DES RÊVES DANS LA MARGE

T.J. Klune, Les Contes de Verania – T5 : La Pierre Maudite

Précédemment dans la série…

Résumé de l’éditeur

⚠️ Avant de lire le résumé de ce T5 je tiens à ce que tu saches qu’il révèle beaucoup (trop) de choses sur l’intrigue. Alors je te conseille de n’en parcourir que les premières lignes, ou encore mieux : de ne pas le lire du tout !
En revanche, mon avis et le reste de cet article en général sont évidemment garantis 100% sans spoilers 😉

Tome 5 : La Pierre Maudite

Le Prince Justin n’a aucune envie d’épouser le Roi de Yennbridge, et il compte bien lui faire vivre un enfer pour le décourager. Mais il n’avait pas prévu que le Roi soit déterminé à lui prouver qu’il est digne de lui…

Une année s’est écoulée depuis que Myrin, le sorcier Obscur, a tenté de s’emparer du Royaume de Verania. Bien que les cicatrices de cette ultime bataille demeurent vives, les Veraniens s’unissent afin de tout reconstruire. Le Bon Roi Anthony est de nouveau assis sur son trône, secondé de Morgan des Ombres.

Néanmoins, un roi n’est pas immortel. Un jour, Anthony se retirera et laissera la place à son fils, le Grand Prince Justin, qui prendra alors le pouvoir.

Et c’est la dernière chose que Justin souhaite.

Malheureusement pour lui, devoir diriger un pays est le cadet de ses soucis. Lors de la célébration de la puissance de Verania et de son peuple, une délégation menée par un homme qui se prétend magicien fait son entrée. Cet homme représente le Roi de Yennbridge et est venu réclamer ce qui lui a été promis des années auparavant : la main du premier fils du Roi et de la Reine de Verania.

Aidé de ses amis, Justin entreprend de faire de la vie de ce roi un enfer. Ce qui, bien sûr, se retourne remarquablement contre lui. Et, quand la situation s’apaise, Justin découvre que ses amis ont changé d’une manière qu’il n’aurait pu prévoir. Il se retrouve donc seul.

Enfin, pas aussi seul qu’il le croit, puisque le Roi de Yennbridge fera tout son possible pour prouver qu’il mérite le cœur gelé du Prince de Glace.

Le Prince Justin a enfin rencontré son égal.

Que la partie commence.

Éditions Bookmark

Fiche technique

Titre Les Contes de Verania – T5 : La Pierre Maudite

Auteur : T.J. Klune

Édition – Collection : Bookmark – Onirique

Nombre de pages : 584

Date de parution : 23.11.2022

Âge : À partir de 18 ans

Prix : 23.00€

Mon avis

T.J. nous l’avait promis. Et il l’a fait. Il est retourné à Verania, nous entraînant avec lui dans de nouvelles aventures toujours plus folles. Et qu’est-ce que c’était bien !

Back to Verania !

Ça faisait des mois et des mois que j’attendais cette sortie, guettant d’abord la sortie VO que j’ai hésité à acheter, mais qui aurait été vraiment inaccessible avec mon niveau d’anglais, puis surveillant une annonce de la part des Éditions Bookmark pour obtenir une date de sortie… Qui a fini par arriver le 23 Novembre dernier ! J’étais dans les starting-blocks, le bouquin étant déjà précommandé sur ma liseuse depuis longtemps.

Et sans grande surprise, dès la première phrase, j’ai replongé tête la première. C’était comme si je rentrais chez moi après un long moment d’absence, que je retrouvais de vieux amis et que je me rendais compte que rien n’avait changé… Ou presque.

Le truc, c’est que je ne sais pas vraiment comment te parler de ce T5. Parce qu’il y a déjà tout un premier pan de l’histoire qui s’est déroulé et que je ne veux rien révéler.

Coupez !

Mais la première chose que je peux te dire, c’est que, comme je l’expliquais dans une note au début de cet article, le résumé de l’éditeur en dit beeeaaauuucoup trop ! Il est très long et révèle certains éléments qui ne se déroulent qu’une fois la moitié du roman passé, ce qui est vraiment dommage ! Je pensais qu’il ne retraçait que les deux ou trois premiers chapitres, mais pas du tout, ce qui fait que j’ai eu l’impression d’être spoilée contre ma volonté. Ce qui a aussi eu pour effet que j’anticipais énormément ce qui allait suivre, sans vraiment profiter du moment présent puisque je me demandais sans arrêt “Est-ce que c’est là que ça va arriver ? Ou bien là ?”. Ce que je regrette un peu. Donc, s’il te plait, ne lis pas ce résumé si tu peux l’éviter. Ta lecture n’en sera que meilleure !

