Des rêves dans la marge

Des lectures variées et des avis sincères

Chronique Lecture | Le Jeu des Tricheurs, d’Anita Rigins

Couverture du livre Le Jeu des Tricheurs d'Anita Rigins.

Résumé du Jeu des Tricheurs

Belle connait Priam depuis leur adolescence et ce fameux jour où elle lui a fait mordre la poussière lors de leur première rencontre. Ils se sont aussitôt détestés, si bien que lorsque Belle quitte Boston avec ses parents quelques années plus tard, elle se promet de ne plus jamais croiser la route du garçon. Mais aujourd’hui, Belle a réalisé son rêve et est devenue avocate en droit des divorces. Elle est douée et ne recule devant rien pour être la meilleure. Alors, quand on lui propose une place en or à Boston, elle saute sur l’occasion. Là-bas, elle est chargée d’un nouveau dossier : Un divorce conflictuel dans lequel toutes les règles seront enfreintes pour plumer l’adversaire. Sauf que l’avocat de la partie adverse n’est pas n’importe qui. Il s’agit de Priam qui lui aussi a bien grandi et ne compte pas se laisser faire. Pire encore, il a hâte de lutter contre elle et de la rendre folle. Ils vont alors s’affronter avec une seule règle : Gagner la partie, même en trichant, et surtout sans succomber au désir qui naît entre eux.

Éditions Hugo Roman

Fiche technique

Titre Le Jeu des Tricheurs

Autrice : Anita Rigins

Édition – Collection : Hugo Roman – New Romance

Nombre de pages : 512

Date de parution : 23.08.2023

Âge : À partir de 16 ans

Prix : 17.00€

Remarque : Je remercie vivement et chaleureusement les Éditions Hugo Roman ainsi que Netgalley pour l’envoi de ce livre. Je précise toutefois que mon avis n’en sera pas moins transparent, honnête et sincère.

Mon avis sur Le Jeu des Tricheurs

C’est en lisant la chronique de Car0le94p que mon envie pour Le Jeu des Tricheurs est née. Je n’ai donc pas boudé mon plaisir lorsque les éditions Hugo Roman ont accepté de me l’envoyer en service presse. Et il faut croire que j’ai eu raison de m’intéresser à ce roman, étant donné que j’ai passé un très bon moment en sa compagnie !

Une romance qui se défend

Dans Le Jeu des Tricheurs nous rencontrons Belle, jeune avocate spécialisée dans les divorces, qui va retourner à Boston, sa ville natale, après plusieurs années d’absence. Là-bas, elle va retrouver sa meilleure amie et voisine d’enfance April, ainsi que Priam, le frère de cette dernière, qui se trouve être lui aussi avocat spécialiste des divorces. C’est en plaidant un dossier commun (elle du côté de l’épouse, lui de celui du mari) qu’ils vont être amenés à se revoir… et à redevenir les adversaires qu’ils étaient dans leur jeunesse.

Le scénario de départ ne fait pas dans l’originalité, on est d’accord. Mais il n’y a pas forcément besoin de construire un schéma capillotracté pour faire une bonne histoire. Et c’est exactement ce qu’est Le Jeu des Tricheurs.

Le Jeu des Tricheurs : Entre tension et humour

J’ai surtout aimé toute la première partie du roman – celle où Belle et Priam se retrouvent et s’affrontent par coups-bas interposés pour tenter de démonter le dossier de défense de l’autre. Il y a des crasses à gogo, mais aussi énormément d’humour. Il faut dire que ces deux-là ont beaucoup d’imagination pour ce qui est de mettre des bâtons dans les roues de l’autre, ce qui donne souvent des scènes très comiques et réjouissantes pour nous, lecteurices. Et plus ces deux-là se côtoient, plus la tension monte. L’ambiance devient rapidement électrique pour un slow-burn comme on les aime.

C’était vraiment un régal à lire, d’autant plus que le style de l’autrice, Anita Rigins, est très fluide et addictif. Les pages se tournent toutes seules et nous plongent dans un bon rythme de lecture qu’il devient difficile de lâcher.

Gif d'un jeune homme lisant un livre en accéléré, pour illustrer ma chronique du Jeu des Tricheurs d'Anita Rigins.

