DES RÊVES DANS LA MARGE

Lucy Maud Montgomery, Anne Shirley – T3 : Anne de Redmond

Précédemment dans la série…

Résumé de l’éditeur

Tome 3 : Anne de Redmond

Anne Shirley, qui a désormais 18 ans, poursuit ses rêves d’études supérieures et d’envolées créatives. Et c’est en compagnie de Gilbert Blythe, Charlie Sloane et Priscilla Grant qu’elle découvre Redmond, l’Université de Kingsport en Nouvelle-Écosse. Au programme : cours, écriture, nouvelles rencontres et surtout, toutes sortes de mésaventures ô combien romantiques. Sans oublier les retours à Green Gables pour se ressourcer, entretenir les vieilles amitiés, garder sur le droit chemin un turbulent petit garçon… et recevoir sa première demande en mariage !

Avec toujours autant de style et d’humour, Lucy Maud Montgomery signe de son écriture merveilleuse un charmant trésor littéraire à la fois poétique et tendre sur les joies et les peines du passage à l’âge adulte d’une fascinante jeune fille. Anne de Redmond est une exceptionnelle nouvelle étape dans la vie d’Anne Shirley, où Lucy Maud Montgomery parvient de sa merveilleuse écriture, toujours aussi fluide, drôle et poétique qu’étonnamment perspicace, à nous partager les tourments et les joies, les hauts et les bas du passage à l’âge adulte d’une fascinante jeune fille tout en continuant à nous régaler de l’univers – que ce soit les lieux chaleureux comme Green Gables, et désormais Redmond – et des personnages – amis de toujours et fantaisistes nouveaux venus – qu’elle a créé à travers les yeux d’Anne Shirley.

Anne de Redmond est un roman parfaitement équilibré, l’œuvre d’une autrice accomplie, qui non seulement approfondit ses personnages, les suivant sur leurs chemins respectifs, mais ouvre aussi de nouveaux horizons, emplissant son inoubliable héroïne d’appréhension et de désir.

Monsieur Toussaint Louverture

Fiche technique

Titre Anne Shirley – T3 : Anne de Redmond

Autrice : Lucy Maud Montgomery

Édition – Collection : Monsieur Toussaint Louverture – Monsieur Toussaint Laventure

Nombre de pages : 344

Date de parution : 19.08.2021

Âge : À partir de 12 ans

Prix : 17.50€

Remarque : J’ai lu ce livre dans le cadre de l’édition 2022 du Cold Winter Challenge.

Mon avis

C’est drôle de voir comme les hasards de la vie n’en sont peut-être pas toujours : Le 17 Janvier 2022 je te présentais mon avis sur le T2 de la saga Anne ShirleyAnne d’Avonlea-. Et c’est aujourd’hui, le 11 Janvier 2023 que je décide de te faire mon retour sur le T3 –Anne de Redmond– qui fut mon avant-dernière lecture de l’année, entre les quelques jours qui séparent Noël du Nouvel An.

Mais cette coïncidence du calendrier est en réalité révélatrice de tout ce qui fait que cette saga est si spéciale : C’est une lecture doudou dans laquelle je cherche du réconfort quand il y a des moments de flottement, qu’il fait froid et que l’on veut s’évader dans un univers poétique, contemplatif, plein de joies et de rires.

Enchantement

Et ce T3 a encore une fois parfaitement tenu ses promesses. Peut-être même plus que les précédents. Je ne sais pas si c’est cet opus en particulier, ou bien si c’est moi qui étais dans de meilleures dispositions, mais Anne de Redmond m’a enchantée au point de frôler le coup de cœur.

Pourtant, les apparences n’étaient pas en sa faveur. Je trouve que cette couverture est de loin la moins belle de celles qu’a pu nous offrir Monsieur Toussaint Louverture, ce qui ne m’a pas encouragée à aller vers elle, mais lorsque j’ai appris que la majorité de l’intrigue ne se passerait pas à Green Gables et aux alentours… J’ai été franchement refroidie. Ce qui explique peut-être aussi ce laps de temps entre ma lecture des T2 et 3. Mais c’était grandement sous-estimer Lucy Maud Montgomery.

