Des rêves dans la marge

Des lectures variées et des avis sincères

Chronique Coup de Cœur | Histoires de moine et de robot – T2 : Une Prière pour les cimes timides, de Becky Chambers

Couverture du livre Une Prière pour les cimes timides, le tome 2 de la série Histoire de moine et de robot de Becky Chambers

Précédemment dans la série…

Couverture du livre Un Psaume pour les recyclés sauvages, le tome 1 de la série Histoire de moine et de robot de Becky Chambers
Clique sur la couverture pour voir ma chronique

Résumé d’Une Prière pour les cimes timides

Histoires de moine et de robot, Tome 2

Omphale et Dex quittent la nature sauvage et arrivent sur les terres humaines.

À chaque étape, le robot prend conscience que sa tâche sera bien plus compliquée qu’il ne le pensait. À sa question “de quoi avez-vous besoin ?”, il y a tant de réponses, et souvent aucune. Le simple fait de venir la poser ne change-t-il pas la paix que l’humanité a su trouver ?

Au fil de cette déambulation, l’amitié entre Dex et Omphale ne faiblit pas, au point même de supplanter mission et frustrations.

Éditions L’Atalante

Fiche technique

Titre : Histoires de moine et de robot – T2 : Une Prière pour les cimes timides

Autrice : Becky Chambers

Édition – Collection : L’Atalante – La Dentelle du Cygne

Nombre de pages : 120

Date de parution : 09.03.2023

Âge : À partir de 15 ans

Prix : 13.50€

Récompense : Prix Locus Award 2023

Mon avis sur Une Prière pour les cimes timides

Tu te souviens peut-être que j’avais découvert le premier opus de cette duologie, Un Psaume pour les recyclés sauvages, en Mai et que celui-ci avait été un beau coup de cœur. C’est donc tout naturellement que j’ai voulu retrouver cet univers et ces personnages créés par Becky Chambers !

Ce ne sera donc pas une surprise si je t’annonce que cette suite m’a tout autant charmée et qu’Une Prière pour les cimes timides s’élève désormais, lui aussi, au rang de coup de cœur !

Un conte philosophique de science-fiction

Je suis immédiatement retombée sous le charme de Dex et Omphale, ce duo de personnages si opposés en apparence mais qui se complète en réalité dans leurs incertitudes et leur quête de sens. Becky Chambers m’a encore une fois impressionnée par l’intelligence de son récit et prouve, encore une fois s’il en est, que cette autrice est la nouvelle voix de la science-fiction d’aujourd’hui. Son travail donne une histoire unique qui mêle tranche de vie, poésie, conte et philosophie dans une ambiance bienveillante où l’amitié et le don de soi précèdent le reste.

Illustration d'une main de robot où un papillon s'est posé, pour illustrer ma chronique d'Une Prière pour les cimes timides.

Une Prière pour les cimes timides est un récit solaire et profondément humain qui interroge notre façon de vivre et d’envisager notre société, la place et l’usage de la technologie dans notre quotidien et notre rapport à l’environnement. Tout cela dans une histoire empreinte de modernité qui allie parfaitement les notions d’innovations et de traditions. C’est encore une fois extrêmement bien fait. Becky Chambers pose les bonnes questions et amène les bons raisonnements, sans jamais se montrer agressive ou poser un quelconque jugement sur les situations qu’elle nous présente. Au contraire, la douceur et la bienveillance de ce texte en sont les maîtres-mots (c’est pour ça que je me permets de les répéter).

J’ai encore une fois été troublée par la justesse de cette histoire qui fait de la philosophie sans donner l’impression d’en faire. Becky Chambers parvient à glisser le plus naturellement du monde de sujets en sujets. Certains qui ne m’avaient pas vraiment traversé l’esprit jusqu’à présent mais que je trouve maintenant primordiaux. Et d’autres qui m’interrogeaient depuis très longtemps, sans toutefois parvenir à y trouver une réponse satisfaisante. Mais Becky Chambers est parvenue à m’offrir cette réponse satisfaisante. Avec des mots simples et des réflexions limpides, elle parvient à mettre des mots là où il est difficile d’en mettre – et elle nous offre une nouvelle vision du monde par la même occasion, un peu plus belle et éclairée. Chapeau bas.

