DES RÊVES DANS LA MARGE

Maria Pourchet, Feu

Résumé de l’éditeur

Elle, mariée, mère, prof. Trop sérieuse ? Lui, célibataire, joggueur, banquier. Mais qui parle à son chien. Entre eux, une passion sublime, mais qui ne pouvait que mal finir.

Laure, prof d’université, est mariée, mère de deux filles et propriétaire d’un pavillon. À 40 ans, il lui semble être la somme, non pas de ses désirs, mais de l’effort et du compromis.

Clément, célibataire, 50 ans, s’ennuie dans la finance, au sommet d’une tour vitrée, lassé de la vue qu’elle offre autant que de YouPorn.

Laure envie, quand elle devrait s’en inquiéter, l’incandescence et la rage militante qui habitent sa fille aînée, Véra.

Clément n’envie personne, sinon son chien.

De la vie, elle attend la surprise. Il attend qu’elle finisse.

Ils vont être l’un pour l’autre un choc nécessaire.

Saisis par la passion et ses menaces, ils tentent de se débarrasser l’un de l’autre en assouvissant le désir… Convaincus qu’il se dompte.

Dans une langue nerveuse et acérée, Maria Pourchet nous offre un roman vif, puissant et drôle sur l’amour, cette affaire effroyablement plus sérieuse et plus dangereuse qu’on ne le croit.

Fayard

Fiche technique

Titre Feu

Autrice : Maria Pourchet

Édition – Collection : Fayard – Littérature française

Nombre de page : 360

Date de parution : 18.08.2021

Âge : À partir de 17 ans

Prix : 20.00€

Remarque : J’ai lu ce livre dans le cadre de mon rôle de jurée du Prix du Roman des étudiants, dont Feu fait partie de la sélection 2021.

Mon avis

Sur les fesses. Voilà comment je ressors de cette lecture.

Avant même d’ouvrir ce roman, je soupçonnai déjà que je n’allais pas vivre quelque chose d’anodin, mais jamais je n’aurais pu imaginer à quel point cette lecture me chamboulerait.

N’est pas autrice qui veut. C’est ce que nous prouve Maria Pourchet avec Feu. Franchement, je n’avais jamais entendu parler d’elle ou de ses cinq précédents romans, j’ai donc eu l’impression de découvrir la naissance d’un prodige (ce qui est faux, puisqu’elle en est un depuis longtemps). Son écriture est un mélange détonnant de crudité, presque de vulgarité, enrobée d’un talent incroyable pour pointer et décrire les ressentis avec une justesse encore jamais vue. C’était poétique aussi, avec un petit goût de grandiose. Enfin voilà : Un style assumé, fort, tranchant… magnifique.

Je n’ose pas trop entrer dans le fin-fond de l’histoire, parce que j’estime qu’elle doit se découvrir au moment de la lecture. Ce que je peux te dire en revanche, et ce qui est à mon avis le plus important à retenir de ce roman, c’est que l’autrice crée du sublime à partir de la noirceur. Elle va creuser au plus profond de l’âme humaine pour en ressortir tous ses paradoxes et nous les exposer au visage. Je le dis sans soucis : J’ai adoré ce roman. Et pourtant, aucun des personnages n’est attachant. (Exception faite à Papa, il est génial, je l’aime et lui décerne une mention spéciale.) Mais ils sont bien l’outil qui nous offre un nouveau point de vue sur la notion d’amour et la condition humaine.

Bref, c’est un livre à lire absolument et qui restera certainement une de mes plus belles découvertes de 2021.

La citation

Tu n’as jamais rien imaginé d’autre que le scandale et la fin. Ni une maison, ni un enfant, ni la croissance du nous, vos prénoms ensemble sur du papier. Parce que ta religion, la vraie, l’appliquée, la sans Dieu, la pas tout à fait républicaine non plus, te l’interdit. Tu n’es pas libre. À ton imagination et à ton désir, préexiste pour toujours une force épouvantable qui les abolit à terme et presque sans combat : le complexe de classe. Cette religion que la mère de ta mère appelait tout simplement la honte, sans faire d’histoires, t’arrête ici. Au seuil d’une fiction d’union dont tu ne parviens plus à te faire l’auteur, intimidée par ton propre rêve. Le pire c’est d’avoir le droit, tous les droits, et demeurer incapable de s’en saisir. C’est ça, mamie, la honte, en vérité.

Maria Pourchet, Feu

Ma note

Le mot de la fin

Quel est le dernier livre qui t’a bouleversé ?

Amandine Stuart

5/5 - (3 votes)

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2022 DES RÊVES DANS LA MARGE

Thème par Anders Norén