Une seconde partie surprenante et émotive

Et puis, doucement, cette romance bien menée mais somme toute classique se transforme en autre chose. Les personnages doivent faire face à une épreuve de la vie qui va leur tomber dessus, les surprendre et les blesser. C’était surprenant et bien mené. (Même si, je ne vais pas te mentir, je m’étais malencontreusement fait spoiler en cherchant une info sur internet -merci bien- donc l’évènement n’a pas été une révélation pour moi. Mais ça ne m’a pas empêché de le vivre à fond en même temps que Belle et Priam.) C’est une dernière partie toute en difficultés et en émotions. Beaucoup d’émotions. L’autrice traite le sujet avec beaucoup de prévenance et de tact. On sent qu’elle ne s’est pas lancée là-dedans sur un coup de tête et qu’elle a fait des recherches pour tenter de coller au mieux à la réalité.

C’était donc un pari risqué, mais très réussi. Notamment en ce qui concerne la fin et la décision que les personnages prennent à ce moment-là. C’est un choix intelligent, qui était nécessaire, mais que l’on voit bien trop peu dans les romances. Encore un choix judicieux de la part de l’autrice.

Une suite au Jeu des Tricheurs !

Le chapitre bonus à la fin du roman laisse deviner l’arrivée prochaine d’une suite (spin-off) où l’on suivra cette fois-ci d’autres personnages qui évoluent dans l’entourage de Belle et de Priam. Je suis curieuse de découvrir ce qu’Anita Rigins leur (nous) réserve et serai donc bien évidemment au rendez-vous pour la sortie de ce nouveau roman !

En bref

En bref, Le Jeu des Tricheurs d’Anita Rigins m’a fait passer un très bon moment. Si la première partie du récit est d’abord axée sur un aspect “comédie” avec beaucoup d’humour et de tension, le récit glisse ensuite vers des thématiques plus graves et surprenantes, mais que l’autrice a très bien su maîtriser. Le tout étant écrit dans un style fluide et addictif qui nous fait en redemander. Je recommande !

Ma note

Ma note : 15/20

La citation du Jeu des Tricheurs

Je finis par craquer et m’avance vers la porte pour la refermer.

Je ne sais pas ce que devait “gérer” ce cher avocat adverse, mais qu’il aille se faire voir. S’il n’a pas pris la peine de venir, commençons sans lui. Au moment où je m’apprête à fermer la porte, une grande main aux veines apparentes s’interpose, bloquant mon geste.

Je fronce les sourcils tout en posant mon regard noisette sur les doigts hâlés devant moi, qui repoussent la porte, et je me recule précipitamment pour ne pas basculer. Je fais demi-tour et m’avance vers mon bureau sans un regard vers l’homme qui est désormais face à mon dos. Je lance d’une voix ironique, en me retournant :

– Waouh, mon cher confrère, vous avez décidé de nous honorer de votre présence. Quelle joie…

La fin de ma phrase reste bloquée dans ma gorge.

Mon souffle se coupe, et je comprends que je viens de tomber dans un piège dont j’ignorais l’existence.

Devant moi se tient l’ennemi de mon enfance. Beaucoup de souvenirs remontent à la surface. Lui, cachant mes BD. Moi, renversant de l’après-shampoing dans ses draps. Lui, m’injuriant et écorchant mon prénom. Moi, lui faisant manger du sable.

Anita Rigins, Le Jeu des Tricheurs

Le mot de la fin

Plus j’y réfléchis, et plus je trouve que cette année 2023 nous offre des romances de bon cru ! Je ne cesse en effet de découvrir de très belles histoires d’amour depuis le début de l’année, ce qui me réjouit grandement !

Voici un petit panel de mes meilleures trouvailles, n’hésite pas à aller y jeter un œil pour de nouvelles recommandations livresques :

En attendant de te retrouver là-bas, je te souhaite un bon samedi et un excellent week-end !

Tu avais déjà entendu parler du Jeu des Tricheurs d’Anita Rigins, qui fait beaucoup parler de lui en ce moment ?

À bientôt pour un nouvel article !

Amandine Stuart

5/5 - (28 votes)

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2024 Des rêves dans la marge

Thème par Anders Norén