Des rêves dans la marge

Des lectures variées et des avis sincères

Avis Coup de Cœur | Par-delà la magie : Confessions d’un sorcier, de Tom Felton

Couverture du livre Par-delà la magie : Confessions d’un sorcier, de Tom Felton

Résumé de Par-delà la magie de Tom Felton

Ils ont aligné une trentaine d’entre nous.

Un des adultes, dont je découvrirais plus tard qu’il s’agissait du réalisateur, Chris Columbus, a longé cette ligne en demandant à chaque enfant quelle était la partie du livre qu’il ou elle préférait. Je me rappelle n’avoir pas été emballé par cette question. Les réponses fusaient, nettes et précises, Hagrid ! Crockdur ! Quidditch !, et moi je restais planté là à me demander quand je rentrerais chez moi. Ce n’est que quand le tour de mon voisin est venu que j’ai pris conscience de mon absence totale d’idée sur la question. Je n’y avais pas pensé une seconde, or, je ne savais pas du tout de quoi on parlait. Qui était cet Hagrid ? Qu’est-ce que c’était le Quidditch ? Mon voisin a annoncé que c’était surtout Gringotts qui l’enthousiasmait, et j’ai pensé : “Mais de quoi s’agit-il ? Des animaux volants, peut-être ?”

Je n’avais pas le temps de me renseigner. Chris Columbus s’est tourné vers moi. “Quelle partie du livre as-tu le plus hâte de découvrir à l’écran, Tom ?”

J’ai laissé passer un instant. Il y a eu un long silence gêné dans la salle. J’ai dégainé mon sourire de vainqueur et j’ai pointé du doigt mon voisin. “Pareil que lui !” Et puis j’ai mimé un petit battement d’ailes. “J’ai hâte de voir des Gringotts !”

Une pause. Pesante.

“Tu veux dire que tu as hâte de voir Gringotts ? La banque ?” a demandé Columbus.

“C’est ça ! ai-je rapidement tenté pour me raccrocher aux branches. La banque ! J’ai hâte !”

Éditions Leduc

Fiche technique

Titre Par-delà la magie : Confessions d’un sorcier

Auteur : Tom Felton

Édition : Leduc

Genre : Non-fiction – Autobiographie

Nombre de pages : 392

Date de parution : 12.04.2023

Âge : À partir de 13 ans

Prix : 19.90€

Mon avis sur Par-delà la magie de Tom Felton

Après l’excellente, excellente surprise qu’a été The Spanish Love Deception d’Elena Armas, j’ai eu besoin de me plonger dans une lecture totalement différente. Et pour cela, quoi de mieux que de la non-fiction ?

Je me suis longtemps posé la question de savoir si j’allais craquer pour les mémoires de Tom Felton. Et puis j’ai finalement craqué, et tant pis si ça fait de moi un mouton et une sorte de groupie (ce que je ne suis pas, je te rassure).

Très honnêtement, je ne m’attendais pas à grand-chose en ouvrant Par-delà la magie pour la première fois. Mais j’ai très vite compris, après la lecture de deux pages environ, que je n’allais absolument pas regretter ce moment de faiblesse.

Tom Felton, une personne drôle et authentique

D’abord, j’ai découvert que la préface était signée par Emma Watson qui nous raconte à quel point sa relation (purement amicale, ils insistent tous les deux sur ce point) est importante dans sa vie et en quoi Tom Felton est une personne entière et sincère. Cet avant-propos est un petit plus certes pas indispensable mais vraiment appréciable avant de se lancer dans le cœur du sujet.

Ce récit en lui-même s’est révélé très surprenant (dans le bon sens), en particulier parce qu’il devient très vite évident que Tom Felton a beaucoup d’humour et énormément d’autodérision. On voit vraiment qu’il n’a pas la grosse tête et qu’il ne se prend pas au sérieux. Il dégage une vraie simplicité et une authenticité qui donnent vraiment l’impression que c’est une personne accessible, et donc attachante. Ce qui fait de Par-delà la magie un livre très drôle et bourré d’humour où je n’ai pas arrêté de rire (les titres des chapitres sont justes incroyables).

