DES RÊVES DANS LA MARGE

Weekend sans signet : on ne veut vraiment plus s’arrêter ?

Il y a deux semaines de ça, Marie, mon amie que tu as déjà rencontrée, m’a envoyé un message qui disait : « Ça à l’air trop bien ! Ça te dirait qu’on le fasse ? »

En pièce-jointe, il y avait un lien qui menait à cette vidéo :

Si tu viens de regarder la présentation de Anne Litterarum, tu dois maintenant comprendre pourquoi j’ai répondu « Mais carrément ! ».

Eh oui, parce que je suis une fille facile et que quand j’entends que le WEEKEND SANS SIGNET est un lirathon (un marathon de lecture), je ne peux pas résister.

Mais au fait, comment fonctionne le WEEKEND SANS SIGNET exactement ? Je t’expose succinctement les modalités du challenge (qui se trouvent aussi dans la vidéo) tout de suite !

Les modalités du challenge

Le principe est très simple : lire quatre livres en quatre jours.

Le challenge se déroule du 29 Juillet au 1er Août.

Pour rendre ton challenge moins solitaire et plus dynamique, tu peux :

  • T’inscrire sur le site web,
  • Rester connecté sur les réseaux sociaux, pleins de défis et d’invités t’y attendent :
  • Utilise le #W2S2021 pour toi aussi partager ton avancée du challenge.

La constitution de ma pile à lire

Anne Litterarum a donc déterminé des catégories pour nous challenger un peu plus dans la constitution de notre PAL. Les voici, avec mes choix de lectures :

1. Un livre de moins de 200 pages

Titre Maison tannière

Autrice : Pauline Delabroy-Allard

Édition – Collection : L’Iconopop – L’Iconoclaste

Nombre de page : 80

Prix : 13.00€

Résumé de l’éditeur :

Le talent de l’autrice du roman « Ça raconte Sarah » décuplé par la forme brève.

Elle se retire seule, loin du monde, dans une
maison comme une tanière. Chaque jour, elle
choisit un vinyle, écrit et prend des photos.
Elle laisse venir les sentiments et les souvenirs,
elle fait parler les plafonds et les murs.
Et cette maison tanière devient la nôtre.

2. Un livre avec du bleu sur la couverture

Titre Minuit ou presque

Autrice : Rainbow Rowell

Édition : Pocket Jeunesse

Nombre de page : 112

Prix : 10.90€

Résumé de l’éditeur :

Love Actually, version Rainbow Rowell. Deux nouvelles inédites, parfaites pour un cadeau de fin d’année.

Mags et Noel se sont rencontrés à une soirée du nouvel an. Depuis, ils tombent chaque année un peu plus amoureux…

Grande fan de Star Wars, Elena décide de camper devant le cinéma pour la sortie du nouveau film. Mais l’expérience s’avère décevante… du moins, jusqu’à sa rencontre avec Gabe…

3. Un livre dont le titre ne fait pas plus de trois mots

Titre King Kong théorie

Autrice : Virginie Despentes

Édition : Le Livre de Poche

Nombre de page : 160

Prix : 6.10€

Résumé de l’éditeur :

J’écris de chez les moches, pour les moches, les frigides, les mal baisées, les imbaisables, toutes les exclues du grand marché à la bonne meuf, aussi bien que pour les hommes qui n’ont pas envie d’être protecteurs, ceux qui voudraient l’être mais ne savent pas s’y prendre, ceux qui ne sont pas ambitieux, ni compétitifs, ni bien membrés.

Parce que l’idéal de la femme blanche séduisante qu’on nous brandit tout le temps sous le nez, je crois bien qu’il n’existe pas.

V.D.

En racontant pour la première fois comment elle est devenue Virginie Despentes, l’auteur de Baise-moi conteste les discours bien-pensants sur le viol, la prostitution, la pornographie. Manifeste pour un nouveau féminisme.

4. Un livre à la mode

Titre Instant Karma

Autrice : Marissa Meyer

Édition : Pocket Jeunesse

Nombre de page : 448

Prix : 18.50€

Résumé de l’éditeur :

Que feriez-vous si vous pouviez tout à coup lancer des sorts sur tout le monde… sauf sur votre ennemi mortel ?

D’après Prudence, les habitants de sa petite ville de bord de mer sont tous trop paresseux et mal élevés. Quint Erickson, en particulier. Son ennemi intime et malheureux partenaire d’exposé l’énerve au plus haut point. Elle rêve que le karma les rattrape tous et les punisse de n’être pas parfaits.

Son voeu est exaucé le jour où elle se retrouve avec le pouvoir de lancer des maléfices. La voilà capable de venger les actes de vandalisme et de punir les mauvaises langues. Une personne, pourtant, est imperméable à son pouvoir : Quint ! Forcée de le côtoyer au refuge pour animaux marins où ils sont tous deux bénévoles, Prudence se met alors à douter : et si elle l’avait mal jugé ?

