Des rêves dans la marge

Des lectures variées et des avis sincères

Chronique Lecture | Le Précurseur – T3 : La Grâce et la Gloire, de Jennifer L. Armentrout

Couverture de La Grâce et la Gloire, le tome 3 de la série Le Précurseur, de Jennifer L. Armentrout

Précédemment dans la série

Résumé de La Grâce et la Gloire

Trinity a débusqué le Précurseur, pour le meilleur, mais surtout pour le pire. À présent, elle doit mener la bataille contre cet ennemi d’une puissance sans commune mesure. Même l’aide des Gardiens et des démons réunis ne suffira pas à lui assurer la victoire. À situation désespérée… Trinity est prête à tout tenter, y compris à ramener sur Terre le premier et le plus dangereux des anges déchus.

Éditions J’ai lu

Fiche technique

Titre Le Précurseur – T3 : La Grâce et la Gloire

Autrice : Jennifer L. Armentrout

Édition – Collection : J’ai lu – Young Adult Romance

Nombre de pages : 544

Date de parution : 14.02.2024

Âge : À partir de 15 ans

Formats & Prix : Papier : 16.90€ Ebook : 11.99€

Mon avis sur La Grâce et la Gloire

En février sortait le troisième et dernier tome de la série Le Précurseur de Jennifer L. Armentrout, dont j’ai religieusement suivi l’avancée jusque-là. Tu penses donc bien que je n’ai pas attendu bien longtemps avant de découvrir la conclusion des aventures de Trinity et Zayne !

Et il s’est malheureusement vite avéré que La Grâce et la Gloire allait être une grosse déception.

Franchement, je ne sais pas ce qui s’est passé. Parce que les deux premiers tomes étaient vraiment bons et offraient un gros potentiel pour ce final… qui est juste partit en eau de boudin.

La Grâce et la Gloire : une conclusion très décevante

Il va être difficile d’en dire beaucoup sans spoiler celles et ceux qui n’auraient pas lu le reste de la série, mais pour faire court, sache que c’est du grand n’importe quoi.

Les évènements et retournements de situations ne sont pas crédibles dans leurs justifications. J’ai eu l’impression que l’autrice en faisait des tonnes pour rajouter du drama à un scénario qui n’en avait clairement pas besoin, ce qui est devenu atrocement lourd. On aurait qu’elle ne savait quoi raconter pour atteindre son quota de pages. Du coup, l’intrigue part dans tous les sens… ce qui contribue justement à une perte de sens général de l’histoire.

Et ce n’est clairement pas mieux du côté des personnages ! Ils ne font que parler et émettre des hypothèses sur ce qui pourrait éventuellement se passer dans le futur, et faire des suppositions à partir de ces hypothèses qui ne reposent sur rien. Et encore, si c’était de la bonne stratégie… Mais non ! Ils se posent clairement les mauvaises questions. Donc l’intrigue tourne en rond et repose principalement sur des enjeux personnels alors que la fin du monde menace dehors.

J’ai donc désespérément attendu qu’il se passe quelque chose, dans un esprit totalement désabusé, alors que je ne faisais que secouer la tête face aux réactions et décisions de l’héroïne.

Heureusement, la fin (avec notamment le grand combat épique) vient rattraper un peu tout ça grâce à la présence de passages forts en émotions et de belles scènes d’action. Même si cette partie est atrocement courte comparée à tout le reste.

En bref

En bref, La Grâce et la Gloire, le troisième et dernier tome de la saga Le Précurseur de Jennifer L. Armentrout fut une grosse déception. Il pâtit d’un énorme problème de rythme et ne fait globalement que tourner en rond. L’autrice en fait des tonnes et rajoute du drama pour rien, ce qui contribue à une perte de sens général de l’histoire. Les personnages ne font qu’émettre des hypothèses à propos d’un futur éventuel, ce qui revient à parler pour ne rien dire. Et même si la grande bataille finale est venue rattraper un peu tout ça, elle ne compense malheureusement pas les 80 premiers pourcents que j’ai passés à attendre désespérément qu’il se passe quelque chose.

Ma note

Ma note : 12/20

La citation de La Grâce et la Gloire

– Contente qu’on soit sur la même longueur d’onde.

– Moi aussi, intervint Tony. Parce que ça devenait super pénible.

– Comme la plupart des conversations d’adultes, répliqua la Vénérable. Un jour, tu le comprendras.

– Sérieusement ?

Le petit devin avait l’air offensé. La vieille Vénérable rit doucement.

– Tu n’es pas censé être couché, à ton âge ? lançai-je.

L’enfant fit la moue.

– À vrai dire, si, me dit la Vénérable. Une dernière chose avant de nous séparer, ce que nous devons faire très bientôt car je dois ramener celui-ci à sa mère avant qu’elle pense que je l’ai kidnappé.

– Oh, mon Dieu ! marmonna Tony tout bas. Si tu savais les choses que je pourrais te dire…, fit-il pour tenter de l’amadouer.

– Mais tu n’en feras rien, le coupa-t-elle.

Elle se pencha et, l’espace d’un instant, je craignis qu’elle ne bascule de sa chaise et ne se casse une hanche, un truc comme ça. Au lieu de quoi elle embrassa le devin sur la joue.

Tony leva les yeux au ciel et plissa le nez comme un enfant normal de son âge aurait pu le faire, me semblait-il. Il avait une trace de rouge à lèvres rose vif sur la joue.

Jennifer L. Armentrout, Le Précurseur – T3 : La Grâce et la Gloire

Le mot de la fin

C’est la fin de cette chronique, qui marque le début du week-end, même si ce n’est pas dans un esprit très joyeux au vu du ton de mon avis… Mais pas d’inquiétude : je te concocte une autre chronique beaucoup plus réjouissante pour demain, histoire d’équilibrer un peu tout ça !

Avant de partir, viens me dire en commentaires si tu aimes la saga du Précurseur de Jennifer L. Armentrout et si, comme moi, tu as été déçue par ce dernier tome !

À bientôt pour un nouvel article !

Amandine Stuart

4.9/5 - (22 votes)

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2024 Des rêves dans la marge

Thème par Anders Norén