Capture d’écran du sommaire de Par-delà la magie de Tom Felton
Voici une petite capture d’écran du sommaire de Par-delà la magie. (N’hésite pas à cliquer sur l’image pour l’agrandir.) Ça donne envie, non ?

Parce que, plus surprenant encore : J’ai trouvé que Par-delà la magie était particulièrement bien écrit. Tom Felton est parvenu à m’entraîner dans son récit avec une aisance déconcertante. L’écriture est fluide, ce qui nous fait tourner les pages à une vitesse folle. Bref, j’étais vraiment à fond tout au long de ma lecture !

Dans la vie de Tom Felton

Mais parlons un peu du contenu de Par-delà la magie. Tom Felton nous conte donc sa vie de son enfance à aujourd’hui dans ce livre que nous pourrions diviser en trois parties : avant, pendant et après Harry Potter.

Enfance moldue

On commence donc par rencontrer sa famille moldue avec ses trois grands frères qui lui ont permis de garder les pieds sur terre tout au long de son aventure en tant que sorcier. Le divorce de ses parents. Son manque d’enthousiasme à l’école. L’incapacité du petit Tom à rester constant dans ses activités extrascolaires et comment il va se retrouver totalement par hasard dans un cours de théâtre.

Comment il va passer sa première audition dans l’unique but de s’amuser et ce qu’il va retenir de son premier rôle dans une publicité aux États-Unis (c’est-à-dire pouvoir commander des frites au room service de l’hôtel et regarder des dessins animés qui ne sont pas disponibles en Angleterre). Et puis son premier film, The Borrowers, qu’il décrit comme un plateau de jeu géant, le rêve de n’importe quel enfant.

Tom Felton enfant dans The Borrowers, en 1997
Tom Felton dans The Borrowers, en 1997

Confessions d’un sorcier

Et puis viennent les années Harry Potter avec les descriptions des auditions où Tom Felton n’avait pas la moindre idée de ce dans quoi il mettait les pieds. L’annonce de l’attribution du rôle qui dans la tête du petit garçon passe bien après la partie de foot qu’il est en train de perdre au moment où il apprend la nouvelle.

Et puis les tournages, bien sûr. Avec tous les acteurs qui ont travaillé avec lui et à qui il rend hommage chacun à leur tour en nous racontant des moments précis passés ensemble. Ne va surtout pas espérer qu’un quelconque scandale ou qu’une quelconque rancœur soit révélée au grand jour, Tom Felton nous offre tout le contraire : beaucoup d’amour, de reconnaissance et d’estime pour ses partenaires qui l’ont aidé à devenir un meilleur acteur et une meilleure personne – que ce soit les autres acteurs, les réalisateurs ou les petites mains techniques qui ont fait le film. Leurs bêtises d’enfants sur le tournage qui auraient probablement fait faire des crises cardiaques aux producteurs s’ils l’avaient appris.

Gif de Tom Felton (Drago Malefoy) hurlant dans la Forêt Interdite.

Sans oublié, bien sûr, le côté plus sombre et difficile de la célébrité qui n’est pas facile à supporter tous les jours mais de laquelle il est tout à fait conscient et reconnaissant d’avoir été mille fois plus épargné que Daniel Radcliff, Emma Watson et Rupert Grint.

Par-delà la magie

Le livre se termine donc sur les années de la vie de Tom Felton depuis la fin des films. Comment il est parti à Los Angeles pour essayer de poursuivre sa carrière… Et comment l’envers du show-business a fini par le rattraper. Comment il est tombé dans les excès, l’alcool et la dépression. Ses séjours en désintox pour essayer de redevenir lui-même et les autres rencontres qui l’ont aidé à remonter la pente petit à petit.

Tom Felton parle donc de santé mentale, mais de manière extrêmement honnête et sans filtre. Il se met à nu quand il nous raconte s’être senti trahi par ses proches qui l’ont “piégé” pour le conduire à son premier centre, sa fugue et cette nuit terrible où il aurait pu mourir dans la campagne. C’était extrêmement touchant d’authenticité et de vulnérabilité, au point que j’ai bien failli verser ma petite larme dans ces derniers chapitres (bien que je ne sois pas certaine de l’assumer totalement).

