Des rêves dans la marge

Des lectures variées et des avis sincères

Chronique Lecture | Des choses sans importance, de Lilia Hassaine

Couverture du livre Des choses sans importance de Lilia Hassaine

Résumé de Des choses sans importance

On ne dira jamais assez l’importance des choses sans importance.

Ce sont des blessures anodines, des rêves futiles, des paroles entendues. Dans notre fuite en avant, nous y prêtons rarement attention.

Lilia Hassaine prend le temps, s’arrête. Elle observe ces choses sans importance avec la curiosité et la cruauté de l’enfant qu’elle fut : sans filtre. Chaque poème est une flèche qui fait mouche.

Éditions de L’Iconoclaste

Fiche technique

Titre Des choses sans importance

Autrice : Lilia Hassaine

Édition – Collection : L’Iconoclaste – L’Iconopop

Genre : Poésie

Nombre de pages : 98

Date de parution : 02.03.2023

Âge : À partir de 13 ans

Prix : 14.00€

Mon avis sur Des choses sans importance

Après la grosse déception poétique qu’a été La Chambre sans murs de Morgane Ortin, il m’a paru évident de retourner me lover auprès d’une valeur sûre : L’Iconopop, la collection qui célèbre la poésie des éditions de L’Iconoclaste. Et j’ai décidé de porter mon dévolu sur le recueil de Lilia Hassaine, Des choses sans importance, parce que 1) je trouve sa couverture très jolie, très estivale, et que 2) je n’en avais entendu que de bon avis.

Et il se trouve que mon instinct ne m’a pas trompée.

Des choses sans importance, un recueil hors du temps

J’ai passé un excellent moment de lecture avec Des choses sans importance. La plume de Lilia Hassaine m’a tout de suite charmée avec sa simplicité sophistiquée, son humour sombre et sa douceur amère. Elle nous entraîne dans ses réflexions et ses instants de vie, qu’ils soient marquants ou anodins. Le tout dans un rythme fluide et entraînant qui crée une bulle semblable à celles sur la couverture : un moment hors du temps beau et éphémère.

Les poèmes sont courts, incisifs et se suivent parfois sur plusieurs strophes pour élargir leur histoire – tandis que d’autres ne durent que le temps de deux vers. J’ai aimé prendre le temps de faire leur rencontre au fil des pages, de les relire parfois, de les annoter souvent.

Des petites choses qui ont leur importance

Capture d'écran d'une des photos de bulles de savon qui illustrent le recueil Des Choses sans importance de Lilia Hassaine.

On ne peut que saluer la présence de quelques photographies de bulles de savon qui ponctuent le recueil ça et là, même si j’avoue que j’aurais préféré qu’elles soient en couleurs et non en noir et blanc. Je pense que ça aurait pu apporter beaucoup plus de reliefs aux mots de Lilia Hassaine.

Un autre petit reproche à faire à Des choses sans importance : que le recueil ne soit pas plus long. Mais je suppose que l’on peut mettre ça sur le compte de mon enthousiasme, parce que je n’avais tout simplement pas envie que ça s’arrête. (Même si payer 14€ pour moins d’une heure de lecture, en vrai, ça fait mal.)

En bref

En bref, Des choses sans importance de Lilia Hassaine est un très bon recueil de poèmes. La plume comme les thématiques m’ont immédiatement charmée, tout comme le rythme et l’ambiance que dégage le tout. Je te le recommande vivement, bien que je regrette un peu sa brièveté et l’esthétique en noir et blanc des photographies qui le ponctuent.

Ma note

Ma note : 16/20

Les deux citations de Des choses sans importance

TEMPS GAGNÉ

Je suis vide des livres que je n’ai pas lus,

des idées que je n’ai pas eues

des paysages que je n’ai pas vus

et des sentiers non parcourus

Mais qu’est-ce qu’écrire, me disais-tu,

si ce n’est rêver d’absolu

retrouver des êtres inconnus

rebâtir des mondes disparus ?

Et toutes ces choses qu’on a vécues

juste parce qu’on les a voulues.

Lilia Hassaine, Des choses sans importance

BLEU SAGAN

C’était le bleu qui comptait.

Nuages bleus.

Ciel d’ivresse.

Je regardais danser la brume

une sucette à la main.

Je faisais varier les couleurs :

Rouge

Vert

Jaune.

Le bleu pouvait tout absorber.

J’inventais des arcs-en-ciel et des nuits argentiques

des casinos royaux et des pluies faméliques.

Mais une chose demeurait bleue.

Le passé, ses caresses dans les cheveux

et ses cachettes secrètes.

Les chagrins sans tristesse, les filtres de cigarette.

Je me noie dans ton rire, qui ne reviendra pas.

Les souvenirs sont bleus

et laissent des bleus à l’âme.

Lilia Hassaine, Des choses sans importance

Le mot de la fin

La lecture de Des choses sans importance m’aura aussi permis de découvrir un nouveau nom de la littérature : Lilia Hassaine, une autrice que je vais m’empresser de découvrir plus avant en allant me pencher sur ses romans !

Et toi, tu avais déjà eu l’occasion de croiser la route de Lilia Hassaine et de ses mots ?

À bientôt pour un nouvel article !

Amandine Stuart

4.9/5 - (20 votes)

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2024 Des rêves dans la marge

Thème par Anders Norén