Des rêves dans la marge

Des lectures variées et des avis sincères

Chronique Lecture | Un Léger Malentendu, de Rose Mia

Couverture du livre Un Léger Malentendu de Rose Mia

Résumé d’Un Léger Malentendu

Surf, coup de foudre et quiproquo sous le soleil de Los Angeles !

Lorsqu’elle emménage dans son nouvel appartement à Los Angeles, Mei a un coup de foudre pour son voisin Tom. Hélas, elle comprend vite que rien ne sera jamais possible entre eux. Mei a l’habitude, sa vie sentimentale est un fiasco ! Ceci dit, rien ne les empêche d’être amis. Tom est une star du surf. Célèbre pour avoir dompté les vagues mangeuses d’hommes les plus dangereuses du monde, il est cloué sur le sable depuis un grave accident. L’arrivée de sa jolie voisine, une petite tornade aussi déjantée qu’attachante, le pousse hors de sa zone de confort. Entre eux, c’est une évidence. Sauf que quelque chose bloque. Juste un petit détail… mais qui change tout. Certains mensonges nous protègent. Comment accepter la vérité lorsqu’ils volent en éclats ?

Éditions Hugo Roman

Fiche technique

Titre Un Léger Malentendu

Autrice : Rose Mia

Édition – Collection : Hugo Poche – New Romance

Nombre de pages : 256

Date de parution : 05.07.2023

Âge : À partir de 16 ans

Prix : 7.90€

Mon avis sur Un Léger Malentendu

Si tu suivais déjà mes aventures livresques il y a deux ans, alors tu te souviens peut-être que j’avais découvert Rose Mia avec Noël, avalanche et hésitations, sa romance hivernale que j’avais adorée et qui est clairement devenue ma référence du genre.

C’est donc tout naturellement que j’ai eu envie de retrouver l’autrice dans un autre roman, Un Léger Malentendu, une romance estivale sur laquelle j’ai sauté dès que les éditions Hugo l’ont ajouté à leur catalogue.

Un Léger Malentendu, une très chouette romance estivale

Et ma foi, j’ai passé un bon moment de lecture avec Un Léger Malentendu. C’est en effet le parfait roman d’été. L’ambiance est légère, pleine de soleil et de mer pour cette histoire qui se place dans l’univers du surf (quoi de mieux pour la saison ?) et qui traite surtout du sujet de la reconstruction – sous couvert d’une romance toute choupie, bien évidemment.

J’aime la plume de Rose Mia qui rend notre lecture fluide, facile et addictive (j’ai eu du mal à lâcher le roman) ainsi que la façon dont elle tourne ses histoires : avec beaucoup d’intelligence, en prenant le temps et en développant ses personnages en tant que personnes individuelles plutôt qu’en tant que couple. On apprend d’abord à les connaître, puis on assiste à leur rencontre et la naissance d’une relation classique, amicale, qui se développe petit à petit en quelque chose d’autre… Et c’était très agréable. On sous-estime beaucoup trop ce “temps de la découverte” dans les romances, alors que c’est souvent ce que je préfère parce que ça apporte de la crédibilité et une légitimité à l’histoire et à ce que vivent les personnages.

Gif d'une personne disant "Take all the time you need!" pour illustrer ma chronique d'Un Léger Malentendu de Rose Mia.

Et parlons-en, des personnages ! Ils étaient agréables à suivre. J’ai aimé Mei, cette fille attachante, artiste, un peu déjantée, avec ses failles et ses traumatismes (je précise d’ailleurs qu’Un Léger Malentendu traite de harcèlement scolaire sans détour, alors attention aux triggers warnings !). Ses côtés “autruche”, très peu sûre d’elle et ayant tendance à paniquer facilement étaient juste un peu trop pour moi parfois… Mais ils ne sont pas devenus excessivement envahissants, ce que j’ai apprécié. Je n’ai pas non plus à me plaindre de Tom, ce garçon gentil à souhait, respectueux, qui a les bons réflexes et qui sait ce qu’il veut. J’aurais simplement aimé qu’il soit encore plus développé – puisqu’il a parfois manqué de corps à mes yeux.

Mais alors, c’était une superbe lecture ? Eh bien, pas tout à fait. Parce qu’outre les petits défauts dans le traitement des personnages que j’ai évoqués juste au-dessus, j’ai aussi et surtout trouvé que le quiproquo de départ (sur lequel est basée toute l’histoire) était un peu trop facile et manquait d’originalité. Il m’a vite lassée. Mais je ne te dirais rien de plus sur son contenu, pour te laisser le plaisir de la découverte ! (Je suis machiavélique, je sais ^^) Et d’une manière plus générale, Un Léger Malentendu n’est pas un roman qui restera gravé dans ma mémoire – il était trop “simple” et “léger” pour ça. Mais il n’empêche que ça reste un chouette roman, idéal pour passer un bon moment de détente pendant les derniers jours de l’été !