J.U.S.T.I.N.

Maintenant, passons à quelque chose de plus concret. Justin. Aka le Prince de Verania. Aka le Meilleur Ami Pour Toujours de Sam. (Avec des majuscules, comme ça on sait que c’est vrai.)

Il est le personnage principal de ce nouveau cycle, ce qui signifie que nous changeons de point de vue. Et j’avoue que ça me faisait un peu peur. Parce que nous avons tellement été auprès de Sam, tellement tout vécu avec lui et avons été tellement habitués à voir comment son cerveau bizarre fonctionnait… Que la transition m’angoissait un peu, surtout que nous ne savons, au final, qu’assez peu de choses sur Justin qui est un personnage renfermé (bien qu’il ait commencé à se dévoiler dans le T4, ce que j’avais grandement apprécié).

Mais figure-toi que ça s’est bien passé.

Comme d’habitude, j’ai envie de dire.

Parce que T.J. Klune sait ce qu’il fait, bon sang.

Évidemment.

Bref.

Je me suis très vite habituée à suivre Justin, à entrer dans sa tête et à découvrir qu’il cachait beaucoup de choses que je ne soupçonnais pas. Ce fut une belle rencontre, que je me réjouis de poursuivre dans les prochains tomes !

D.Y.L.A.N.

Et donc, bien sûr, comme l’annonçaient la fin du T4 et le résumé de l’éditeur (que tu ne dois toujours pas aller lire !), il y a ce fameux personnage secondaire, le Roi de Yennbridge, qui va débarquer un beau jour pour semer la zizanie au Château de Lockes.

Mais surtout dans la vie de Justin.

Parce que sinon ça ne serait pas drôle.

Ce Roi s’appelle Dylan.

Et je ne sais toujours pas quoi penser de lui.

Il est chouette. Et gentil. Mais il y a quelque chose qui a fait que je n’ai pas réussi à dépasser ce stade. Je n’ai pas vraiment accroché avec Dylan. Peut-être parce que je trouvais qu’il ne s’accordait pas très bien avec Justin. Ce qui m’a grandement surprise. Parce que T.J. Klune n’a pas son pareil pour me faire tomber amoureuse de ses personnages et pour faire en sorte que je m’implique à fond dans leur relation. Mais je suppose qu’il y a une première fois à tout. Mais tout cela ne veut pas dire que je n’ai pas hâte de voir comment Dylan (et mon avis sur lui) vont évoluer par la suite, bien au contraire !

Essentiel

Mais tous ces changements, que ce soit la mise en avant de Justin ou mon air dubitatif devant Dylan, n’enlèvent absolument rien au fait que nous soyons toujours à Verania. C’est-à-dire que tout ce qui fait l’essence de cette saga est toujours là.

Il y a toujours des blagues sexuelles plus que douteuses, des personnages sans filtres, un esprit de famille indéniable entre des gens qui ne sont pas du même sang, de l’humour, des retournements de situations, de l’absurde, de l’amour, des sentiments (tellement de sentiments !!), de l’épique et du tragique et tout un tas d’autres choses que je ne peux pas expliquer mais qui se mélangent pour former cette histoire unique qui forme un antidépresseur mille fois plus efficace que n’importe quel cachet de Xanax.

Même si j’ai trouvé que le rythme de La Pierre Maudite était assez lent et que la trame prenait son temps pour se mettre en place, cela n’empêche pas que j’ai été absolument retournée par cette lecture. C’était beau. D’une mignonnerie à faire fondre n’importe qui. Les retournements de situations m’ont vraiment surprise. Les révélations finales ont été comme un coup de massue sur la tête tellement j’étais loin de me douter de ce qui allait arriver. Et puis… Mais non. Je m’arrête là parce qu’il faut que tu découvres le reste par toi-même !

