DES RÊVES DANS LA MARGE

Sarah Anderson, Fangs

Résumé de l’éditeur

Je veux ton (amour) sang.

Lorsqu’Elsie et Jimmy se rencontrent dans un bar, c’est le coup de foudre. S’engage alors une relation amoureuse tout ce qu’il y a de plus classique. Enfin, classique… Il se trouve que les deux partagent un petit secret qui fait qu’ils devraient normalement être ennemis. Tels les Roméo et Juliette de la nuit et de l’horreur, ils s’aiment, alors qu’Elsie est une vampire et que Jimmy est un loup-garou. Heureusement, nous ne sommes plus en 1595, et les deux peuvent profiter de leur relation en laissant le drame de côté.

Suivez la chronique, parfois douce, parfois hilarante, d’un couple pas comme les autres !

Le nouveau roman graphique de Sarah Andersen, dessinatrice de talent et autrice de la BD en ligne à succès Sarah’s Scribbles.

404 Éditions

Fiche technique

Titre Fangs

Autrice : Sarah Andersen

Édition – Collection : 404 – Fiction

Genre : Graphique – Bande Dessinée

Nombre de pages : 120

Date de parution : 20.09.2021

Âge : À partir de 16 ans

Prix : 12.00€

Remarque : J’ai lu ce livre dans le cadre de l’édition 2022 du Cold Winter Challenge.

Mon avis

Comme je l’expliquais dans un précédant Throwback Thursday Livresque ainsi que dans mon bilan lectures de l’année, une de mes bonnes résolutions pour 2023 est de m’intéresser de plus près aux graphiques, ce genre que je ne lis jamais. J’ai donc choisi de m’y atteler vendredi en découvrant Fangs de Sarah Andersen, une petite BD dont j’avais souvent entendu parler et qui me faisait très envie.

Croquée par Fangs

Et figure-toi que cette première expérience graphique fut des plus réjouissantes ! J’ai A-DO-RÉ Fangs qui m’a permis de passer un excellent moment de lecture. Cette histoire entre cette vampire et ce loup-garou qui tombent amoureux peut sembler un peu convenue, mais Sarah Andersen parvient à en faire un instant de purs rires et d’une mignonitude qui nous fait fondre. Les dessins sont simples mais beaux, de sorte que j’ai pris beaucoup de plaisir à admirer les planches – tout comme les dialogues qui sont certes assez rares mais toujours sources d’un humour délectable. Fangs m’a offert une jolie échappée de 30-40 minutes dans une bulle de joie et d’attendrissement qui m’a laissé le sourire aux lèvres pour le reste de la journée.

Le seul petit bémol que j’ai pu relever (et qui fait que Fangs n’est pas un coup de cœur) est que j’aurai aimé que l’histoire soit plus en continu, plutôt que ces tranches de vie dont chaque page constitue un épisode de leur relation sans véritable lien entre elles. Mais encore une fois, ça n’empêche pas que j’ai passé un excellent moment de lecture où j’ai pris beaucoup de plaisir à voir Sarah Andersen jouer avec les clichés entre vampires et loups-garous et en faire des anecdotes où les clins d’œil sont de mises et nous régalent !

En bref

En bref, Fangs de Sarah Andersen fut une excellente lecture graphique que je recommande à tous ceux qui sont en quête d’une bonne tranche de rires et de mignonitude qui les poursuivra pendant plusieurs heures après avoir refermé le livre. Moment de douceur et de régalade garanti ! Je regrette simplement que l’histoire n’ait pas été plus construite, au lieu de ces épisodes un peu décousus – mais ce n’est qu’un détail qui ne retire rien à la qualité de la BD !

Ma note

La citation

Sarah Andersen, Fangs, p.37

Le mot de la fin

C’est une petite chronique, mais je ne pense pas qu’il soit utile que je m’étende plus et j’espère que cet avis aura suffi à te convaincre de te jeter sur Fangs dès que l’occasion se présentera !

En tout cas je suis ravie de cette première découverte graphique qui m’encourage à poursuivre sur cette voie !

Tu as lu Fangs de Sarah Andersen ? Ou bien juste entendu parler ? As-tu d’autres lectures graphiques à me recommander ?

À bientôt pour un nouvel article !

Amandine Stuart

5/5 - (14 votes)

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2023 DES RÊVES DANS LA MARGE

Thème par Anders Norén