Des rêves dans la marge

Des lectures variées et des avis sincères

Chronique Lecture | Les Enfants Indociles – T2 : De Brindilles et d’Os, de Seanan McGuire

Couverture du livre De Brindilles et d’Os de Seanan McGuire, le tome 2 de la série Les Enfants Indociles

Précédemment dans la série…

Couverture du livre Les Portes Perdues de Seanan McGuire, le tome 1 de la série Les Enfants Indociles
Clique sur la couverture pour voir ma chronique

Résumé de De Brindilles et d’Os

Les Enfants Indociles, Tome 2

Les jumelles Jack et Jill avaient dix-sept ans lorsqu’elles sont rentrées chez leurs parents. Puis elles ont été envoyées au foyer pour enfants indociles d’Eleanor West. Comment en sont-elles arrivées là ?

Jacqueline était la fille parfaite de sa mère, polie et calme, toujours habillée en princesse. Si son éducation était parfois un peu stricte, c’est que la formation d’une demoiselle idéale demande de la discipline.

Jillian était la fille parfaite de son père, aventureuse, avide de sensations fortes et un peu garçon manqué. Il aurait préféré un fils, mais on fait avec ce que l’on a.

Pourtant, c’est ensemble, à cinq ans, qu’elles ont appris que l’on ne pouvait pas faire confiance aux adultes et, à douze ans, qu’elles ont descendu main dans la main l’impossible escalier…

Éditions Pygmalion

Fiche technique

Titre Les Enfants Indociles – T2 : De Brindilles et d’Os

Autrice : Seanan McGuire

Édition – Collection : Pygmalion – Imaginaire

Nombre de pages : 216

Date de parution : 16.02.2022

Âge : À partir de 15 ans

Prix : 19.90€

Mon avis sur De Brindilles et d’Os

Mon mois de Mai 2023 a (notamment) été marqué par ma lecture du premier tome de la saga des Enfants Indociles de Seanan McGuire que j’avais trouvé particulièrement réussi pour son originalité, ses réflexions et son ambiance si unique. Il m’a donc semblé évident de poursuivre cette histoire avec le deuxième opus : De Brindilles et d’Os !

Le style unique de Seanan McGuire

Il m’a suffi de parcourir les premières lignes de De Brindilles et d’Os pour immédiatement retomber sous le charme de l’univers créé par Seanan McGuire qui, il faut le dire, a une des plumes les plus reconnaissables de ma bibliothèque. Son style a une saveur toute particulière, à la fois piquante et enveloppante, comme une caresse qui laisse des frissons sur votre peau – sans trop que vous sachiez si ce sont des frissons d’horreur, de plaisir, ou un savant mélange des deux. L’autrice a le don de dire les choses qui dérangent avec une sorte de sourire mielleux dans le ton, un humour noir qui vous fait rire et pleurer en même temps. Tout cela dans un style à la frontière entre la littérature YA et adulte… Bref, un vrai régal !

Poussons la porte de De Brindilles et d’Os

Et ce talent est mis à profit dans De Brindilles et d’Os, alors que nous retrouvons les jumelles Jack & Jill que nous avions déjà longuement côtoyées dans Les Portes Perdues. Ici, c’est leur histoire -leur grande aventure- que nous revivons avec elles. Celle qui les conduira plus tard au pensionnat d’Eleanor West.

Ainsi, nous remontons le temps pour rencontrer leurs parents. Leurs horribles parents, qui ne mériteraient même pas d’être qualifiés de parents, qui ont façonné leurs filles pour qu’elles deviennent l’image qu’ils en attendaient, qui les ont montées l’une contre l’autre et ont retiré la moindre once d’amour de leur foyer. (Ça fait froid dans le dos, sérieux.) Alors, bien évidemment que Jack & Jill ne vont pas hésiter bien longtemps avant de pousser la porte qui va subitement apparaître au fond d’une malle, dans le grenier. Et bien sûr que cette histoire va mal finir. Mais ça, on le savait déjà.

Et c’est justement le seul reproche que je ferai à De Brindilles et d’Os : On savait déjà tout ça.

Gif d'une personne qui dit "It's déjà vu... Or a glitch in the matrix" pour illustrer ma chronique de De Brindilles et d'Os de Seanan McGuire.

