DES RÊVES DANS LA MARGE

M comme… Mai ! – TAG

Aujourd’hui est le jour du traditionnel TAG du mois ! Comme tu le sais déjà sûrement, je reprend ce jeu lancé par Muffins and Books qui consiste à donner le livre auquel l’adjectif nous fait penser. Je ne sais pas si c’est très clair, mais je suis sûre que tu vas vite comprendre.

Et sans plus attendre, c’est parti pour ce TAG de Mai !

Mais avant, voici ceux des mois précédents (parce que ce truc est addictif, tu verras) :



M comme… Mai !

Une histoire qui se passe en Mai.

Si tu es un habitué du blog, tu sais déjà que c’est la catégorie qui me donne le plus de fil à retordre (mais avoues que c’est franchement difficile). Sauf qu’il se trouve que ce mois-ci, j’ai décidé de tout faire pour ne pas sortir mon joker.

Et j’ai trouvé Amour, gluten et sororité de S. A. Yarmond. Vu que l’histoire se déroule sur une période de presque un an, nous traversons donc plusieurs mois, dont celui de mai… Ce qui arrange bien mes affaires !

Si tu n’as encore jamais entendu parler de ce roman mais que tu aimes les amitiés, le girl-power, les recettes qui te mettent en appétit, les petites touches de romance, et les personnages touchants et humains, cette histoire est faite pour toi ! Ça fait un peu plus d’un mois que je l’ai refermée mais elle continue de me suivre – ce qui est plutôt bon signe en général !

M comme… M !

Un livre dont le titre commence par un M.

LA SÉRIE

Je sais que ce n’est pas vraiment dans les clous de ce dont je te parle habituellement… Mais, oui, un jour j’ai eu 17 ans. Et il se trouve qu’à ce moment-là une série sur les affres d’une bande de mecs évoluant dans le milieu du tatouage me passionnait plus que du Baudelaire. Ça arrive même aux meilleures d’entre nous.

Je suis un peu sarcastique, mais franchement, c’est loin d’être le pire truc que j’ai pu lire. La série des Marked Men de Jay Crownover présente même des qualités ! (L’une d’entre elles étant certainement que ce n’est pas bourré de scènes de sexe comme le suggèrent les couvertures.) Disons que c’est bien pour ne pas se prendre la tête et se détendre. Je me souviens avoir passé de bons moments en compagnie de ces personnages. Bien qu’il soit quasi-certain que mon jugement soit légèrement brouillé par l’âge que j’avais et les années qui ont passées. Mais disons que c’est un souvenir un peu nostalgique de mes jeunes années où j’étais une lectrice rebelle.

(Là, tu dois croire que j’ai 35 ans. Ce n’est pas du tout le cas. C’est juste que mes goûts et mon jugement littéraire ont beaucoup évolué en quelques années.)

M comme… Monstrueux !

Pour le coup, j’avoue que j’ai eu un peu de mal à définir « monstrueux ». Est-ce qu’on voulait un livre avec des monstres ? Un livre flippant ? Un livre tellement nul qu’on en garde un souvenir monstrueux ? Ou bien un livre monstrueusement génial ? Ou alors un avec une couverture hideuse ?

Après une très longue réflexion existentielle sur le sujet entre moi et ma bibliothèque, j’ai décidé qu’en fin de compte, le livre qui s’adaptait le mieux à la catégorie était :

Peter Pan de James Matthew Barrie. Tu sais, le conte original qui a donné le fameux dessin animé de Disney.

Et là, tu dois te dire qu’on n’a vraiment pas la même définition de « monstrueux ».

Sauf que. Ce roman entre parfaitement dans la catégorie. Pour rappeler que parfois, les monstres se cachent là où on s’y attend le moins.

J’ai fait un article sur cette oeuvre il y a quelques mois. C’était d’ailleurs la première chronique lecture du blog… Que d’émotions ! Mais je te conseille d’aller y jeter un coup d’oeil si tu veux plus d’informations sur ce « monstre ». Et accessoirement, si tu veux éviter un traumatisme à tes enfants…

M comme… Maritime !

En revanche, ça a été étonnamment facile de trouver quel livre te présenter ici. Il m’est tout de suite venu à l’esprit !

The Summer of chasing mermaids de Sarah Ockler (qui est publié en France sous le titre Le Silence des sirènes chez Nathan – Mais je te présente cette édition parce que je l’ai lu en VO) est le parfait roman d’été.

