Des rêves dans la marge

Des lectures variées et des avis sincères

Chronique Lecture | Légendes de la Garde – T2 : Hiver 1152, de David Petersen

Couverture du livre Légendes de la Garde, le tome 2 : Hiver 1152, de David Petersen

Précédemment dans la série

Couverture du livre Légendes de la Garde, le tome 1 : Automne 1152, de David Petersen
Clique sur la couverture pour voir ma chronique

Résumé du T2 des Légendes de la Garde

En ce rude hiver 1152, la Garde doit faire face aux pénuries qui menacent l’existence des souris. Saxon, Kenzie et Lieam, trois gardes parmi les meilleurs, partent à travers les territoires recouverts de neige. Mené par le vieux Celanawe, ils font office de diplomates et tentent d’améliorer les relations entre les différentes cités et la Garde. Mais cet hiver-là pourrait bien être fatal à certains gardes.

Éditions Gallimard

Fiche technique

Titre Légendes de la Garde – T2 : Hiver 1152

Auteur : David Petersen

Édition – Collection : Gallimard – Bandes Dessinées Hors Collection

Genre : Graphique – Bande Dessinée

Nombre de pages : 176

Date de parution : 27.01.2011

Âge : À partir de 9 ans

Formats & Prix : Papier : 22.50€ Ebook : 14.99€

Remarque : J’ai lu ce livre dans le cadre de l’édition 2023 du Cold Winter Challenge.

Mon avis sur le T2 des Légendes de la Garde

En octobre dernier je découvrais le premier opus de cette célèbre série de graphiques. J’avais passé un moment agréable, bien que pas exceptionnel, avec celui-ci – qui était d’ailleurs associé à la saison automnale. Il m’a donc paru évident d’intégrer le Tome 2, qui se déroule lors d’un hiver sombre et rugueux, à ma PAL du Cold Winter Challenge 2023 !

Cette lecture, faite à la mi-février, fut donc la dernière faite dans le cadre du challenge… Et je pense qu’il serait plutôt approprié de t’en parler avant que le printemps ne commence officiellement !

Des légendes pas si légendaires

Pour rappel, les Légendes de la Garde est une série de graphiques qui met en scène des souris justicières repoussant contre des complots au sein de leur royaume. En somme : un schéma de fantasy on ne peut plus classique.

Et c’est finalement ce que je reproche à ce livre : il n’y a rien d’innovant là-dedans. Peut-être que je le juge trop durement (comme une lectrice aguerrie) alors qu’il est d’abord destiné à la jeunesse… Mais il n’empêche que je ne garde pas un excellent souvenir de cette lecture.

La quête des gardes va vite tourner au vinaigre lorsque le groupe que nous suivons (envoyé pour trouver des vivres et des remèdes, et entretenir les relations avec le village voisin) va se retrouver séparé. Les deux nouvelles escouades vont alors suivre deux chemins distincts et faire face à de nombreux dangers… Qui pourraient bien les amener à déjouer une trahison d’une grande envergure.

Capture d'écran d'une partie de la page 20 du deuxième tome de Légendes de la Garde, de David Petersen pour illustrer ma chronique.

Encore une fois, le Tome 2 des Légendes de la Garde m’a globalement laissé de marbre. Je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages, que je trouve peu approfondis et assez clichés, en plus des enjeux face auxquels je suis restée indifférente. Je suis finalement restée spectatrice de cette histoire.

Pourtant, il y a objectivement de bonnes choses dans ce livre. La plume est sympa, surtout avec l’insertion de nombreux poèmes, chansons et légendes que j’ai trouvés très beaux et bien écrit. On retrouve aussi des thématiques importantes comme l’entraide, la transmission, le courage… Tout cela dans un style graphique très expressif et détaillé, dans des coloris sombres et froids parfaitement adaptés à la saison dans laquelle se déroule l’intrigue.

Mais malgré ces bons points, je ne suis pas parvenue à dépasser mes impressions de déjà-vu et à m’immerger dans l’histoire.

En bref

En bref, Hiver 1152, le deuxième opus de la série de graphiques des Légendes de la Garde de David Petersen fut une lecture plutôt décevante. Je suis restée spectatrice de cette histoire qui ne m’a pas convaincue – à la fois par le manque d’originalité du schéma de l’intrigue (une simple quête de fantasy) et par le sort des personnages qui m’a laissée complètement indifférente. Et tout cela même si je reconnais volontiers ses qualités comme la jolie plume de l’auteur, les thématiques importantes qu’il développe et son style graphique très particulier. Mais il n’empêche que tout cela m’a globalement laissé de marbre.

Ma note

Ma note : 13/20

La citation du T2 des Légendes de la Garde

Capture d'écran de la page 135 du deuxième tome de Légendes de la Garde, de David Petersen pour illustrer ma chronique.
—David Petersen, Légendes de la Garde – T2 : Hiver 1152, p.135

Le mot de la fin

Pour tout te dire, malgré cet avis plutôt négatif, je me pose sérieusement la question de savoir si je vais découvrir le troisième tome (qui est, il me semble, le dernier de la série). En effet, celui-ci se déroule au printemps -une saison que j’apprécie beaucoup plus et qui devrait être chouette à découvrir à travers les illustrations de David Petersen- et met en scène d’autres personnages, ce qui m’intrigue assez. Je ne ferme donc pas totalement la porte aux Légendes de la Garde, et je verrai bien si l’envie de les retrouver me prendra dans les prochaines semaines !

Couverture du livre Légendes de la Garde, le tome 3 : La Hache Noire, de David Petersen

Et en parlant de printemps, je me suis justement concocté une petite PAL de saison pour les mois à venir ! Je te la partagerai dès demain dans un reel sur mon compte Instagram – alors n’hésite pas à m’y rejoindre si tu es à la recherche de quelques idées lectures printanières !

En attendant de te retrouver là-bas, je te souhaite un bon lundi ainsi que d’excellentes lectures !

Mais avant de partir, viens me dire en commentaires si tu es déjà familier avec la célèbre série de graphique des Légendes de la Garde de David Petersen, et si tu es et adéquation avec mon retour de lecture !

À bientôt pour un nouvel article !

Amandine Stuart

5/5 - (26 votes)

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2024 Des rêves dans la marge

Thème par Anders Norén