Des rêves dans la marge

Des lectures variées et des avis sincères

Chronique Lecture | Le Précurseur – T2 : La Rage et la Ruine, de Jennifer L. Armentrout

Couverture du livre La Rage et la Ruine de Jennifer L. Armentrout

Précédemment dans la série…

Couverture du livre La Foudre et la Fureur de Jennifer L. Armentrout
Clique sur la couverture pour voir ma chronique

Résumé de La Rage et la Ruine

Tome 2

Zayne et Trinity ont affronté de nombreuses épreuves pour éviter l’apocalypse, mais ce combat n’a pas été sans conséquences sur le lien qui les unit. Et ce n’étaient que les prémices d’un danger plus grand encore. Une puissance inconnue menace toujours. Il leur faut impérativement débusquer ce Précurseur qui tue Gardiens et démons sans distinction.

Alors que les morts s’accumulent et que la situation semble devenir désespérée, Trinity se rend compte qu’une force mystérieuse tente de la contrôler… Sa rage les conduira-t-elle tous à leur perte ?

Éditions J’ai lu

Fiche technique

Titre Le Précurseur – T2 : La Rage et la Ruine

Autrice : Jennifer L. Armentrout

Édition – Collection : J’ai lu – Young Adult Romance

Nombre de pages : 576

Date de parution : 14.06.2023

Âge : À partir de 15 ans

Prix : 16.90€

Mon avis sur La Rage et la Ruine

Le mois de Juin marquait la sortie d’un nouveau roman de Jennifer L. Armentrout (une de mes autrices préférées) avec le T2 de la saga Le Précurseur : La Rage et la Ruine. Autant te dire qu’il n’a pas fallu attendre longtemps avant que je me jette dessus, surtout après le très bon moment que j’avais passé avec le premier opus : La Foudre et la Fureur.

Et figure-toi que j’ai adoré cette suite ! Elle m’a enchantée et captivée du début à la fin.

Cet enthousiasme trouve sa source dans beaucoup de points de l’histoire, mais principalement dans ses personnages.

Les personnages entiers de La Rage et la Ruine

Trinity s’impose de plus en plus comme un de mes personnages féminins préférés. Elle est tellement drôle et décalée et mignonne et attachante et forte et humaine… Et puis, elle est totalement obsédée par la nourriture et le sucre. Je ne peux que bien m’entendre avec une fille qui boit du Coca au petit-déjeuner. Mais surtout, Trinity a une superbe évolution tout au long de La Rage et la Ruine. Elle devient indépendante et badasse et parvient à se détacher un peu de Zayne, ce que j’ai apprécié.

Et parlons-en justement, de Zayne. J’ai le grand honneur de t’annoncer qu’il est devenu étonnamment supportable. Je crois même pouvoir dire que je l’apprécie maintenant. Incroyable, je sais. Il faut dire que nous avons eu une relation tumultueuse lui et moi. Pour être tout à fait honnête, j’ai longtemps eu envie de lui arracher les yeux avec une fourchette, en particulier dans Dark Elements. Mais comme je l’ai dit : Zayne a beaucoup évolué depuis. Il réfléchit et se met à penser dans le bon sens. Dieu merci.

Gif "Thank U Jesus" pour illustrer ma chronique de La Rage et la Ruine

Mais La Rage et la Ruine n’est pas que composé Zayne et Trinity. On notera aussi la présence de super personnages secondaires. Nabot (le meilleur ami fantôme de Trinity) est toujours aussi drôle et parfait dans son rôle (même si je regrette qu’il n’ait pas été aussi présent que dans le T1). Et puis, bien sûr, on retrouve des personnages de Dark Elements, notamment Layla et Roth, que l’on avait déjà pas mal croisé dans La Foudre et la Fureur. En particulier Roth, qui est très présent dans La Rage et la Ruine. Et ça fait tellement de bien !! Ses répliques et son caractère sont toujours aussi délectables. Roth et Layla ont un vrai rôle dans l’histoire et aident Trinity et Zayne à avancer, ce qui offre un véritable fil d’Ariane avec Dark Elements et nous permet aussi de voir comment le trio Layla, Roth et Zayne a évolué depuis la trilogie originale. Ça efface un peu l’étiquette de “spin-off” au Précurseur pour le hisser au véritable rang de suite et ça, j’ai adoré.

Mais évidemment, les personnages ne sont évidemment pas le seul point qui m’a fait adorer La Rage et la Ruine.

