DES RÊVES DANS LA MARGE

Mathieu Palain, Ne t’arrête pas de courir

Résumé de l’éditeur

L’énigme d’un homme, champion le jour, voyou la nuit. Un face-à-face exceptionnel entre l’auteur et son sujet.

De chaque côté du parloir de la prison, deux hommes se font face pendant deux ans, tous les mercredis. L’un, Mathieu Palain, est devenu journaliste et écrivain, alors qu’il rêvait d’une carrière de footballeur. L’autre, Toumany Coulibaly, cinquième d’une famille malienne de dix-huit enfants, est à la fois un athlète hors norme et un cambrioleur en série. Quelques heures après avoir décroché un titre de champion de France du 400 mètres, il a passé une cagoule pour s’attaquer à une boutique de téléphonie.

Au fil des mois, les deux jeunes trentenaires deviennent amis. Ils ont grandi dans la même banlieue sud de Paris. Ils auraient pu devenir camarades de classe ou complices de jeux. Mathieu tente d’éclaircir « l’énigme Coulibaly », sa double vie et son talent fracassé, en rencontrant des proches. Il rêve qu’il s’en sorte, qu’au bout de sa course, il se retrouve un destin.

Tout sonne vrai, juste et authentique dans ce livre. Mathieu Palain a posé ses tripes sur la table pour nous raconter ce face-à-face bouleversant. Quand la vraie vie devient de la grande littérature.

La révélation d’un auteur qui dépeint avec talent une France urbaine, ultra-réaliste et contemporaine.

Éditions de L’Iconoclaste

Fiche technique

Titre Ne t’arrête pas de courir

Auteur : Mathieu Palain

Édition – Collection : L’Iconoclaste – Récits

Genre : Non-fiction

Nombre de pages : 422

Date de parution : 19.08.2021

Âge : À partir de 15 ans

Prix : 19.00€

Récompenses : Prix Interallié 2021 – Grand Prix des Lectrices ELLE (Document) 2022 – Prix du Roman des Étudiants France Culture-Télérama 2021 – Prix Sport Scriptum 2021 – Prix du Roman News 2021 – Prix Blù Jean-Marc Roberts 2021

Remarque : J’ai lu ce livre dans le cadre de l’édition 2022 du Pumpkin Autumn Challenge.

Remarque bis : J’ai découvert ce livre dans sa version audio, lue par l’auteur.

Mon avis

Tu ne le sais peut-être pas, mais j’ai eu la chance de faire partie du jury du Prix du Roman des Étudiants au cours des automnes 2020 et 2021. Ne t’arrête pas de courir faisait partie de la sélection du Prix de l’année dernière, mais je n’ai pas eu l’occasion de le découvrir – à cause d’un manque de temps et d’envie. Alors, maintenant qu’il a non seulement remporté le Prix, mais aussi celui de l’Interallié et de nombreux autres, il était grand temps que je sache pourquoi ce roman à conquis tant de personnes ! Je me suis donc lancée en Novembre dernier à la découverte de ce roman après l’avoir déniché sous son format audio.

Surprise

Cette expérience de lecture s’est révélée très différente de ce à quoi je m’attendais. C’est loin d’être plat, et encore moins manichéen. On découvre un récit de vie tout en nuances, qui s’avère très vite passionnant. Le destin de Toumany Coulibaly est retracé sous nos yeux, de son enfance à son présent proche, et nous découvrons une personnalité attachante (bien que frustrante) au destin digne d’un film ou d’une pièce de théâtre tragique. J’ai été happée par l’envie de connaître le fin mot de l’histoire. Comment un enchaînement de mauvais choix a pu créer un cercle vicieux dont il devient presque impossible de sortir. Mais ce qui m’a, je crois, le plus impressionnée, c’est cette capacité qu’à eut l’auteur de ne pas juger -jamais- dans un sens comme dans l’autre. Il questionne, n’excuse rien, tente de cerner les mécanismes humains et institutionnels à l’œuvre.

Nouvelle voix

Mais il y a en réalité un autre personnage central à cette histoire : Mathieu Palain, l’auteur lui-même qui se dévoile en même temps qu’il découvre l’histoire de Toumany, au fur et à mesure qu’il s’implique dans leur relation en se rapprochant toujours un peu plus de lui, devinant des parallèles entre leurs vies respectives. Ce n’est pas habituel de voir un auteur s’impliquer aussi frontalement dans l’histoire qu’il nous livre, à tel point que j’ai pu avoir l’impression de découvrir des morceaux de journaux intimes avec des pensées très personnelles.

Surtout que ce sentiment était exacerbé par le fait que c’est Mathieu Palain lui-même qui nous raconte Ne t’arrête pas de courir, avec sa propre voix, ses propres intonations et ses propres silences. En devenant le narrateur, le lecteur de ce livre audio, c’est comme si une barrière tombait. Ce qui a rendu cette écoute d’autant plus impactante – bien que Ne t’arrête pas de courir ne restera probablement pas dans mes annales, car trop éloigné de mes habitudes de lecture et de ce à quoi j’aime me confronter.

En bref

En bref, Ne t’arrête pas de courir de Mathieu Palain fut une lecture surprenante à la découverte de l’histoire d’un homme qui m’était jusque-là inconnu mais qui mérite, à mon sens, d’être relayée. On y découvre un récit très humain et tout en nuances, sans jugements ni faux-semblants. Je l’ai personnellement trouvé assez touchant, réellement intéressant et éclairant, requérant un certain esprit critique, mais ce livre ne s’adresse cependant pas à tout le monde.

Ma note

La citation

– Pourquoi ? demande enfin la présidente. Tu entres en équipe de France, tu as un potentiel incroyable, l’athlé peut te sauver. Alors pourquoi ?

– Tu sais, Anne, c’est compliqué de te dire ça, mais j’ai plus d’adrénaline quand les flics me courent après qu’en remportant un 400 mètres.

Mathieu Palain, Ne t’arrête pas de courir

Le mot de la fin

Avais-tu déjà entendu parler de ce roman après tous les Prix qu’il a remportés ?

À bientôt pour un nouvel article !

Amandine Stuart

5/5 - (9 votes)

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2023 DES RÊVES DANS LA MARGE

Thème par Anders Norén