DES RÊVES DANS LA MARGE

Rose Mia, Noël, avalanche et hésitations

Résumé de l’éditeur

Depuis toujours, Lila voue un amour inconditionnel à Noël. Alors que l’heure approche, elle trépigne. Elle va bientôt pouvoir fermer les portes de la supérette de station de ski dans laquelle elle travaille et retrouver sa famille. Du moins, si le dernier client qui lambine accepte de mettre le turbo.

Se presser de finir ses courses ? Pour Mathieu, médecin tatoué aux allures de bad boy, pour qui Jingle Bells est une mélodie venue tout droit des Enfers, il en est hors de question. Et si cela fait enrager la caissière qui le scrute comme si elle était prête à le mordre, tant mieux !

A priori, ces deux-là n’ont rien en commun et ce n’est certainement pas la magie de Noël qui va les réunir. L’avalanche, haute comme un immeuble, qui leur fonce droit dessus pourrait en revanche les contraindre à faire connaissance !

Hugo Roman

Fiche technique

Titre Noël, avalanche et hésitations

Autrice : Rose Mia

Édition : Hugo Roman

Nombre de page : 357

Date de parution : 07.10.2021

Âge : À partir de 15 ans

Prix : 7.60€

Mon avis

Rencontré dans une des vidéos de Margaud Liseuse où ce livre était présenté comme la meilleure romance de Noël de l’année, je n’ai pas hésité longtemps avant de juger les dires de Margaud par moi-même.

Je peux maintenant dire qu’elle avait raison. C’est clairement la meilleure romance de Noël de l’année. Parce que je ne vois pas comment il serait possible de faire mieux que ça.

J’avoue que j’avais un peu perdu foi dans les romances de Noël, les trouvant toujours trop clichées et copiées/collées… jusqu’à Noël, avalanche et hésitations.

Il faut dire que ce roman se détache clairement des autres du même genre. D’abord parce qu’il se déroule en France, ce qui peut paraître négligeable mais me semble quand même important. Ensuite parce qu’à chaque situation commune qui se profile, l’autrice parvient à effectuer un twist et ainsi à faire en sorte de nous surprendre dans le bon sens – sans faire quelque chose d’excentrique mais de simplement nouveau et quasi-original par rapport à ce à quoi nous avons l’habitude.

Mais ce qui était encore plus appréciable, c’est que l’intrigue se poursuit sur plusieurs mois. Ça peut d’abord paraître bizarre pour une romance de Noël, mais je t’assure que ça ne fait que rendre les choses bien plus appréciables. Ainsi, non seulement la période de Noël est vécue à fond par les personnages, mais en plus ça les rend plus attachants tout en faisant que l’histoire une intrigue bien plus réaliste, qui aurait presque pu arriver dans la vraie vie. Et si tu n’es pas encore tout à fait convaincu, sache que ce qui permet aussi ce réalisme, c’est la part belle qui est donnée à la vie personnelle des personnages – que ce soit familiale ou amicale, nous voyons que la romance ne prend pas toute la place. Et ça ne fait qu’accentuer notre enthousiasme.

Je n’ai donc aucune réserve à évoquer sur ce livre. C’était bien rythmé, drôle, émouvant, attachant, plein d’émotions et de sentiments sans jamais être niais ou cucul… J’ai passé un excellent moment en compagnie de Mathieu, Lila et de tous les autres personnages qui habitent cette histoire. Les pages tournées en seulement quelques heures en sont la preuve.

À dévorer sans modération… et sans hésitations !

La citation

– Soyons pragmatiques, tranche Lila en chuchotant. Les vêtements chauds, c’est ce qui est rangé le plus près d’ici. La quincaillerie, c’était plutôt au fond à droite…

– Là où il n’y a plus rien, tu veux dire ?

– Oui… Sinon, des sacs-poubelles feraient peut-être l’affaire ?

– Si l’on emballe un pull dedans et qu’on le fourre dans le trou, ça devrait fonctionner, acquiescé-je.

– D’accord, alors, séparons-nous. Toi, tu vas chercher ce qu’il faut pour le toit là-bas, dit-elle en désignant l’espace béant à l’avant du magasin, et moi, je récupère les pulls.

Je mime un salut militaire.

– Oui, chef.

– Et je m’occupe aussi du repas du réveillon.

Je sursaute.

– Le quoi ?

– Ben, le dîner du réveillon. Tu as bien dit qu’on devait s’alimenter ?

– Le supermarché menace de s’écrouler d’une minute à l’autre, et tout ce qui t’intéresse, c’est ton réveillon ?

Être désagréable tout en chuchotant est un exercice difficile : il faut ajouter beaucoup de mimiques pour montrer à l’autre à quel point il est stupide. Je m’y applique donc avec soin.

– Eh, Monsieur Grincheux, je viens de perdre mon job, ma voiture, et j’ai eu de la chance de ne pas perdre la vie. J’ai droit à de la crème de marrons en boîte et à une tranche de bacon cru, non ?

Elle va se casser la voix à chuchoter avec autant de colère. J’adore ! Du coup, je hausse les épaules.

– Vu comme ça…

– Allez, c’est parti.

– C’est qui Bruce Willis, maintenant ? marmonné-je dans ma barbe.

– Quoi ?

– Rien. On synchronise nos montres ?

Elle a un petit moment de flottement, puis un sourire se dessine sur ses lèvres.

– Non, c’est bon.

Rose Mia, Noël, avalanche et hésitations

Ma note

Le mot de la fin

Tu continues de lire des romances de Noël après les fêtes ?

Amandine Stuart

5/5 - (1 vote)

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2022 DES RÊVES DANS LA MARGE

Thème par Anders Norén