Des éléments qui ne font qu’enrichir La Rage et la Ruine

Comme dans tout roman de Jennifer L. Armentrout, la romance a aussi une place importante dans La Rage et la Ruine. Ici, elle prend son temps, contrairement au T1, ce que j’ai vraiment apprécié. C’est comme si toute leur relation repartait du début, pour se construire sur des bases plus saines. Et puis, Zayne et Trinity vont bien ensemble et sont vraiment mignons avec leurs reparties au top qui me font tout le temps sourire, même si on apprécie aussi les scènes de disputes qui sont tout autant un régal.

La Rage et la Ruine a aussi remporté des points supplémentaires en continuant de développer le schéma autour de la présence du handicap de Trinity (qui est atteinte de rétinite pigmentaire, une maladie dégénérative qui lui fait progressivement perdre la vue). Je ne peux que saluer la présence de l’inclusivité dans ce texte et la manière dont l’autrice en parle, même si j’aurais aimé qu’elle soit encore plus présente et développée.

L’intrigue surnaturelle, sous fond d’enquête policière, est elle aussi très bien menée et on ne peut plus surprenante. Les révélations sont à la hauteur, je n’ai pas vu grand-chose venir. Mais je ne t’en dis pas plus pour te laisser le plaisir de la découverte.

Et merci de ne pas me lancer sur le sujet de la fin de La Rage et la Ruine. Je dirais simplement qu’elle était terrible et qu’il ne faut vraiment pas faire ça à mon pauvre petit cœur. Je me serais clairement jetée sur la suite si elle avait été dispo. Mais il faut croire que je vais devoir prendre mon mal en patience et attendre l’année prochaine pour découvrir la conclusion de la trilogie !

En bref

En bref, La Rage et la Ruine, le deuxième tome de la saga Le Précurseur de Jennifer L. Armentrout a été une excellente lecture que je ne peux que te recommander grâce à ses personnages géniaux, sa romance qui prend son temps, son inclusivité et surtout sa fin traumatisante.

Ma note

Ma note : 16/20

La citation de La Rage et la Ruine

Mais le temps que j’ouvre la bouche, il était déjà dans l’ascenseur et les portes se refermaient sur les autres Gardiens et lui.

Je serrai les dents alors que la colère colorait ma vision en rouge. J’attrapai mon téléphone, à moitié tentée de le jeter contre le mur, mais je parvins à résister.

Je passai les minutes suivantes à faire les cent pas autour du canapé, avant de finir par fouiller les placards en quête de nourriture. Tout ce qu’on avait, c’étaient des œufs, de l’avocat et de la mayonnaise.

– Bon Dieu, grognai-je, en claquant la porte du frigo.

Si Zayne était sorti manger quelque chose qui ne soit pas recommandé dans un régime pauvre en glucides, j’allais lui faire sérieusement mal.

Sortant de la cuisine, je décidai qu’il était temps de me trouver une épicerie qui fasse les livraisons à domicile dans le quartier. J’allais commander tous les aliments gras, riches en glucides et sans valeur nutritive à disposition, et remplir toute la cuisine de cette merde. Ses placards déborderaient de chips et de biscuits au fromage, son congélateur de pizzas surgelées et de sacs de frites, son frigo de tous types de sodas ; et j’allais remplacer toute son huile de coco par du bon vieux saindoux. Sourire aux lèvres à cette perspective, j’ouvris mon ordinateur et m’attelai à la tâche. Quand des sacs et des sacs de pure malbouffe arrivèrent deux heures plus tard, j’exécutai mon plan machiavélique avec délice.

J’avais hâte de voir la tête de Zayne.

Jennifer L. Armentrout, Le Précurseur – T2 : La Rage et la Ruine

Le mot de la fin

J’avoue que j’avais un peu commencé à perdre foi en Jennifer L. Armentrout avec ses sorties des derniers mois qui étaient franchement bof bof (je pense notamment à La Couronne d’Os Dorés et à Ne te retourne pas). Mais c’était sans compter le retour aux sources avec ses histoires fantastiques qui ne m’ont jamais déçue (Lux forever). Et avec La Rage et la Ruine, Jennifer L. Armentrout a encore frappé et nous (re)montre toute l’étendue de son talent avec ce qu’elle sait faire de mieux !

Si jamais tu n’as pas encore eu l’occasion de te lancer dans sa trilogie du Précurseur, je ne peux que te conseiller d’y jeter un œil :

En attendant de te retrouver là-bas, je te souhaite un bon samedi et un excellent week-end !

Toi aussi tu apprécies particulièrement les histoires (fantastiques ou non) de Jennifer L. Armentrout ?

À bientôt pour un nouvel article !

Amandine Stuart

4.8/5 - (20 votes)

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2023 Des rêves dans la marge

Thème par Anders Norén