Bonus 1. Un livre choisi par quelqu’un d’autre

Le choix de Marie s’est porté sûr…

Titre Petit Pays

Auteur : Gael Faye

Édition : Le Livre de Poche

Nombre de page : 224

Prix : 7.20€

Résumé de l’éditeur :

Avant, Gabriel faisait les quatre cents coups avec ses copains dans leur coin de paradis. Et puis l’harmonie familiale s’est disloquée en même temps que son « petit pays », le Burundi, ce bout d’Afrique centrale brutalement malmené par l’Histoire.

Plus tard, Gabriel fait revivre un monde à jamais perdu. Les battements de cœur et les souffles coupés, les pensées profondes et les rires déployés, le parfum de citronnelle, les termites les jours d’orage, les jacarandas en fleur… L’enfance, son infinie douceur, ses douleurs qui ne nous quittent jamais.

Bonus 2. Un livre à lire d’un seul coup (sans signet !)

Titre Les Femmes savantes

Auteur : Molière

Édition – Collection : Gallimard – Folio Classique (n°3230)

Nombre de page : 192

Prix : 2.00€

Résumé de l’éditeur :

Les femmes savantes, c’est le savoir devenu fou, donc comique. Bélise aime trop les romans, Philaminte trop le bel esprit. Une teinture de philosophie, ou de science, ne suffit jamais ; le snobisme n’épargne pas les hommes, pédants ridicules comme Vadius et Trissotin. Le pire est que les héros aiment comme ils savent, de loin. Molière a transformé ces modèles momentanés en types éternels, en ancêtres de Bouvard et Pécuchet.

Ai-je atteint mon objectif ?

Voici donc tous les livres que j’ai réussi à lire pour le challenge ainsi que les liens vers mes chroniques. J’ai également ajouté un lien vers cet article dans la fiche technique de mes lectures, en signifiant que ce livre à été lu dans le cadre du challenge du WEEKEND SANS SIGNET.

Retour d’expérience : Mon avis sur le challenge

Ce fut un réel plaisir de participer à cette édition 2021 du WEEKEND SANS SIGNET !

J’ai vraiment adoré m’auto-challenger sur ces quelques jours, en me mettant juste la bonne dose de pression – ce qui m’a permis de prendre tous les avantages de l’exercice (plaisir, jeu, ambiance bon-enfant) sans les inconvénients habituels (stress et autres joyeusetés de ce genre).

Pour ce qui est de ma quantité de lecture effectuée, c’est vrai que j’aurai certainement pu (et que je m’attendais à) faire mieux. Je suis un peu déçu de ne pas avoir pu lire les bonus, à savoir Petit Pays et Les femmes savantes.

Il faut dire que la première journée avait très bien commencée puisque j’ai terminé deux livres. J’avais divisé ma journée de lecture en deux : le matin étant consacré à Maison-tanière de Pauline Delabroy-Allard, et l’après-midi à Minuit ou presque de Rainbow Rowell.

C’est le deuxième jour que mon beau planning de lecture s’est un peu décalé puisque j’ai attaqué King Kong théorie de Virginie Despentes, qui m’a demandé bien plus de temps que prévu. C’est un ouvrage assez surprenant et difficile à aborder, qui appréhende beaucoup de choses. Il m’a demandé de très nombreuses minutes de réflexion importante que je ne voulais pas sauter « juste » pour réussir le challenge. J’ai donc préféré accorder à ce livre tout le temps qu’il avait besoin que je lui accorde, même si c’était plus que ce que j’avais estimé, c’est-à-dire deux jours.

Pour ce qui est d’Instant Karma de Marissa Meyer, je crois que je n’aurais pas pu imaginer meilleure lecture pour ce challenge. Ce fut la parfaite lecture douce et entraînante pour clôturer mon WEEKEND SANS SIGNET.

Donc oui, c’est assez dommage pour les bonus mais je trouve que mon challenge fut déjà bien rempli. J’ai atteint mon objectif, et c’est le principal !

Ces quatre jours ont donc été une expérience livresque plus que concluante, à laquelle j’ai été ravie de participer !

Et pourquoi pas d’ores et déjà prendre rendez-vous pour l’année prochaine ?

Le mot de la fin

Si tu lis cet article le jour de sa sortie, il n’est pas trop tard pour te lancer le défi du WEEKEND SANS SIGNET. Alors, n’hésite pas à sauter le pas ! Je suis sûre qu’on va s’éclater !

En attendant, je retourne à ma lecture !

Et toi, il t’arrive de participer à des lirathon ?

À bientôt pour un nouvel article !

5/5 - (1 vote)

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2021 DES RÊVES DANS LA MARGE

Thème par Anders Norén