Des rêves dans la marge

Des lectures variées et des avis sincères

Chronique Lecture | Et à la fin, ils meurent – La sale vérité sur les contes de fées, de Lou Lubie

Couverture du livre Et à la fin ils meurent - La sale vérité sur les contes de fées de Lou Lubie

Résumé de Et à la fin ils meurent

Quels sales secrets cachent les contes de fées ? Lou Lubie déterre avec humour les contes originels, aussi sombres que croustillants, et questionne leur éthique parfois… surprenante !

De l’Antiquité à Perrault et Grimm, Lou Lubie présente les versions authentiques et croustillantes des contes, où la fin heureuse s’arrose à la vodka et le prince n’est pas si charmant. À travers ces récits savoureux, l’autrice aborde avec humour une réflexion sur l’éthique des contes : violence, sexisme, racisme… une exploration culturelle et littéraire passionnante !

Éditions Delcourt

Fiche technique

Titre Et à la fin, ils meurent – La sale vérité sur les contes de fées

Autrice : Lou Lubie

Édition – Collection : Delcourt – Hors Collection

Genre : Graphique

Nombre de pages : 248

Date de parution : 03.11.2021

Âge : À partir de 17 ans

Prix : 24.95€

Remarque : J’ai lu ce livre dans le cadre de l’édition 2023 du Cold Winter Challenge.

Mon avis sur Et à la fin ils meurent

J’ai découvert Lou Lubie il y a quelques mois, à l’occasion de la sortie de son dernier ouvrage : Comme un oiseau dans un bocal, qui avait été une excellente découverte – aussi bien pédagogique que graphique. Je m’étais alors promis de me pencher sur ses autres publications… Ce que j’ai fait avec Et à la fin, ils meurent – La sale vérité sur les contes de fées que j’avais glissé dans ma PAL pour le Cold Winter Challenge.

Et à la fin, ils meurent : Une lecture passionnante

Et ce fut encore une fois une grande réussite. J’ai adoré cette lecture, que j’ai picorée avec délectation tout au long du mois de janvier. Lou Lubie décortique avec minutie les contes les plus célèbres (mais pas que, il y a aussi quelques pépites des plus improbables qu’elle ressort des oubliettes) en comparant les versions des trois principaux auteurs (Basile, Perrault et Grimm). Et à la fin, ils meurent est un livre ultra pédagogique, documenté, complet et sourcé qui a dû demander un travail de recherches titanesque mais qui, pourtant, n’a rien d’indigeste ou de barbant. Au contraire : c’est tout simplement passionnant.

Lou Lubie étudie les histoires, mais aussi et surtout leur processus de création et leurs réinterprétations à travers les époques. Savais-tu par exemple que les contes de fées étaient d’abord destinés aux adultes ? Parce que c’est bien le cas : entre les scènes de sexe à gogo, le cannibalisme, les mutilations, les meurtres et autres tortures dont l’imagination défie toute concurrence… Nous sommes servis ! (Inutile de dire que Et à la fin, ils meurent est donc destiné à un public adulte.) Et ce n’est là qu’un échantillon parmi toutes les choses croustillantes que l’on apprend au fil de notre lecture !

Tout cela est raconté avec un humour noir et grinçant que j’adore, et illustré avec un style graphique qui m’en a mis plein les yeux. Cette lecture ne fait encore une fois que prouver le talent indéniable de Lou Lubie, qui se place dans le classement de mes autrices de références !

En bref

En bref, j’ai frôlé le coup de cœur pour Et à la fin, ils meurent – La sale vérité sur les contes de fées de Lou Lubie qui fait désormais partie de mes ouvrages de non-fiction préférés. C’est infiniment drôle et irrévérencieux tout en étant absolument passionnant. J’ai beaucoup appris tout en m’amusant et en dévorant des yeux ces dessins.

Ma note

Ma note : 18/20

La citation de Et à la fin ils meurent

Le mot de la fin

Je t’encourage encore une fois à aller t’intéresser de très près au travail de Lou Lubie, que ce soit avec Et à la fin, ils meurent ou bien avec son dernier ouvrage en date : Comme un oiseau dans un bocal – Portraits de surdoués qui explore le phénomène du HPI.

Couverture du livre Comme un oiseau dans un bocal - Portraits de surdoués, de Lou Lubie.
Clique sur la couverture pour voir ma chronique

D’ici là, je te souhaite un bon lundi et d’excellentes lectures !

Tu as déjà eu l’occasion de croiser le formidable travail de Lou Lubie ?

À bientôt pour un nouvel article !

Amandine Stuart

4.9/5 - (39 votes)

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2024 Des rêves dans la marge

Thème par Anders Norén