Et au cas où tu te poses la question : Non, je n’ai absolument pas honte de te laisser sur un suspense pareil ! 😉😈

En bref

En bref, La Pierre Maudite, le T5 de la saga des Contes de Verania de T.J. Klune fut sans surprise une très bonne lecture. Elle m’a permis de retourner à Verania pour un nouveau voyage au côté de Justin qui a maintenant sa propre Destinée à explorer. J’ai aimé le suivre dans cette aventure et le voir se révéler de plus en plus, tout comme j’ai apprécié rencontrer Dylan – avec lequel je m’attendais cependant à mieux accrocher. Mais ce qui m’a rendue le plus heureuse c’est de voir que Verania est toujours Verania, que la recette n’a pas changé et nous régale toujours autant. Bien que j’aurai vraiment préféré que le résumé de l’éditeur n’aille pas si loin dans sa description de l’intrigue…

Ma note

La citation

— J’ai trouvé la source du problème.

Je le savais. Je savais que Sam m’avait fait quelque chose.

— Qu’est-ce que c’est ? Avez-vous un contre-sort qui peut arranger ça ? Je jure devant les Dieux que quand il reviendra, il partira directement aux donjons. Comment ose-t-il penser qu’il peut m’enchanter sans…

— C’est votre cœur, avait dit Morgan.

Ça… n’avait pas eu l’air de bon augure.

— Qu’est-ce qui ne va pas avec mon cœur ?

— Vous en avez un.

J’avais cligné des yeux, ne sachant pas vraiment de quoi il parlait.

— Je le sais, avais-je lentement répondu.

J’avais craint que la fourberie ait également atteint Morgan, embrouillant son cerveau.

— Ah oui ? s’était enquis Morgan. Parce que je n’en suis pas convaincu. Ce n’est pas de la magie, mon Prince. Sam n’a rien fait, du moins, pas directement. Vous avez été atteint par la même chose que tous ceux qui sont en contact avec lui.

J’avais blêmi.

— Oh non. C’est fongique ?

Un million d’idées avaient traversé mon esprit, chacune pire que la précédente. Sam avait dû le choper dans les Bois Obscurs. Il y allait constamment, même s’il savait à quel point cela pouvait être dangereux. Bon sang, il était allé dans les bois et était revenu avec Gary et Tiggy, un jour. Voyez donc à quoi cela avait mené.

— Je suis en train de mourir ? Qu’on lui coupe la tête ! On va recommencer les décapitations et Sam sera le premier. Je savais qu’il était…

— J’ai bien peur que ce soit bien plus sérieux qu’un champignon, avait déclaré Morgan d’une voix grave.

Je m’étais affalé sur une chaise, mes jambes étant incapables de me soutenir.

— Qu’est-ce qui pourrait être plus sérieux qu’une infection fongique sur mon cœur, bon sang ?

— Vous avez des sentiments, avait répondu Morgan.

J’aurais juré qu’il faisait de son mieux pour ne pas rire.

J’avais relevé la tête et plissé les yeux.

— Des sentiments ? C’est le terme sorcier pour quelque chose d’horrible et de dangereux ?

Morgan m’avait tapoté l’épaule.

— Pire. Votre cœur n’est pas infecté par un champignon, mon Prince. Il se trouve – bien que cela paraisse impossible, étant donné à quel point vous avez essayé de lutter – que vous teniez à votre sorcier. Cette douleur dans votre poitrine, cette petite voix qui ne semble pas disparaître ? C’est parce que vous êtes humain. Ce n’est pas physique. C’est sentimental. Sam vous manque.

J’avais ri, longuement et bruyamment, puisque je n’étais pas au courant que Morgan des Ombres tentait de se lancer dans une carrière de comique. Je lui en voulais de tenter de s’entraîner dans ce nouveau domaine avec moi.

T.J. Klune, Les Contes de Verania – T5 : La Pierre Maudite

Le mot de la fin

Voilà encore une longue chronique qui s’achève ! En même temps, je crois que je ne sais pas faire court lorsqu’il s’agit de T.J. Klune… Mais j’espère qu’elle t’aura tout de même plu et, pourquoi pas, t’aura peut-être donné envie de découvrir T.J. Klune et Les Contes de Verania si ça n’est pas encore fait 😉

À bientôt pour un nouvel article !

Amandine Stuart

5/5 - (10 votes)

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2023 DES RÊVES DANS LA MARGE

Thème par Anders Norén