Il ne m’a suffi que de quelques paragraphes pour replonger aux côtés de Anne et me laisser entraîner dans ses péripéties. Chaque moment de lecture était comme une bulle qui m’enveloppait pour une déconnexion totale de ce qui m’entourait. Anne Shirley représente à elle seule toute la définition du cosy. Ce tome en particulier.

Foisonnement

J’ai adoré suivre Anne au cours de ses quatre années à l’université, la voir prendre son indépendance, grandir, mûrir, rencontrer de nouvelles personnes, affronter les joies et les malheurs de la vie, s’obstiner, s’illusionner, se laisser aller et faire face aux évidences qui lui apparaissent enfin.

Chaque chapitre fut un enchantement regorgeant de beaucoup de bonheurs, pour les personnages comme pour moi qui me réjouissais de toutes les nouvelles inspirations de la jeune femme. Je rêve de tomber un jour sur la Maison de Patty et d’y vivre une collocation aussi joyeuse que celle d’Anne. Même si j’aurais certainement du mal m’habituer à Phil, seul personnage avec lequel je n’ai vraiment pas accroché mais que j’ai appris à connaître et à tolérer au fil des pages.

Mais ce qui faisait l’essence d’Anne Shirley dans les tomes précédents est toujours là. Anne a toujours le don incongru de se retrouver dans des situations absurdes et rocambolesques dont elle se sort tant bien que mal et qui nous font toujours autant (peut-être même plus) rire aux éclats – mention spéciale à sa superbe série de demandes en mariages ! Et même si les choses prennent une ampleur moindre que dans sa jeunesse, elles n’en restent pas moins délectables (pour nous, bien sûr).

Mais il ne faudrait surtout pas faire comme moi – se laisser emporter par le tourbillon de la vie en oubliant que, chez Lucy Maud Montgomery, le tragique n’est jamais très loin. Je peux te dire que je me suis aussi pris une sacrée claque d’émotions qui m’a donné un véritable coup au cœur et a embué mes yeux à un moment bien particulier de l’histoire. Mais je te laisse découvrir tout ça par toi-même.

En bref

En bref, Anne de Redmond, le T3 de la saga Anne Shirley de Lucy Maud Montgomery fut une merveilleuse lecture qui n’aurait pas pu mieux m’accompagner pour cette fin d’année 2022. Encore meilleur que les tomes précédents, celui-ci est rempli de joies et de rires tout en gardant la solennité nécessaire aux moments grave et à la maturité des personnages qui grandissent et sont à présent adultes. Anne me manque déjà, je me réjouis donc de la retrouver lors de ma lecture du T4 –Anne de Windy Willows– qui n’attendra pas Janvier 2024 pour ce faire, je te le garantis !

Ma note

La citation

Sur la crête, où l’avenue Spofford s’amenuisait pour se transformer en simple route, se trouvait une petite maison blanche en bois, entourée de chaque côté par des bosquets de pins qui étendaient leurs bras protecteurs au-dessus de son toit. Elle était couverte d’une plante grimpante rouge et or, et à travers on pouvait voir ses fenêtres aux volets verts. Devant, il y avait un tout petit jardin ceint d’un muret de pierre. Bien que l’on fût en octobre, le jardin était toujours charmant, planté de fleurs et d’arbustes surannés, étranges et adorables – belles fleurs de mai, aurone, verveine citronnelle, alysses, pétunias, soucis et chrysanthèmes. Un petit chemin de briques avec un motif à chevron menait du portail au porche à l’avant. Cet endroit semblait avoir été transplanté d’un lointain village de campagne ; pourtant, il avait quelque chose qui donnait à son voisin le plus proche – l’immense palais d’un roi du tabac encerclé d’une vaste pelouse – un aspect extrêmement grossier, tape-à-l’œil et inconvenant.

Lucy Maud Montgomery, Anne Shirley – T3 : Anne de Redmond

Le mot de la fin

Je me rends compte que cette chronique est la première de l’année – et je suis ravie de la dédier à Anne, ce personnage si emblématique et attachant.

Toi aussi, tu suis les aventures d’Anne Shirley ?

À bientôt pour un nouvel article !

Amandine Stuart

5/5 - (14 votes)

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2023 DES RÊVES DANS LA MARGE

Thème par Anders Norén