Une Prière pour les cimes timides, entre complémentarité et émotions

Mais au-delà de cet aspect philosophique, Une Prière pour les cimes timides est aussi et surtout l’histoire d’une formidable rencontre entre deux êtres que tout oppose. Dex, moine de thé en quête de sens qui passe de village en village pour tenter d’apporter un peu de bonheur à ceux et celles qui l’entourent. Et Omphale, ce robot qui découvre la civilisation et le monde des humains pour la première fois, plein d’entrain et de bonne volonté, bourré de questions et de naïveté. Et si l’un va d’abord se faire le guide de l’autre, c’est surtout une merveilleuse amitié qui va naître et s’épanouir entre ce duo improbable mais qui fonctionne et se complète tellement bien.

On suit des moments de vie simples et des conversations anodines qui font le quotidien de Dex et d’Omphale. Un quotidien où l’humour et la bienveillance règnent en maîtres. Un quotidien où je me suis sentie tellement bien qu’il a fini par me cueillir. Au moment où les dernières pages sont arrivées, alors que j’avais parfaitement réussi à pondérer mes émotions jusque-là, la conclusion de cette histoire est finalement arrivée… Et tout à déborder d’un coup.

J’ai refermé Une Prière pour les cimes timides les larmes aux yeux, le cœur gonflé et lourd de trop d’émotions contenues. Ces derniers mots étaient parfaits, je n’ai rien d’autre à dire. À part peut-être que j’éprouve toujours ce sentiment de “plus” cheviller au cœur. J’en veux plus, je veux un troisième tome des Histoires de moine et de robot, même si je sais qu’il vaut souvent mieux savoir s’arrêter avant qu’un récit ne s’essouffle. Alors, si Becky Chambers a envie de poursuivre, elle peut foncer. Je serais au rendez-vous quoi qu’il arrive !

En bref

En bref, Une Prière pour les cimes timides, le second et ultime tome de la série Histoires de moine et de robot de Becky Chambers est un nouveau coup de cœur qui impose cette histoire dans mes annales. L’autrice se pose vraiment comme la nouvelle étoile montante de la science-fiction d’aujourd’hui grâce à ce récit intelligent, doux et bienveillant. C’est juste solaire, humain et magnifique – au point que je n’ai pas pu m’empêcher de verser quelques larmes en refermant ce livre.

Ma note

Ma note : 18/20

La citation d’Une Prière pour les cimes timides

– Mais alors, vous êtes votre corps, ou vous n’êtes pas votre corps ?

– Les deux, répondit Leroy.

– Ni l’un ni l’autre, glissa Dex.

– C’est abscons.” Omphale commençait à s’agacer. “J’essaie de comprendre, désolé. Ta conscience naît de ton corps. C’est mon cas aussi. De la matière dépourvue de conscience jaillit une conscience individuelle.

– Oui, fit Dex.

– De ce point de vue-là, tu es ton corps.

– Oui.

– Mais l’individu n’est pas seulement la somme de ses composants.

– En effet.

– Et donc, ton corps est à la fois toi et pas toi.” Le crâne d’Omphale vrombissait si fort qu’on pouvait craindre qu’il ne s’envole. “Où fixer la limite entre le corps et l’individu ?”

Dex ne savait pas quoi répondre.

Leroy haussa les épaules. “Ça, c’est entre vous et les dieux.”

Il croqua dans sa pomme.

Becky Chambers, Histoires de moine et de robot – T2 : Une Prière pour les cimes timides

Le mot de la fin

Je ne peux m’empêcher de garder cet arrière-goût de tristesse, même plusieurs semaines après avoir refermé ce livre. C’est pour cela que je pense bientôt me lancer dans Libration, le deuxième tome de la saga Les Voyageurs de Becky Chambers. Parce que même si le premier tome n’avait pas été une totale réussite à mes yeux, je n’envisage pas de ne plus lire cette autrice…

Si tu souhaites savoir quand cela arrivera, je te conseille de t’inscrire à ma newsletter : Tu recevras alors un mail à chaque fois qu’un nouvel article sera publié sur le blog !

Quelle est ton histoire préférée signée Becky Chambers ?

À bientôt pour un nouvel article !

Amandine Stuart

4.9/5 - (10 votes)

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2024 Des rêves dans la marge

Thème par Anders Norén