressemble à aucun autre, même de loin. Et si cette histoire traite de sujets quotidiens comme l’amour, la maladie, le travail ou la mort ; il n’a absolument rien de commun dans sa structure, son ambiance et sa construction.

C’était beau. Bizarre. Mais beau.

A comme… Addictif !

LA SÉRIE

J’ai lu beaucoup de romans addictifs dans ma vie. Mais j’ai décidé de te parler du dernier en date (ou l’avant-dernier, parce que ma lecture en cours est en train de battre tous les records) : La trilogie Lady Helen de Alison Goodman. Franchement, je ne l’ai pas vu venir, et c’est certainement ce qui a décuplé ce besoin de savoir, de tourner les pages et de juste lire sans s’arrêter.

Une série surprenante, qui réserve bien plus de surprises et de profondeur que ne pourrait laisser l’entendre son étiquette « Young Adult ».

A comme… Accidentel !

Muffins and Books le décrit comme dans le style « oooops, je trébuche et ce livre se retrouve dans mon panier, mais quoi, mais non, c’est un accident, ce n’est pas volontaire, olalaaa, nooooooon ». Donc un gros achat compulsif de ouf.

LA SÉRIE

Je me souviens très bien du moment où j’ai fait la rencontre de la série Prince Captif de C. S. Pacat. Je regardais une vidéo de Moody Take A Book qui s’est mise à présenter cette trilogie. Et je ne sais pas trop comment, mais ses mots m’ont frappée. Elle a tellement bien su partager son amour pour Prince Captif, tellement bien su me le vendre, que quelque chose en moi disait « c’est pour moi ». Alors j’ai appuyé sur « pause ». J’ai attrapé ma liseuse, ai acheté le premier tome et ai directement commencé ma lecture.

Si ça ce n’est pas un achat compulsif, je ne sais pas ce que c’est.

Et si tu savais comme je remercie mon moi de l’époque d’avoir eu ce craquage. Parce qu’aujourd’hui c’est l’une de mes séries préférées, qui est d’ailleurs à mon sens bien trop sous-cotée. À lire absolument !

A comme… Ancien !

Un livre qui est dans ta PAL depuis une éternité.

Rien qu’au titre je pense que tu as compris pourquoi ce roman est l’une des plus anciennes reliques de ma PAL. Parce qu’effectivement ça ne correspond pas du tout (mais alors vraiment pas du tout) à mes habitudes de lecture. Mais il y a une raison au fait que j’ai dépensé de l’argent pour l’avoir en ma possession. Non, ce n’est pas que je souffrais d’un grave traumatisme crânien.

À la fin de ma première année, le club lecture de ma fac à décidé d’organiser une lecture commune, le but étant de tous nous retrouver dans un café après les partiels pour partager et débattre entre nos avis. Super idée, tu en conviendras ! Chaque membre du club a donc dû présenter un ouvrage qu’il aimerait voir devenir cette fameuse lecture commune. Et au bout d’un vote acharné c’est La Vie et les opinions de Tristram Shandy, gentleman de Laurence Sterne qui a été choisi. Parce qu’on est quand même dans le cadre de la fac, donc bien sûr que ça n’aurait pas pu être un bon tome de fantasy ! Et au cas où tu te poserais la question : évidemment que non, je n’ai jamais voté pour lui, je suis pas folle quand même !

Mais quand j’ai vu (une fois le bouquin entre mes mains) le nombre de pages qu’il contenait -835 !- j’avoue que je l’ai un peu laissé de côté. Et avec le stress de la validation et des examens de ma première année de licence, c’est vrai que je ne me suis pas non plus naturellement tournée vers lui pour me détendre.

Au final, la fameuse rencontre pour partager nos avis a été annulée, ce qui ne m’a pas grandement attristé au vu de mon avancée de lecture (#0%).

Bref, je ne l’ai jamais ouvert et cette situation n’est vraiment pas prête de changer !

A comme… Accueillant !

Un univers qui te donne envie, où tu aimerais aller.

LA SÉRIE

Il y a tellement de possibilités pour répondre à cette question ! J’aurais bien évidemment pu te présenter Harry Potter ou Lux ou Divergente. Parce que tous ces univers m’ont forgée, moi, en tant que personne.

Mais j’ai choisi la voie de l’originalité avec la série des Chroniques lunaires de Marissa Meyer. Alors oui, peut-être que je me suis plus attaché aux personnages qu’à l’univers en lui-même. Mais ce dernier est tellement singulier qu’il est totalement indissociable de ce qui se rapporte à cette oeuvre. On est obligé d’y penser quand on évoque l’histoire. Donc oui, j’avoue : j’aimerais bien aller y faire un petit tour !

A comme… À toi de jouer !

Donne-moi un mot en A et je te dirais à quel livre il me fait penser !



Le mot de la fin

Et toi, qu’aurais-tu répondu ?

Amandine Stuart

Qu'as-tu pensé de cet article ?

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2021 DES RÊVES DANS LA MARGE

Thème par Anders Norén