De Brindilles et d’Os, une histoire vraiment inédite ?

Dans Les Portes Perdues, Jack & Jill nous ont déjà raconté leur histoire. Leur vie dans les plaines auprès du maître vampire et du médecin savant fou sur les bords. La surprise n’était donc pas vraiment au rendez-vous.

Alors, bien sûr, ce n’est pas pareil de se l’entendre rapidement raconté dans Les Portes Perdues et de le vivre pour de vrai dans De Brindilles et d’Os. On a beaucoup de détails en plus, et évidemment que l’on apprend des choses. Mais il n’empêche que le dénouement reste le même.

Pour autant, j’ai (encore une fois) vraiment beaucoup aimé cette nouvelle immersion dans l’univers des Enfants Indociles de Seanan McGuire. L’imagination dont elle fait montre dans De Brindilles et d’Os est tout simplement admirable, parce que le monde qui se trouve derrière la porte de Jack & Jill n’en reste pas moins fascinant. Et puis, j’ai adoré en apprendre plus sur les jumelles : leurs caractères et leurs façons de réagir. Il me semble l’avoir déjà mentionné à plusieurs reprises, mais les histoires où les personnages principaux sont des jumeaux ont toujours eu un attrait tout particulier pour moi.

Et après ?

Couverture du tome 3 des Enfants Indociles : Sous un ciel de sucre pour illustrer ma chronique de De Brindilles et d'Os de Seanan McGuire.

Il ne fait donc aucun doute que je vais poursuivre la série avec le T3, Sous un ciel de sucre, dont j’ai entendu de très bons avis (je sais notamment qu’il fait suite aux évènements des Portes Perdues, yes !) et sur lequel je compte me jeter au plus vite et pas plus tard que ce mois-ci, puisqu’il m’attend déjà sagement dans ma PAL ! J’ai trop hâte !!

En bref

En bref, De Brindilles et d’Os, le second opus de la saga des Enfants Indociles de Seanan McGuire fut une très bonne lecture à l’image du premier tome. On retrouve la plume si originale et unique de l’autrice ainsi que son imagination envoûtante à souhait. J’ai apprécié retrouver les jumelles Jack & Jill et connaître leur histoire en détail. Je regrette simplement que ces aventures n’aient pas été 100% inédites, étant donné que nous en avions déjà découvert la majorité dans Les Portes Perdues.

Ma note

Ma note : 15/20

La citation de De Brindilles et d’Os

Il y avait une porte. Petite, simple, en pin brut et non traité. Un panneau était accroché à une hauteur d’adulte. Des lettres semblant imprégnées dans le bois indiquaient : SOYEZ SÛRES.

“Sûres de quoi ? s’étonna Jillian.

– Sûres d’avoir envie de découvrir ce qu’il y a de l’autre côté, j’imagine, répondit Jacqueline. De toute façon, c’est la seule issue.

– On pourrait remonter.”

Jacqueline dévisagea sa sœur d’un air impassible. “J’ai mal aux jambes, déclara-t-elle. Et puis, je croyais que tu voulais vivre une aventure ? “On a trouvé une porte, mais elle nous a pas plu, alors on est remontées sans regarder derrière.” J’appelle pas ça une aventure. J’appelle ça… prendre la fuite.

– Je prends jamais la fuite, s’offusqua Jillian.

– Tant mieux”, répondit Jacqueline en tendant la main vers la poignée.

Seanan McGuire, Les Enfants Indociles – T2 : De Brindilles et d’Os

Le mot de la fin

Je sens déjà que Les Enfants Indociles fera partie de ces séries qui vont marquer mon année 2023. Je ne peux donc que t’encourager à la découvrir aussi si ça n’est pas encore fait ! Et ça commence donc avec le premier tome :

Crois-moi, tu perdrais quelque chose à ne pas tourner ses pages.

Tu as déjà commencé à t’immerger dans la formidable saga des Enfants Indociles de Seanan McGuire ?

À bientôt pour un nouvel article !

Amandine Stuart

4.9/5 - (22 votes)

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2024 Des rêves dans la marge

Thème par Anders Norén