Des rêves dans la marge

Des lectures variées et des avis sincères

Chronique Lecture | Le Crime de l’Orient-Express, d’Agatha Christie

Couverture du livre Le Crime de l'Orient-Express d'Agatha Christie

Résumé du Crime de l’Orient-Express

Par le plus grand des hasards, Hercule Poirot se trouve dans la voiture de l’Orient-Express – ce train de luxe qui traverse l’Europe – où un crime féroce a été commis.

Une des plus difficiles et des plus délicates enquêtes commence pour le fameux détective belge.

Autour de ce cadavre, trop de suspects, trop d’alibis.

Éditions Le Livre de Poche

Fiche technique

Titre Le Crime de l’Orient-Express

Autrice : Agatha Christie

Édition – Collection : Le Livre de Poche – Policier / Thriller

Nombre de pages : 336

Date de parution : 1er Janvier 1934

Âge : À partir de 13 ans

Formats & Prix : Poche : 7.40€  Ebook : 5.49€  Audio : 18.95€ (ou un crédit)

Remarque : J’ai lu ce livre dans le cadre de l’édition 2024 du Challenge Read Christie.

Mon format de lecture : J’ai découvert ce livre dans sa version audio, lue par Samuel Labarthe, que les Éditions Audiolib ont accepté de m’envoyer gratuitement et que je remercie pour leur générosité.

Mon avis sur Le Crime de l’Orient-Express

En avril j’ai découvert un nouveau roman de la reine du crime pour le Challenge Read Christie : le très célèbre Crime de l’Orient-Express qui a eu droit a de nombreuses adaptations mais auquel je n’avais pas encore eu l’occasion de me confronter.

Et je dois dire que je comprends maintenant pourquoi cette histoire est devenue l’une des plus iconiques de l’autrice.

Le Crime de l’Orient-Express : un voyage en première classe

Si j’ai adoré ma lecture (ou plutôt mon écoute, puisque je l’ai découvert en livre audio avec -comme toujours- la remarquable interprétation de Samuel Labarthe) du Crime de l’Orient-Express, c’est d’abord pour son ambiance de huis clos dans ce train immobilisé et cerné par les congères au milieu de nulle part. C’est un aspect que j’aime beaucoup en général, mais qui est d’autant plus efficace dans ce genre en particulier où il permet de faire grimper la tension – l’enfermement rendant toute échappatoire impossible.

Et puis, il y a bien sûr l’enquête en elle-même. Comme d’habitude, je ne voudrais pas risquer d’en dire trop, mais sache qu’elle joue sur notre corde sensible tout en faisant preuve d’intelligence dans sa construction et de juste ce qu’il faut de complexité pour qu’Hercule Poirot fasse chauffer ses petites cellules grises. Tout ce que j’aime ! Même si j’avoue avoir compris le fin mot de l’histoire bien avant la grande révélation, mais ça ne m’a pas dérangée (au contraire, ça prouve juste que je suis trop forte ^^).

D’un point de vue purement rythmique, j’ai d’abord eu peur de la redondance en voyant tous les voyageurs et le personnel du train se faire interroger les uns après les autres (et à plusieurs reprises) pour récolter les témoignages et regrouper les indices. Je reconnais qu’il y a un effet de répétition qui pourrait déranger certains lecteurs, mais en l’occurrence ce point ne m’a pas du tout gênée : je ne me suis pas ennuyée une seule seconde et ai même beaucoup aimé devoir ouvrir l’œil et rester attentive pour lire entre les lignes et deviner ce que l’on ne nous disait pas.

Je redoutais un peu la toute fin (la réaction des personnages face à la vérité) mais Agatha Christie ne m’a pas déçue, loin de là. C’était à mon sens la conclusion qu’il fallait à cette histoire, à laquelle je n’ai finalement aucun reproche à faire.

En bref

En bref, Le Crime de l’Orient-Express d’Agatha Christie fut une excellente lecture. On comprend aisément pourquoi cette histoire est l’une des plus réussies de l’autrice : un huis clos sous tension et une énigme qui fait jouer nos émotions tout en étant suffisamment complexe pour nous faire réfléchir et nous tenir en haleine… Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde dans ce roman maîtrisé du début à la fin et que je te recommande donc chaudement !

Ma note

Ma note : 16/20

La citation du Crime de l’Orient-Express

Pour vous, c’est vraiment l’affaire idéale. Vérifier les antécédents de tous ces gens, établir leur bonne foi, cela nous prendrait un temps fou et ce serait une source de problèmes sans fin. Mais ne vous ai-je pas entendu dire bien souvent que pour résoudre une énigme, il suffit de s’allonger dans son fauteuil et de réfléchir ? Faites-le. Interrogez les passagers du train, allez voir le corps, étudiez les indices que vous pourrez trouver, et alors… Eh bien, je crois en vous ! Je sais que vous ne vous vantez pas bêtement. Allongez-vous et réfléchissez. Utilisez, comme je vous l’ai si souvent entendu dire, les petites cellules grises de votre intelligence. Et vous trouverez.

Agatha Christie, Le Crime de l’Orient-Express

Le mot de la fin

C’est déjà ma quatrième chronique d’un roman d’Agatha Christie depuis le début de l’année, mais je suis loin de m‘en lasser et je crois même que j’apprécie de plus en plus cette petite tradition littéraire d’en lire un par mois.

Tu peux d’ailleurs retrouver mes avis précédents juste ici :

En attendant de te retrouver là-bas, je te souhaite un bon samedi ainsi que d’excellentes lectures !

Mais avant de partir, viens me dire en commentaires si Le Crime de l’Orient-Express est aussi un de tes Agatha Christie favoris !

À bientôt pour un nouvel article !

Amandine Stuart

5/5 - (35 votes)

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2024 Des rêves dans la marge

Thème par Anders Norén