Clap de fin

Certains considéreront certainement que Tom Felton a écrit Par-delà la magie pour se faire de l’argent et surffer sur sa gloire passée alors que sa carrière ne fonctionne pas si bien que ça. Mais je suis intimement persuadée, après avoir lu toutes ces pages, qu’il ne fait que s’exprimer avec une extrême authenticité. Je choisis de le croire dans ses récits. Et très sincèrement, je ne vois pas comment on pourrait ne pas le croire.

Comme tu l’auras sûrement compris, j’ai adoré cette lecture du début à la fin au point d’avoir un véritable coup de cœur. J’ai corné des dizaines de pages et annoté des tonnes de passages qui m’ont tous beaucoup marquée. Par-delà la magie est donc incontestablement devenu un incontournable de ma bibliothèque !

En bref

En bref, Par-delà la magie : Confessions d’un sorcier de Tom Felton est une autobiographie que j’ai trouvée absolument géniale. L’acteur s’y livre comme une personne simple et authentique et fait preuve de beaucoup d’humour et d’autodérision, ce qui rend la lecture extrêmement agréable. Tom Felton nous conte donc sa vie personnelle et professionnelle, de son enfance à aujourd’hui. De ses premières années sous le signe de l’amusement, aux tournages des films Harry Potter avec des tonnes d’anecdotes et de portraits des personnes qui l’ont accompagné (acteurs comme techniciens), en terminant par sa vie aux États-Unis et sa descente aux enfers avec l’addiction et les problèmes de santé mentale. Le tout était extrêmement touchant d’authenticité. J’ai eu un véritable coup de cœur avec cette lecture que je te recommande vivement et qui fait désormais partie des incontournables de ma bibliothèque !

Ma note

Ma note : 18/20

La citation de Par-delà la magie de Tom Felton

Entre le tournage du film et son visionnage, j’avais changé d’adresse. J’avais quitté la maison de ma mère et je vivais dans mon propre appartement dans le Surrey, avec mon chiot adoré, Timber. Mon vieil ami Whitey avait emménagé à mon ancienne adresse. Il m’a appelé un jour pour me dire que j’avais reçu une lettre. J’ai tout de suite pensé à une amende de stationnement, mais il m’a dit qu’il l’avait ouverte par erreur et qu’elle venait d’un certain Jo.

Un certain Jo ?

”Il y a une chouette en haut de la page.”

J’ai tilté.

“Qu’est-ce que ça dit ?

– Je sais pas, je l’ai pas lue.

– Eh bah lis-la !

– Un truc à propos d’un Prince de sang-mêlé.”

Il n’est pas exagéré de dire que Whitey n’a rien d’un fan.

”Garde la lettre, j’arrive.”

Je n’avais plus eu de nouvelles de Jo Rowling depuis des années. La lettre était écrite sur son magnifique papier doré. Elle m’y disait combien elle était satisfaite du film et me complimentait sur ma performance. Inutile de dire que tout cela a fini dans un cadre que je conserve encore.

Tom Felton, Par-delà la magie : Confessions d’un sorcier

Le mot de la fin

Est-ce que j’ai commencé cette chronique avec l’idée d’écrire une trentaine de lignes et que, comme d’habitude quand j’aime vraiment un livre, elle s’est transformée en un avis sans fin ? Apparemment.

Comme je ne suis donc plus à ça près, j’en profite pour t’avouer que je n’ai jamais été une fan de Drago Malefoy. Mais depuis que j’ai terminé cette lecture je n’ai qu’une envie : revoir tous les films, et ses scènes en particulier, pour avoir sous les yeux les nouvelles perspectives et les petits secrets que Tom Felton nous révèle dans Par-delà la magie. Vais-je réussir à me retenir ? Affaire à suivre.

Toi aussi tu penses craquer pour Par-delà la magie de Tom Felton ?

À bientôt pour un nouvel article !

Amandine Stuart

4.9/5 - (20 votes)

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2024 Des rêves dans la marge

Thème par Anders Norén