DES RÊVES DANS LA MARGE

Virginie Despentes, King Kong théorie

Résumé de l’éditeur

J’écris de chez les moches, pour les moches, les frigides, les mal baisées, les imbaisables, toutes les exclues du grand marché à la bonne meuf, aussi bien que pour les hommes qui n’ont pas envie d’être protecteurs, ceux qui voudraient l’être mais ne savent pas s’y prendre, ceux qui ne sont pas ambitieux, ni compétitifs, ni bien membrés.

Parce que l’idéal de la femme blanche séduisante qu’on nous brandit tout le temps sous le nez, je crois bien qu’il n’existe pas.

V.D.

En racontant pour la première fois comment elle est devenue Virginie Despentes, l’auteur de Baise-moi conteste les discours bien-pensants sur le viol, la prostitution, la pornographie. Manifeste pour un nouveau féminisme.

Le Livre de Poche

Fiche technique

Titre King Kong théorie

Autrice : Virginie Despentes

Édition : Le Livre de Poche

Genre : Essai

Nombre de page : 160

Date de parution : 03.10.2007

Âge : À partir de 17 ans

Prix : 6.10€

Remarque : J’ai lu ce roman dans le cadre de l’édition 2021 du challenge lecture du WEEK-END SANS SIGNET.

Mon avis

Quand on commence à s’intéresser un peu aux ouvrages sur le féminisme, il y a certains noms qui reviennent de manière systématique : Virginia Woolf, Simone de Beauvoir, Maya Agelou, Chimamanda Ngozi Adichie… Et Virginie Despentes avec le célèbre King Kong théorie. Livre qui est d’ailleurs intégré à ma liste de lectures conseillées pour la fac, alors qu’il ne date que de 2007, alors c’est pour dire !

Et ce qui est sûr, c’est que ce fut une lecture déroutante et pleine de surprises ! Je ne m’attendais pas à ça. Je ne m’attendais pas à ce que les propos et les idées défendues aillent aussi loin dans leur développement. J’ai été déstabilisée tout au long de ma lecture, ne cessant d’interroger et de remettre en question – aussi bien moi et mes convictions que le texte et les thèses qu’il défend. Et pour être honnête, je ne suis toujours pas certaine de savoir ce que je pense exactement de King Kong théorie.

Je préfère t’avertir : ce n’est pas un livre pour tout le monde. D’abord parce qu’il est délibérément dur à lire. On cherche à nous choquer, à nous faire réagir, à nous mettre mal à l’aise parfois. C’est cru et violent. Ensuite parce qu’on y traite de sujets délicats tels que le viol, la prostitution ou la pornographie.

Ce ne fut donc pas une lecture de tout repos pour moi. Bien que je ne m’attendais pas à ce que ce soit facile, j’étais loin d’imaginer jusqu’où j’allais être entraînée.

Mais c’est probablement pour le mieux puisque ça m’a permis de pouvoir faire évoluer mon jugement sur certains sujets qui m’étaient jusque-là inconnus – peut-être pas en étant toujours en phase totale avec l’autrice, mais ce n’est pas le plus important.

Bref, un essai déroutant et difficile mais dont je comprends toute la renommée et la nécessité.

La citation

Le féminisme est une révolution, pas un réa-ménagement des consignes marketing, pas une vague promotion de la fellation ou de l’échangisme, il n’est pas seulement question d’améliorer les salaires d’appoint. Le féminisme est une aventure collective, pour les femmes, pour les hommes, et pour les autres. Une révolution, bien en marche. Une vision du monde, un choix. Il ne s’agit pas d’opposer les petits avantages des femmes aux petits acquis des hommes, mais bien de tout foutre en l’air.

Virginie Despentes, King Kong théorie

Ma note

Le mot de la fin

Et toi, tu as lu King Kong théorie ? Qu’en as-tu pensé ?

Amandine Stuart

5/5 - (1 vote)

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2022 DES RÊVES DANS LA MARGE

Thème par Anders Norén