Des rêves dans la marge

Des lectures variées et des avis sincères

Chronique Lecture | Racines, de Lou Lubie

Couverture du livre Racines de Lou Lubie

Résumé de Racines de Lou Lubie

Après Goupil ou face et Comme un oiseau dans un bocal, Lou Lubie explore un nouveau sujet de société : le cheveu afro / métissé. Entre récit de vie et enquête, une BD sur l’identité et l’acceptation de ses origines !

On n’est jamais content de ses cheveux : Rose, qui a les cheveux crépus, rêve de les avoir lisses. Pour se conformer aux normes sociales, elle sera prête à tout, quitte à gommer son identité métissée. Entre enquête de société et récit de vie, une BD riche et touchante qui parle de sexisme, de racisme, d’héritage et d’acceptation de soi.

Éditions Delcourt

Fiche technique

Titre Racines

Scénario, Dessin, Couleurs : Lou Lubie

Édition – Collection : Delcourt – Hors collection

Genre : Graphique – Roman Graphique

Pages : 216

Parution : 29.05.2024

Âge : À partir de 16 ans

Formats & Prix : Papier : 25.50€  Ebook : 16.99€

Remarque : Je remercie vivement et chaleureusement les Éditions Delcourt ainsi que Netgalley pour l’envoi de ce livre. Je précise toutefois que mon avis n’en sera pas moins transparent, honnête et sincère.

Mon avis sur Racines de Lou Lubie

Une nouvelle réussite signée Lou Lubie ! Avec ce nouveau roman graphique qui casse les codes et se présente comme une hybridation entre essai et fiction, l’autrice s’attaque à un nouveau sujet de société silencieux : les cheveux. Eh oui, une BD de 200 pages sur les cheveux, ça existe – et c’est même assez passionnant !

On ne s’ennuie pas avec Racines, un ouvrage aussi complet que pédagogique et dynamique sous forme d’une (en)quête menée par Rose, une jeune femme à la peau blanche et aux cheveux crépus qui (à cause de cette dualité qu’elle porte) ne parvient pas à trouver sa place dans notre société qui lui fait bien comprendre qu’il y a quelque chose d’étrange chez elle. On va ainsi faire face à tout un éventail de sujets : entre métissage, racisme, colonialisme, sexisme, discrimination, consommation et questionnements intimes… On traverse l’Histoire de la capillarité pendant que Rose grandit et se cherche, étape par étape, entre souffrances et délivrances.

C’est un récit franchement nécessaire et qui parlera forcément à tout le monde. On a tous et toutes des problèmes avec nos cheveux, mais la lecture de Racines aura sans aucun doute le pouvoir de nous faire relativiser et déculpabiliser. J’ai énormément appris sur ce sujet que je ne pensais pas aussi vaste, mais qui peut pourtant être développé encore et encore.

D’autant que la façon que Lou Lubie a de construire ses histoires me fascine toujours autant. C’est fluide et digeste, drôle et émouvant, instructif et décomplexé, humain et scientifique. Tout cela combiné et mis en scène dans un style graphique dont je suis toujours aussi fan : vivant et coloré.

Bref, Racines de Lou Lubie a tout pour devenir un ouvrage de référence !

Ma note

Ma note : 15/20

La citation de Racines de Lou Lubie

Capture d'écran de la page 90 de Racines de Lou Lubie, pour illustrer ma chronique.
—Lou Lubie, Racines, p.90

Le mot de la fin

C’est déjà le troisième livre de l’autrice que je dévore, après les non moins excellents Comme un oiseau dans un bocal et Et à la fin, ils meurent, que je t’encourage chaleureusement à découvrir dès que l’occasion se présentera.

Et je ne compte bien évidemment pas arrêter mon exploration des titres de Lou Lubie ici ! Je piocherai donc bientôt l’un de ces trois-là, qui m’attendent bien sagement dans ma wishlist :

Alors, pour être certain⋅e de ne pas passer à côté de mes futures chroniques, je t’encourage chaleureusement à aller t’inscrire à la newsletter (tu seras ainsi averti⋅e par mail dès qu’un nouvel article sera publié sur le blog) ou à venir me retrouver sur Instagram où je publie tous les jours de nouveaux contenus littéraires !

Mais, avant de partir, viens me dire en commentaires si tu connais déjà le travail de Lou Lubie et si ce livre en particulier t’intrigue !

À bientôt pour un nouvel article !

Amandine Stuart

5/5 - (26 votes)

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2024 Des rêves dans la marge

Thème par Anders Norén