Des rêves dans la marge

Des lectures variées et des avis sincères

Chronique Lecture | Robin Page – T1 : Apprivoiser les démons, niveau débutant, d’Annette Marie

Couverture du livre Robin Page, le tome 1 : Apprivoiser les démons, niveau débutant, d'Annette Marie

Résumé du Tome 1 de Robin Page

Toute sa vie, Robin s’est tenue à l’écart du monde magique… jusqu’à ce qu’elle tombe sur le démon le plus meurtrier de l’univers dans la cave de son oncle…

Règle numéro un : ne pas regarder le démon.

Quand je suis me suis installée chez mon oncle, je m’attendais à ce que lui et sa famille soient comme moi : des enchanteurs marginaux qui ne pratiquent pas la magie. J’avais raison pour la partie enchanteurs, mais tort sur tout le reste.

Règle numéro deux : ne pas écouter le démon.

Mon oncle a choisi un pouvoir bien plus létal. Il invoque des créatures de l’ombre dans notre monde, les force à accepter un contrat de servitude et les vend au plus offrant. Et je suis censée faire comme si je ne savais pas que c’est illégal et terriblement dangereux.

Règle numéro trois : ne pas parler au démon.

Tout ce que j’avais à faire, c’était de ne pas m’en mêler. Faire comme si je n’avais pas trouvé le cercle d’invocation au sous-sol. Comme si je n’avais pas remarqué la sombre créature qui y est captive. Comme si je n’avais pas désobéi aux règles.

Mais j’ai désobéi, et maintenant, c’est trop tard.

Éditions Bookmark

Fiche technique

Titre Robin Page – T1 : Apprivoiser les démons, niveau débutant

Autrice : Annette Marie

Édition – Collection : Bookmark – Urban Fantasy

Nombre de pages : 336

Date de parution : 14.09.2022

Âge : À partir de 15 ans

Prix : 19.00€

Mon avis sur le Tome 1 de Robin Page

Il y a quelques semaines, je suis tombée sur une chronique de Car0le94p qui nous présentait le dernier tome de Robin Page d’Annette Marie… Et elle a franchement attisé ma curiosité, si bien que je me suis finalement décidée à me lancer dans le premier opus : Apprivoiser les démons, niveau débutant.

Au bout d’à peine quelques pages il était déjà clair que j’avais bien fait d’écouter mon instinct. Je suis très vite entrée dans cette histoire aux côtés de Robin, une jeune femme orpheline depuis peu qui va venir s’installer quelque temps chez son oncle pour tenter de récupérer l’héritage de ses parents qu’il refuse de lui céder. C’est là-bas qu’elle va découvrir que les membres de cette famille sont des enchanteurs : Ils invoquent et emprisonnent des démons dans notre monde pour les contraindre à accepter un contrat de servitude qui les liera à l’humain le plus offrant. Ce qui est bien évidemment totalement illégal. Ces magouilles vont donc attirer l’attention de Robin qui ne va pas pouvoir s’empêcher d’aller y regarder de plus près pour découvrir ce qui se trame là-dessous… Et par la même occasion sympathiser avec le démon qui se trouve dans le cercle d’invocation en plein milieu de la bibliothèque.

Photo d'un œil rouge dans le noir, pour illustrer ma chronique du tome 1 de Robin Page

Le Tome 1 de Robin Page, un roman addictif et équilibré

Dis comme ça, ça peut paraître un peu simple… Mais qu’est-ce que c’était bien ! J’ai dévoré ce premier tome de Robin Page en à peine 24 heures, totalement impliquée dans cette histoire.

C’est addictif au possible, alors que l’autrice prend pourtant le temps de nous faire entrer dans son monde, de faire connaissance avec les personnages, de comprendre les enjeux, de créer un lent rapprochement entre Robin et Zylas (le démon)… Tout ça ne se fait pas en un claquement de doigts, l’action n’est pas tout de suite au rendez-vous. Et pourtant, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. C’est exactement le genre de trame et de rythme que j’apprécie : réaliste et équilibré. Et c’est encore trop rare pour être souligné.

Des personnages comme on les aime

Le duo Robin/Zylas est très plaisant à suivre, que ce soit dans leurs punchlines qui font du bien, leur apprivoisement l’un vis-à-vis de l’autre et tout simplement leur dynamique qui fonctionne à merveille. Robin est une jeune femme qui manque cruellement de confiance en soi mais qui ne manque pourtant pas de courage et d’aplomb, qui cherche désespérément des réponses à ses questions. Tandis que Zylas est un personnage plein de mystères et d’intentions cachées, que l’on apprend à doucement découvrir au fil de ce premier tome et qui promet de belles choses pour la suite.

On devine aussi les premières prémices d’une romance dans les prochains tomes, mais elle reste ici extrêmement légère (presque rien) et laisse présager un développement en slow-burn extrême dans les prochains tomes – ce qui me ravit totalement.