En bref

En bref, Un Léger Malentendu de Rose Mia est une chouette petite romance estivale qui m’a surtout plu parce qu’elle se déroule dans l’univers du surf, mais aussi grâce à l’agréable plume de l’autrice qui sait prendre son temps dans le développement de la relation entre les personnages. J’ai simplement trouvé qu’il y avait quelques couacs dans le traitement du caractère propre des personnages, mais aussi et surtout que le quiproquo (qui a une grande importance) manquait franchement d’originalité, ce qui est vite devenu lassant. Mais Un Léger Malentendu reste tout de même un très chouette roman d’été !

Ma note

Ma note : 14/20

La citation d’Un Léger Malentendu

Un léger frisson me parcourt l’échine alors que je revois la vague se refermer sur moi comme une mâchoire géante, prête à me projeter sur les rochers. Les poils se hérissent sur mes bras à ce simple souvenir

– Tu n’arrives plus à entrer dans l’eau, depuis ?

Le regard de Mei est si intense, si emprunt d’intérêt et de compassion, que je ne parviens pas à le soutenir. Je baisse les yeux sur mon bracelet en tissu et hausse légèrement les épaules.

– Pas vraiment. Je peux nager, j’ai simplement une peur panique de monter sur cette foutue planche. Comme si j’avais… perdu le droit de surfer, tu comprends ?

Elle penche la tête sur le côté.

– J’ai un peu de mal, admet-elle au bout d’un moment avec un adorable sourire. Je comprendrais que tu aies peur d’avoir un nouvel accident, mais le “droit” de surfer, tout le monde l’a, non ?

– Je ne sais pas. Surfer n’est pas un sport comme un autre. Il est à la fois une question d’équilibre, de communion entre le corps, l’esprit, le vent et l’océan. On ne maîtrise pas les vagues, on ne lutte pas contre l’océan, mais on s’apprivoise petit à petit, on apprend à se connaître. Comme dans la vie. Surfer, normalement, c’est être humble face aux éléments. N’hésite pas à m’interrompre quand tu trouveras que je suis lourd avec mes complaintes de surfeur poète.

Mei éclate d’un rire franc, qui me cloue sur place. Je me rends compte que je donnerais n’importe quoi pour l’entendre aussi souvent que possible.

– Attends que je te parle de ma passion pour Blattlestar Galactica, tu trouveras ton histoire de communion avec l’océan très fade, pouffe-t-elle.

La partie la plus niaise de moi-même serait prête à l’écouter parler de super-propulseurs et de rayons laser jusque très tard dans la nuit, j’en ai peur.

Rose Mia, Un Léger Malentendu

Le mot de la fin

Fun fact : J’ai lu Un Léger Malentendu pendant mes vacances au Portugal, pays que je découvrais pour la première fois. Et Rose Mia mentionne plusieurs fois dans son roman que Nazaré, une ville portugaise, est célèbre pour être un des plus gros spots de surf au monde, étant le théâtre des vagues les plus hautes, certaines atteignant parfois les 30 mètres.

Alors, que fais-je sitôt après avoir lu ça ? J’ouvre une carte, bien sûr. Et je découvre que Nazaré ne se situe qu’à 30 minutes de notre lieu de résidence. J’ai donc fait la promo de la ville auprès de mon entourage… et il faut croire que j’ai su me montrer convaincante puisque nous n’avons pas perdu de temps avant de partir pour aller nous poser en haut d’une des nombreuses falaises qui entourent la ville pour admirer la houle.

Et c’est vrai que le spectacle était impressionnant, bien que nous n’étions pas dans la période propice pour admirer les plus belles vagues (il faudrait s’y rendre entre Novembre et Mars pour cela). Mais il n’empêche que c’était une belle sortie, mais surtout une jolie coïncidence – ou un joli signe, qui nous montre que la vie est souvent bien faite.

Tu as déjà entendu parler de Rose Mia et de ses romans ? Tu as déjà eu la chance d’admirer les monstrueuses vagues de Nazaré ?

À bientôt pour un nouvel article !

Amandine Stuart

4.9/5 - (20 votes)

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2024 Des rêves dans la marge

Thème par Anders Norén