Des rêves dans la marge

Des lectures variées et des avis sincères

Chronique Lecture | Les Contes Fracturés – T1 : Éclats Dormants, d’Alix E. Harrow

Couverture du livre Les Contes Fracturés, le Tome 1 : Éclats Dormants, d'Alix E. Harrow

Résumé d’Éclats Dormants

Zinnia, 21 ans aujourd’hui, a une maladie du sang incurable. Pour le dernier anniversaire de sa vie, elle va faire mentir les prédictions de la médecine, traverser le temps et montrer que rien n’est jamais écrit.

Ce soir, sa vie bascule et croise le destin des “Belles endormies”.

Et si les contes nous apprenaient tout de travers ? Et si les maléfices étaient en réalité des protections ?

Une réinvention passionnante, subversive et féministe de la Belle au bois dormant, où le destin ne fait pas le poids face au courage, à la solidarité, à l’entêtement et à une bonne connaissance pratique des contes de fées. Parce que chacun d’entre nous est toujours libre de faire le bon choix.

Éditions Hachette

Fiche technique

Titre : Les Contes Fracturés – T1 : Éclats Dormants

Autrice : Alix E. Harrow

Édition – Collection : Hachette – Heroes

Pages : 170

Parution : 05.04.2023

Âge : À partir de 15 ans

Formats & Prix : Papier : 22.00€  Ebook : 14.99€

Remarque : J’ai lu ce livre dans le cadre de l’édition 2024 du Mois de la Fantasy.

Mon avis sur Éclats Dormants

J’ai lu cette novella d’une traite sur le trajet des vacances et ai été bien séduite par la proposition de l’autrice qui nous offre une histoire éminemment féministe, poétique et bien écrite, pleine de contemporanéité et de réflexions intéressantes. On y plonge immédiatement pour se sentir imprégné par ce qui nous entoure, et finalement en ressortir avec l’impression d’avoir vécu un rêve particulièrement détaillé et sanglant – mais qui, maintenant qu’il est passé, nous paraît très brumeux. On s’attache vite à l’héroïne et à ses problématiques qui trouvent échos dans le conte de La Belle au Bois Dormant. J’ai aimé voir toutes les versions que l’autrice évoque, mais aussi découvrir sa propre interprétation – pleine de surprises, malgré le fait que j’aurai aimé qu’elle traite certains points différemment. La fin m’a particulièrement enthousiasmée, et je pense donc découvrir la suite bientôt !

Ma note

Ma note : 15/20

La citation d’Éclats Dormants

“Vous avez l’habitude de considérer les contes de fées comme des fictions.”

Le Dr Bastille m’avait regardée droit dans les yeux en disant cela, avec une expression à la fois critique et compatissante.

“Mais ils n’ont jamais été rien d’autre que des miroirs”, avait-elle ajouté.

Alix E. Harrow, Les Contes Fracturés – T1 : Éclats Dormants

Le mot de la fin

C’est la fin de cette mini-chronique expresse ! Mais tu peux toujours aller jeter un œil aux six autres avis que j’ai publiés aujourd’hui… Et on se retrouvera dès samedi pour une nouvelle chronique, un peu plus replète cette fois-ci. Alors, pour être certain⋅e de ne pas passer à côté, je t’encourage chaleureusement à aller t’inscrire à la newsletter (tu seras ainsi averti⋅e par mail dès qu’un nouvel article sera publié sur le blog) ou à venir me retrouver sur Instagram où je publie tous les jours de nouveaux contenus littéraires !

Mais, avant de partir, viens me dire en commentaires si tu aimes les réécritures de contes et si celle-ci t’intrigue !

À bientôt pour un nouvel article !

Amandine Stuart

4.9/5 - (32 votes)

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2024 Des rêves dans la marge

Thème par Anders Norén