Photo d'une allumette en train de se consumer, pour illustrer ma chronique du tome 1 de Robin Page

Quant aux personnages secondaires, ils ne sont pas en reste non plus. J’ai immédiatement détesté l’oncle de Robin, un type abject que j’ai eu envie de tuer de mes propres mains (tout comme sa femme d’ailleurs). Ce qui n’est pas anecdotique puisque j’ai toujours pensé que pour faire une bonne histoire il fallait un bon méchant – et celui-là joue son rôle à la perfection. D’autres personnages sont plus nuancés et ont une belle évolution au fur et à mesure que l’intrigue avance et qu’on apprend à les connaître, ce qui m’a beaucoup plu.

Des petits plus qui font la différence dans le Tome 1 de Robin Page

Le worldbuilding est lui aussi bien ficelé et intéressant, et donne clairement envie d’en apprendre plus. L’action, lorsqu’elle finit par arriver, est rythmée et haletante, avec de bons retournements de situation que je n’avais pas vus venir.

Et quand Robin n’est pas en train de traîner à côté d’un démon… Elle fait de la pâtisserie ! Et je ne m’y attendais pas mais… Qu’est-ce que ce livre donne faim ! L’autrice a clairement un talent pour décrire les recettes et les gâteaux qui en résultent. Je tenais à prévenir, au cas où : Munissez-vous d’un paquet de biscuits ou d’une tablette de chocolat avant de commencer Robin Page, pour éviter trop de frustration.

En bref

En bref, ce n’est peut-être pas la lecture de l’année mais ce premier tome de Robin Page d’Annette Marie, Apprivoiser les démons, niveau débutant, contient tout ce que je recherche dans une bonne urban fantasy : une héroïne attachante qui ne se laisse pas marcher sur les pieds, de l’humour, de l’action, un rythme addictif, un personnage masculin mystérieux, une pointe de romance, des secrets à élucider, de bons compagnons en guise de personnages secondaires et des retournements de situation de qualité. Les amateurs du genre peuvent foncer tête baissée pour, à la clef, un bon moment immersif tout en restant assez léger.

Il va donc sans dire que je compte poursuivre la série Robin Page avec le T2, Terrasser les monstres, niveau intermédiaire, dès que l’occasion se présentera (probablement en janvier au vu du programme déjà bien trop chargé que je me suis concocté pour décembre).

Couverture du livre Robin Page, le tome 2 : Terrasser les monstres, niveau intermédiaire, d'Annette Marie

Et je tenais également à préciser qu’à l’origine Robin Page est une série spin-off à celle de Tori Dawson (première saga de l’autrice à se dérouler dans cet univers). Mais sache que, n’ayant pas lu la première série, je n’ai éprouvé aucune difficulté de compréhension avec Robin Page (on ne croise même pas le personnage de Tori Dawson dans ce premier tome). Donc les deux sagas peuvent parfaitement se lire de manière indépendante. À toi de voir si tu souhaites suivre l’ordre de parution ou non.

Ma note

Ma note : 15/20

La citation du Tome 1 de Robin Page

– Quelle est ta question ?

Une longue pause s’ensuivit, comme si la créature réfléchissait à ses mots.

– Qu’est-ce que tu as jeté dans le kaïrtis vish ?

Je fronçai les sourcils. Il avait un fort accent, mais une partie de sa phrase n’était pas de l’anglais.

– Jeté dans le… quoi ?

– Le… vīsh… la magie.

La magie ? Jeté dans la… oh.

– Tu veux dire, le cercle d’invocation ? Tu me demandes ce que je t’ai jeté ?

Un rire dément monta à mes lèvres, mais je le ravalai.

– Des cookies. Je t’ai jeté des cookies.

– C’est de… la nourriture ?

– Oui. Je clignai des yeux, perplexe.

– Tu les as mangés ?

Silence. Est-ce que ça voulait dire… oui ? Je ne savais pas comment interpréter son absence de réponse. Allez savoir ce qu’un long silence voulait dire dans une conversation avec un démon ?

Oh, seigneur. J’avais une conversation avec un démon. J’avais perdu la boule. Une démence causée par le stress. Ça devait être ça.

Annette Marie, Robin Page – T1 : Apprivoiser les démons, niveau débutant

Le mot de la fin

Je suis d’avis qu’une petite urban fantasy de temps en temps, ça fait vraiment du bien. Robin Page se classe désormais dans mon classement de référence, au même titre que ces autres séries que je t’encourage à aller découvrir d’urgence si ça n’est pas déjà fait :

En attendant de te retrouver là-bas, je te souhaite un bon samedi et un excellent week-end !

Toi aussi tu aimes les romans d’urban fantasy ? Tu as déjà eu l’occasion de croiser la route de Robin Page d’Annette Marie ?

À bientôt pour un nouvel article !

Amandine Stuart

5/5 - (32 votes)

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2024 Des rêves dans la marge

Thème par Anders Norén