Encore une fois, ne fais pas attention à la couverture. Parce que cette histoire est bien plus qu’une histoire d’amour. C’est surtout un récit de brisure et de reconstruction. Un voyage pour se retrouver soi, mais surtout pour trouver infiniment plus. Tout cela sous fond de rencontres, d’amitiés, d’humour, d’une plume magnifiquement poétique, d’été… Et de mer, bien sûr ! La mer, qui a un rôle de premier plan dans cette histoire. Et avec elle un certain bateau et une certaine course de frégates qui pourrait avoir un enjeu insoupçonné !

J’en garde un vrai bon souvenir. J’en avais d’ailleurs fait un post sur mes réseaux sociaux juste après ma lecture. Pour le cas où tu voudrais approfondir le sujet…

M comme… Méconnu !

Là aussi, pas besoin de réfléchir une éternité pour mettre en avant ce roman.

J’ai lu Tiger d’Éric Richer presque par hasard, sur un total coup de tête. Et c’était un des meilleurs coups de tête que j’ai jamais eu, puisque je peux déjà dire que ce livre restera une de mes meilleures lectures de l’année 2021.

Certes, c’est très éloigné de mes habitudes de lecture, mais c’est peut-être justement pour ça qu’il m’a autant retournée. C’était bousculant, dérangeant, mais nécessaire.

Je pourrai en parler pendant des paragraphes et des paragraphes, mais je ne suis pas sûre que ce soit ce que tu veux. Alors je te laisse aller lire l’article que je lui ai consacré. Tu devrais y trouver ce que tu cherches.

À lire absolument ! -Si tu as plus de 18 ans et que tu n’es pas une âme excessivement sensible, parce qu’il faut s’accrocher. Je préfère prévenir.-

M comme… Magistral !

Magistral. C’est à peu près tout ce qu’il me faut pour décrire Le Choeur des femmes de Martin Winckler.

Ce fut un immense coup de coeur que je recommande à absolument tout le monde. Et que je te supplie de lire.

C’est un roman de bien public, indispensable, qui a changé ma vie en me faisant prendre conscience de plein de choses. Il est vraiment devenu un essentiel et un incontournable de ma bibliothèque.

Là encore, je te conseille d’aller voir l’article « coup de coeur » qui en parle. Tu y trouveras un concentré complet et détaillé de tout ce qui se trouve et de tout ce que je ressens pour ce roman.

Mais, par pitié, fonce tout de suite te le procurer !

M comme… Mélancolique !

Je me souviens parfaitement du moment où je lisais Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers de Benjamin Alire Saenz. Nous étions une journée de fin d’automne, il faisait froid, et un feu crépitait dans le salon. Je l’ai ouvert à 9h30, et l’ai refermé à 17h00, sans avoir relevé les yeux entre-temps. C’est un de mes plus beaux souvenirs de lecture.

Et, oui, j’avoue : je suis nostalgique de ce moment. C’est pour ça que je sais qu’un jour je relirai ce livre.

Mais il n’y a pas que moi qui sois mélancolique en pensant à ce roman. Parce que cette histoire elle-même transpire la mélancolie. Et c’est vraiment la sensation que je garde après toutes ces années.

Ce souvenir d’un été chaud vécu par deux adolescents dans les années 80, qui vont vivre la difficile transition entre l’adolescence et l’âge adulte.

C’était splendide.

Mais aussi incroyablement émouvant.

Encore un roman à découvrir si ce n’est pas encore fait !

M comme… Montre-moi que tu as plus d’idées que moi !

À ton tour de me donner un mot ou un adjectif en M et je te dirais à quel livre il me fait penser !



Le mot de la fin

Vu le temps qu’il faisait dehors quand j’ai ouvert les yeux ce matin, j’ai pensé que ce TAG pourrait peut-être t’apporter un peu du réconfort dont nous avons tous besoin.

J’espère que ça a fonctionné, même si ce n’est que quelques secondes.

En attendant que le soleil daigne montrer ses rayons, je te souhaite de belles évasions dans les pages de bons livres, pour oublier que le mois de Juin est dans moins d’une semaine et qu’on se croirait en Novembre.

Et n’oublie pas de me donner des adjectifs en M dans les commentaires, pour que je puisse continuer à trouver des livres qui lui correspondent, ça me ferait vraiment plaisir !

Amandine Stuart

Qu'as-tu pensé de cet article ?

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2021 DES RÊVES DANS LA MARGE

Thème par Anders Norén