Des rêves dans la marge

Des lectures variées et des avis sincères

Chronique Lecture | La Sorcière aux Champignons – T1, de Tachibana Higuchi

Couverture du premier tome de La Sorcière aux Champignons, de Tachibana Higuchi

Résumé du T1 de La Sorcière aux Champignons

Un conte de fée magique !

Luna la sorcière habite au fond d’une sombre forêt et fait pousser des champignons vénéneux sur son passage. Les villageois la craignent et la fuient, car ils ignorent qu’elle œuvre uniquement dans le but de les aider. Luna cache sa tristesse et tente de se satisfaire de sa condition. Mais un jour, l’amour vient lui jouer des tours…

Un beau manga de fantasy, par l’autrice de L’Académie Alice. Ses personnages loufoques et attachants vous feront verser de grosses larmes (de rire et/ou de tristesse). À conseiller à toutes les personnes qui aiment se perdre dans un univers magique !

Éditions Glénat

Fiche technique

Titre La Sorcière aux Champignons – T1

Autrice : Tachibana Higuchi

Édition – Collection : Glénat – Shojo

Genre : Graphique – Manga

Nombre de pages : 194

Date de parution : 02.02.2022

Âge : À partir de 12 ans

Prix : 6.99€

Remarque : J’ai lu ce livre dans le cadre de l’édition 2023 du Pumpkin Autumn Challenge.

Mon avis sur le T1 de La Sorcière aux Champignons

Après Brume le week-end dernier, j’ai découvert cette semaine un nouveau graphique de ma PAL pour le Pumpkin Autumn Challenge : le premier tome du manga La Sorcière aux Champignons de Tachibana Higuchi.

Et même si j’étais enthousiaste et curieuse avant d’entamer cette lecture (ça parle de champignons, alors forcément que j’étais à fond) j’ai malheureusement très vite déchanté… Au point que ce manga fut une grosse déception.

Des clichés, en veux-tu ? En voilà !

Je m’attendais à découvrir une histoire féministe tout en girl power… Et je suis finalement tombée sur une romance terriblement clichée. Il est vrai que le trope de la romance est largement sous-entendu dans le résumé, mais j’avoue que je ne m’attendais pas à ce qu’il soit autant développé – et encore une fois avec autant de clichés.

Le personnage masculin est beaucoup trop parfait (beau et gentil à vomir), tout va trop vite en mode “tu es tout pour moi” après le premier regard, les rebondissements sont attendus au possible… Bref, niveau originalité, on repassera. (Malgré un passage que j’ai tout de même trouvé très beau et qui se démarque du reste du manga.)

Même remarque pour Luna, notre héroïne, qui “malgré son apparence, a plusieurs fois l’âge qu’on lui donnerait” et se comporte pourtant comme une adolescente enamourée tout au long du manga. C’était illogique au possible. Je veux bien entendre qu’elle souffre énormément de son isolement et de sa solitude forcés à cause de ses pouvoirs et que le rejet qu’elle vit de la part de tout le monde l’ait fragilisée… Mais quand même ! D’ailleurs, même cet aspect selon lequel elle effraie la population à cause de ce qu’ils voient d’elle, sans chercher une seule seconde à la comprendre ou à communiquer un minimum avec elle, m’a paru trop extrême et trop peu plausible – et encore une fois horriblement cliché.

L’esthétique de La Sorcière aux Champignons

Le seul point positif se trouve selon moi dans le concept même de La Sorcière aux Champignons, avec tout le bestiaire et l’imaginaire créés par l’autrice. Que ce soit avec la très mignonne maison champignon de Luna qu’elle occupe avec de petits animaux adorables, ou encore tous les spécimens de champignons qui ont chacun leur propre pouvoir et leur propre esthétique.

Capture d'écran d'une partie de la page 11 du premier tome de La Sorcière aux Champignons, de Tachibana Higuchi.

C’était chouette et bien pensé, même si ce point est loin de compenser les aspects négatifs que je viens de citer.

D’autant plus que le style graphique de Tachibana Higuchi est loin de m’avoir convaincue. On aurait dit que j’étais en train de lire un manga des années 80 (dans le fond et la forme), alors que l’édition japonaise date pourtant de 2020 ! Je crois que l’autrice s’est trompée d’époque.

À la poursuite de la série ?

Comme tu t’en doutes, mon ressenti sur ce premier tome de La Sorcière aux Champignons me fait grandement hésiter pour savoir si je vais poursuivre la série ou non… Sachant qu’en allant lire quelques avis sur le T2 j’ai cru comprendre que l’histoire partait dans une tout autre direction, ce qui n’est vraiment pas pour me déplaire. Je verrai comment mon envie évoluera dans le futur !

Couverture du deuxième tome de La Sorcière aux Champignons, de Tachibana Higuchi pour illustrer ma chronique.

En bref

En bref, le premier tome du manga La Sorcière aux Champignons de Tachibana Higuchi fut une grosse déception. Je ne m’attendais pas à ce que la romance soit autant présente, et surtout avec autant de clichés ! Le tout va beaucoup trop vite et fait preuve d’un terrible manque d’originalité. Le seul point positif se trouve dans le concept même du manga avec tout le bestiaire et l’imaginaire créés par l’autrice, et ce même si le style graphique de Tachibana Higuchi est loin de m’avoir convaincue.

Ma note

Ma note : 11/20

La citation du T1 de La Sorcière aux Champignons

Capture d'écran des pages 92-93 du premier tome de La Sorcière aux Champignons, de Tachibana Higuchi  pour illustrer ma chronique.
—Tachibana Higuchi, La Sorcière aux Champignons – T1, p.92-93

Le mot de la fin

Si je dois retenir une chose positive de cette lecture, c’est qu’elle m’aura au moins appris que je ne suis pas une adepte des shojos (romances en manga) ! Me voilà prévenue pour de futures découvertes !

Et en parlant de futures découvertes, n’hésite pas à aller t’inscrire à ma newsletter si tu souhaites être avertie de l’arrivée d’un nouvel article par ici, ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux pour d’autres contenus livresques exclusifs !

En attendant de te retrouver là-bas, je te souhaite un bon vendredi et un excellent début de week-end !

Tu avais déjà entendu parler de La Sorcière aux Champignons de Tachibana Higuchi ? Tu aimes lire des shojos ?

À bientôt pour un nouvel article !

Amandine Stuart

5/5 - (23 votes)

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2024 Des rêves dans la marge

Thème par Anders Norén