Des rêves dans la marge

Des lectures variées et des avis sincères

Chronique Lecture BD | Brume – T2 : La Forêt des âmes perdues, de Jérôme Pelissier & Carine Hinder

Couverture du livre Brume, le tome 2 : La Forêt des âmes perdues, de Jérôme Pelissier & Carine Hinder

Précédemment dans la série

Couverture de la BD Brume, le tome 1 : Le Réveil du Dragon, de Jérôme Pelissier & Carine Hinder.
Clique sur la couverture pour voir ma chronique

Résumé du T2 de la BD Brume

Après avoir terrassé le dragon, Brume apprend qu’elle est en possession du grimoire de Naïa, la puissante sorcière qui veillait jadis sur son village et qui a disparu depuis de longues années. La fillette est bien décidée à dissiper le mystère qui entoure cette disparition ! Toujours accompagnée de son fidèle assistant, le petit cochon Hubert, et d’Hugo son meilleur ami, Brume entreprend la plus dangereuse des quêtes : trouver l’antre de Naïa ! La bâtisse se situerait au plus profond de la forêt des âmes perdues, or selon la légende, quiconque pénètre dans ces bois hantés se perd pour l’éternité… Nos aventuriers vont rapidement se retrouver en très mauvaise posture car dans les profondeurs de la forêt, là où le soleil ne brille jamais, une créature terrible rôde… Brume va-t-elle réussir à s’approcher de Naïa et à rassembler par la même occasion les morceaux de sa propre histoire ? Perdus, nos trois amis sortiront-ils indemnes de leur expédition ?

Toujours aussi drôle et inventive, Brume poursuit son chemin et affirme son caractère à travers cette série désopilante qui continue de nous faire rire avec des dialogues savoureux, un dessin doux et soigné et une héroïne fort attachante.

Éditions Glénat

Fiche technique

Titre Brume – T2 : La Forêt des âmes perdues

Scénario & Couleurs : Jérôme Pelissier

Dessins : Carine Hinder

Édition – Collection : Glénat – Tchô !

Genre : Graphique – Bande Dessinée

Nombre de pages : 64

Date de parution : 03.01.2024

Âge : À partir de 7 ans

Prix : 12.50€

Mon avis sur le T2 de la BD Brume

Ce nouveau tome des aventures de Brume était certainement la sortie littéraire de ce début d’année que j’attendais le plus. Je me suis donc jetée dessus dès que possible, et n’ai encore une fois pas été déçue… Puisque La Forêt des âmes perdues a été un nouveau coup de cœur ! Mais si tu n’as pas encore entendu parler du premier tome de Brume, alors je te conseille fortement d’aller jeter un œil à ma chronique qui lui est dédiée.

Il est impossible de ne pas tomber sous le charme de Brume, cette petite sorcière pas froussarde pour un sou, et de ses deux compagnons : Hugo qui se retrouve embarqué dans ces expéditions bon gré mal gré, et Hubert le petit cochon noir proclamé mascotte/assistant en sorcellerie. Ils sont la mignonitude incarnée, en plus d’être les champions de l’humour.

Ce trio part donc cette fois-ci à la recherche de la grande sorcière Naïa, dont la maison se trouverait au fin fond d’une forêt d’où personne ne revient jamais, pour essayer d’éclaircir le mystère des origines de Brume. Mais il faudrait bien plus que quelques arbres gigantesques et quelques monstres millénaires pour effrayer cette petite fille intrépide.

Comme je le disais, ce Tome 2 a été un coup de cœur. Entre un graphisme sublime aux couleurs douces, des dialogues souvent hilarants, une tonne de références à la pop culture, des personnages terriblement attachants et des aventures véritablement épiques… Je ne vois pas comment on pourrait résister à cette série de BD dont le troisième opus se fait déjà attendre ! (En espérant simplement que celui-ci fasse un peu plus avancer l’intrigue principale.)

Ma note

Ma note : 18/20

La citation du T2 de la BD Brume

Le mot de la fin

C’est la fin de cette petite chronique qui fait débuter cette nouvelle semaine en douceur !

Avant de partir, n’hésite pas à venir me dire en commentaires si tu es toi aussi tombée sous le charme de Brume l’apprentie sorcière !

À bientôt pour un nouvel article !

Amandine Stuart

5/5 - (27 votes)

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2024 Des rêves dans la marge

Thème par Anders Norén