DES RÊVES DANS LA MARGE

Bienvenue chez moi !

Nous avons tous une histoire à raconter. Ce n’est pas moi qui le dis, c’est l’expression. Et bien figures-toi que ce blog en a une aussi. Elle commence par la petite graine d’idée qui a fini par germer et s’arrête (pour l’instant !) à la publication de son premier article que je suis très heureuse de te présenter. Tu veux la lire ? La voici…

Il était une fois, il n’y a pas si longtemps, une jeune fille de 21 ans qui s’appelait Amandine Stuart. Ce n’était pas sa véritable identité, simplement son nom de plume pour lequel elle avait beaucoup d’affection et qui lui permettait de se sentir bien en sécurité lorsqu’elle devait avoir à faire à ce pays parfois impitoyable que l’on appelait Internet.

Amandine Stuart avait une passion. Elle consistait en un seul mot : évasion. Elle adorait s’évader dans des mondes parallèles, dans des mondes qui n’existait pas et dans lesquels elle pouvait oublier sa vie pendant quelques heures et prendre possession de celle de quelqu’un d’autre, un personnage sortit tout droit de l’imagination d’un inconnu. Ce moyen d’évasion s’appelait la lecture.

Mais Amandine n’aimait pas seulement la lecture en elle-même, elle adorait aussi écouter les autres en parler, discuter, débattre… C’est donc assez logiquement qu’au moment de choisir ce qu’elle voulait faire pour le reste de sa vie elle se lança dans des études de Lettres Modernes dans lesquelles elle s’épanouissait pleinement. Cependant, elle prit assez vite conscience au début de ces études que les œuvres vues en amphithéâtres n’étaient pas vraiment ses genres de prédilection. Bien qu’elle en appréciait la grande majorité, ils ne lui permettaient plus de s’évader comme avant, et ça lui manquait terriblement.

C’est alors qu’elle découvrit qu’il existait une autre façon de parler de ses lectures : écouter et lire les avis de personnes qui lui étaient complètement étrangères sur des formats vidéos ou des plateformes de blogs, et tout ça ce trouvait juste sous son nez, de manière gratuite et illimitée.

Ce fut comme une révélation ! Elle pouvait maintenant combiner toutes les facettes de ce monde de la lecture dans lequel elle se plaisait tant.

Mais ce n’est vraiment que deux ans plus tard, à la mi-juillet de l’année 2020, qu’Amandine Stuart prit conscience que peut-être, avec un peu de chance et un gros coup de pouce de sa bonne étoile, peut-être ses avis de lectures à elle pourraient intéresser quelqu’un d’autre.

C’est donc sur un coup de tête, comme elle en avait souvent, qu’elle décida de créer son propre endroit, un endroit où elle serait libre d’exercer sa plume comme elle l’entendait tout en partageant les chroniques de ses lectures ainsi que des réflexions ou des moments de sa vie.

Et comme chaque objectif qu’elle se fixait au court de sa vie, elle se promit de tout faire pour l’atteindre. Elle se mit donc au travail, et ce n’est qu’après plusieurs jours de dur labeur, plusieurs nuits sans beaucoup dormir et énormément d’aide trouvée sur le blog WPMarmite qu’est enfin né DES RÊVES DANS LA MARGE, son blog de lectures et de tranches de vie.

Dans le même temps, elle édita son blog sur les réseaux sociaux Facebook et Instagram afin de toucher un maximum de personnes, parce que ce qui faisait aussi très peur à Amandine Stuart, c’était d’avoir fait tout ça pour des cacahuètes (qu’elles n’appréciaient même pas). Et ce n’est qu’après avoir partagé ses pages Contacts et À propos qu’elle à enfin publié son premier article, « Bienvenue chez moi ! », le 18 juillet 2020 dans la soirée.

Toi qui lis cette histoire, tu te demandes surement comment elle se termine. J’ai bien peur de ne pas encore avoir de réponse à cette question, mais nous pouvons toujours émettre une hypothèse… Que dirais-tu de « le blog d’Amandine Stuart se développa grandement, rendit service à de nombreuses personnes et fit la joie et la fierté de sa créatrice » ?

Amandine Stuart

5/5 - (1 vote)

Précedent Poste

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2021 DES RÊVES DANS LA MARGE

Thème par Anders Norén