DES RÊVES DANS LA MARGE

Jennifer Lynn Barnes, Inheritance Games – T.01

Résumé de l’éditeur

Tome 1

Que feriez-vous si vous receviez l’héritage d’un inconnu milliardaire convoité par ses sulfureux neveux ?

very Grambs, lycéenne sans histoire et sans le sou, rêve d’une bourse d’études pour entrer à l’université. Son destin bascule soudain quand Tobias Hawthorne, un célèbre milliardaire, lui lègue sa fortune. Cet argent tombe à pic, mais il y a un problème : Avery n’a jamais entendu parler de cet homme !

Pour toucher sa part d’héritage, elle doit néanmoins emménager dans la mystérieuse demeure des Hawthorne. Elle y côtoie les quatre petits-fils du défunt, tous aussi insondables que séduisants… et surtout bien décidés à l’empêcher de subtiliser leur dû !

Happée par un tourbillon de manigances, d’énigmes et de trahisons, Avery va devoir se prêter à un inquiétant jeu de dupes qui pourrait bouleverser sa vie à jamais…

Pocket Jeunesse

Fiche technique

Titre Inheritance Games – T.01

Autrice : Jennifer Lynn Barnes

Édition : Pocket Jeunesse

Nombre de page : 449

Date de parution : 03.02.2022

Âge : À partir de 15 ans

Prix : 18.50€

Mon avis

Il t’arrive parfois de dire à quelqu’un : « Je ne sais pas quoi lire. Choisis pour moi ! » ? C’est ce que j’ai fait après ma lecture de Je réinventerai la pluie, parce que j’étais en manque d’inspiration. Marie, que tu as déjà rencontrée, m’a donc demandé de me lancer dans Inheritance Games, sorti au tout début du mois de février.

Malgré que le genre de l’enquête (policier/thriller) ne soit en général pas ma tasse de thé, j’ai tout de même apprécié ce livre qui m’a fait passer un bon moment, sans être exceptionnel non plus.

Les forces de ce roman tiennent certainement dans la grande brièveté des chapitres (ce qui fait que notre lecture avance très vite), mais aussi justement dans cette ambiance de mystères, d’enquêtes et d’énigmes qui ne nous quitte pas et n’a pas été sans me rappeler mes heures passées à jouer à Professeur Layton sur ma DS il y a quelques années. (Ceux qui connaissent avoueront que c’est la meilleure des vies 😍) J’ai été entrainée dans cette chasse au trésor en même temps que les personnages, à chercher des indices, essayer de deviner leur signification cachée et à écarquiller les yeux à chaque rebondissement et révélation. Voilà pour les deux très bons points.

Pour ce qui est du reste, j’ai quelques petites choses à redire qui tiennent toutes certainement, je dois l’admettre, au genre Young Adult que je fréquente de moins en moins et dont je me sens donc de plus en plus éloignée.

⚠Mini-spoiler qui n’est pas vraiment un spoiler⚠ : Il y a un triangle amoureux. Assez léger et plutôt supportable comparé à d’autres. Mais quand même, il est là. Et je dois avouer que si je l’avais su, il est fort probable que je ne me serai pas lancée dans Inheritance Games. Je déteste les triangles. C’est le pire scénario du monde entier. Donc crois-moi quand je te dis que celui-ci est loin d’être le pire, qu’il réside pas mal sous la surface et qu’on peut donc réussir à l’occulter si on le souhaite – ce que j’ai parfaitement réussi à faire de mon côté. Mais je tenais quand même à te prévenir pour qu’il n’y ait pas de déconvenue.

Plus généralement, je reste persuadée que l’histoire se serait mieux portée si elle avait été dépourvue de romance. Oui, je sais, c’est bizarre que MOI je dise ça. Mais le contexte fait qu’inclure une romance dans cette histoire décrédibilise l’ensemble. Avery (notre personnage principal) est sensée se méfier de tout le monde et ne faire confiance à personne, et surtout pas à un Hawthorne. C’est répété plusieurs fois. Alors pourquoi ressent-elle tous ces sentiments et se fie-t-elle à DEUX des frères de la famille ?? Ce n’est juste pas logique ! Surtout que la romance est très plate et n’apporte rien à l’histoire, si tu veux mon avis.

Et cela tient certainement au fait que les personnages secondaires, les quatre frères Hawthorne en particulier, n’ont pas de véritable personnalité. Chacun est décrit par un trait de caractère qui lui est propre. L’un est le cow-boy, l’autre le petit inventeur de génie, un autre encore est le plus intelligent pour résoudre des problèmes et des énigmes, et le dernier est le plus froid et le plus stratège. Sauf que ça ne suffit pas. Parce que ça les a rendus interchangeables à mes yeux. Tu te rends compte que j’ai dû SÉRIEUSEMENT réfléchir à quel garçon je préférais pour le triangle ? Depuis quand j’ai besoin de réfléchir à quelle team je ship ? Depuis jamais ! Je le sais tout de suite quand le personnage entre en scène et commence à interagir avec les autres. Ça a toujours été une évidence. Mais pas là. Ça doit surement te paraître anecdotique, mais ça ne l’est pas, parce que c’est révélateur du manque de solidité dans la construction des personnages, qui est plutôt bien faite en apparence mais qui se révèle être assez creuse si on fouille un peu.

Je tiens à préciser que ce n’est pas le cas d’Avery, que j’ai trouvée plus complète et crédible et qui ne m’a pas dérangée. Bon, ce n’est pas mon personnage préféré de tous les temps, mais j’ai apprécié la suivre pendant cette aventure. Elle a certes parfois des comportements ou des réactions légèrement puériles et inappropriées, mais c’est l’apanage de nombreux personnages de Young Adult, ce qu’on remarque surtout quand nous (lecteurs) prenons de l’âge. Mais encore une fois, je n’ai pas grand-chose à lui reprocher.

Enfin voilà, heureusement que l’enquête et les énigmes prennent 70% de l’intrigue, parce que c’est au fond ce qui reste le plus intéressant. C’était bien fait et plein de recherches. Je pense donc continuer la série quand la suite sortira, malgré tous les défauts que j’ai pu présenter, parce que j’ai envie de connaître le fin mot de cette histoire d’héritage – en particulier après avoir lu la bombe du dernier chapitre qui annonce des choses palpitantes pour le tome 2 !

Bref, une bonne lecture qui tient surtout dans sa fluidité/rapidité de lecture et dans le système d’énigmes à résoudre que j’ai trouvé assez original et on ne peut plus accrocheur !

La citation

Grayson avait consacré une année entière à se préparer pour diriger cette fondation. Ses photos ornaient le hall.

Mais c’est moi que son grand-père a choisie.

– Je suis…

– Ne me dites pas que vous êtes désolée, me coupa Grayson, qui contempla le mur encore un moment, puis s’adressa à moi : Ne soyez pas désolée, mademoiselle Grambs. Soyez à la hauteur, c’est tout.

Jennifer Lynn Barnes, Inheritance Games – T.01

Ma note

Le mot de la fin

Il t’arrive de demander à d’autres personnes de choisir ta prochaine lecture ?

Amandine Stuart

5/5 - (6 votes)

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2022 DES RÊVES DANS LA MARGE

Thème par Anders Norén