DES RÊVES DANS LA MARGE

Juliette Bonte, Rendez-moi Noël !

Résumé de l’éditeur

En Écosse, les fantômes ne sont pas les seuls à hanter les cœurs.

Trop c’est trop  ! Robyn Ferguson n’est pas du genre rancunier mais là, ça va trop loin. Comme si ça ne suffisait pas que les Burns volent l’organisation des festivités de Noël que sa famille gère depuis des décennies, voilà que ces aristocrates hautains les accusent d’avoir dérobé de précieuses lettres dans leur château  ! Envisager que les Ferguson, qui alimentent toute la ville de Wick en douceurs chocolatées depuis des générations d’Écossais, pourraient s’abaisser à un tel acte est une injure. Alors, c’est décidé  : elle va retrouver ces fichues lettres et elle prouvera ainsi à Walter Burns, ce petit pétoncle prétentieux, qu’il s’est trompé sur toute la ligne. Pour cela, elle va juste devoir éviter de l’étrangler immédiatement  : il pourrait lui être précieux pour son enquête… et pour empêcher que l’affrontement entre les Burns et les Ferguson dégénère en guerre nucléaire.

Harlequin

Fiche technique

Titre Rendez-moi Noël !

Autrice : Juliette Bonte

Édition – Collection : Harlequin – &H

Nombre de page : 464

Date de parution : 06.10.2021

Âge : À partir de 14 ans

Prix : 17.90€

Mon avis

Quand je stresse (comme en ce moment avec les exams de fin d’année – j’en ai d’ailleurs deux demain, alors souhaite-moi bonne chance 🍀💪🏻) j’ai besoin d’une lecture détente, sans prise de tête et toute douce. J’ai donc inauguré ma première romance de Noël de l’année avec Rendez-moi Noël ! de Juliette Bonte. Pourquoi celle-ci et pas une autre ? Tout simplement parce que j’avais brièvement croisé Robyn dans une scène de Promis, on reste amis !, roman que j’avais beaucoup aimé. J’ai donc voulu prolonger l’expérience.

Et il n’y a pas à dire, ce fut une très chouette lecture !

J’ai adoré rencontrer la famille Ferguson, si vivante et un peu déjantée, et partager leur quotidien pendant ce moment si spécial de l’année. Il y a un véritable esprit de famille qui se dégage de cette histoire, et qu’est-ce que c’était réconfortant ! Mais tu veux savoir ce qui était encore plus réconfortant ? Le cho-co-lat ! Tant de chocolat ! (En même temps, dans une famille de chocolatiers, c’est normal 😅) Mais qu’est-ce que ça a pu être délectable ! – Au sens propre comme au figuré, parce que je ne sais pas combien de tablettes au praliné j’ai dégommé pendant ma lecture, mais la réponse est : beaucoup trop !

J’ai aussi adoré suivre Robyn, notre personnage principal. Elle est attachante, drôle, altruiste, tout en ayant du caractère… Tout ce que j’aime ! Et puis il y a Walter. Le rigide et froid Walter Burns. Lui aussi, j’ai fini par l’apprécier (parce que bon, au début c’est quand même pas trop ça). Mais il est mignon en réalité. Je ne vais pas t’en dire beaucoup plus sur eux, parce que c’est une romance de Noël et que par conséquent tu as certainement déjà une assez bonne idée des choses.

Le seul point qui m’a un peu moins emballé que les autres, c’est l’enquête autour du vol des lettres. Mais ce n’est pas qu’elle était mal faite, au contraire (j’ai vraiment mis beaucoup de temps à deviner le coupable). C’est simplement que je ne suis pas friande de ce type d’intrigue.

À part ça, tout était vraiment chouette, que ce soit dans l’ambiance de Noël et de ses traditions (Yule, déco, marché, …), dans l’évolution de la relation entre les personnages qui était piquante et mignonne, ou dans le déroulement des l’histoire en Écosse (avec son folklore, ses mœurs, ses tics de langage et ses châteaux hantés).

Bref, une jolie romance de Noël, pleine de chocolat, d’amour familial, d’amour tout court, d’esprit de Noël, de mystères et d’humour. Idéal pour décembre qui va commencer !

La citation

– Une chute de neige, Maxwell ! Nous nous sommes réveillés au beau milieu d’un paysage tout blanc, de la terre jusqu’au ciel. Et vous savez ce que ça veut dire ?

– Eh bien…

– Des trottoirs verglacés, Maxwell ! Le cordonnier n’a pas reçu mes nouvelles semelles, j’ai donc dû traverser Wick avec une paire de chaussures aussi usées que le dentier de mon arrière-grand-père ! Paix à son âme, le pauvre.

Maxwell fait un rapide signe de croix.

– Et puis Mabel qui est tombée sur son coccyx à mi-chemin de la chocolaterie… Une dame âgée, vous réalisez ? Bien sûr, nous l’avons raccompagnée au cottage et avons attendu le docteur Creighton, laps de temps durant lequel ma sœur Norma et son système immunitaire de larve impotente ont jugé bon de prendre froid…

– Paix à son âme.

– Elle n’est pas morte.

– Pardonnez-moi.

Juliette Bonte, Rendez-moi Noël !

Ma note

Le mot de la fin

Tu as déjà commencé à lire des romances de Noël ? Ou bien tu attends d’ouvrir la première case de ton calendrier ?

Amandine Stuart

5/5 - (2 votes)

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2022 DES RÊVES DANS LA MARGE

Thème par Anders Norén