Des rêves dans la marge

Des lectures variées et des avis sincères

Chronique Lecture | Switch – Journal d’une apprentie sorcière, d’Eva Roussel

Couverture du livre Switch - Journal d'une apprentie sorcière d'Eva Roussel

Résumé de Switch d’Eva Roussel

Après des siècles d’obscurantisme et de persécutions, la figure de la sorcière fait un retour fracassant et positif dans notre société. Porté notamment par différents mouvements et personnalités écoféministes, la Sorcière d’aujourd’hui est au cœur des combats les plus brûlants de notre temps.

Mais qu’est-ce qui amène une femme d’aujourd’hui à devenir et se revendiquer sorcière ?

Dans son style enlevé et tout en douceur, Eva Roussel nous partage son parcours vers cette spiritualité et dresse un panorama de la sorcellerie contemporaine.

Éditions Dargaud

Fiche technique

Titre Switch – Journal d’une apprentie sorcière

Scénario, Dessin, Couleurs : Eva Roussel

Édition – Collection : Dargaud – Mâtin !

Genre : Graphique – Bande Dessinée – Non-fiction – Essai – Document

Nombre de pages : 224

Date de parution : 22.03.2024

Âge : À partir de 15 ans

Formats & Prix : Papier : 19.00€  Ebook : 11.99€

Remarque : Je remercie vivement et chaleureusement les Éditions Dargaud ainsi que Netgalley pour l’envoi de cet ebook. Je précise toutefois que mon avis n’en sera pas moins transparent, honnête et sincère.

Mon avis sur Switch d’Eva Roussel

Je ne vais pas mentir, ma première impression en apercevant ce livre ressemblait à : “Pfff… Encore un livre sur les sorcières modernes. Ils en n’ont pas marre de surffer sur la tendance et de faire du marketing ?!” Et puis j’ai lu le résumé. Je l’ai feuilleté. Et le proverbe “ne pas se fier aux apparences” est venu se rappeler à mon bon souvenir.

Parce qu’en effet, il m’est vite apparu en me lançant dans cette lecture que je m’étais trompée dans les grandes largeurs.

Switch – Journal d’une apprentie sorcière d’Eva Roussel a été l’une de mes meilleures lectures du mois de Mars, et sans aucun doute l’une des plus belles surprises de ce début d’année !

Switch d’Eva Roussel : un précieux coffre aux trésors

Je me suis laissée embarquer dans ce partage d’expérience intime et à cœur ouvert qui nous est livré avec pédagogie, intelligence et bienveillance. Eva Roussel nous expose ainsi son cheminement et sa pratique de la sorcellerie, ce que ce terme signifie pour elle (parce qu’il ne s’agit bien évidemment pas de danser nue sous la pleine lune) et tout ce qu’il englobe. Nous allons ainsi balayer une large palette de sujets, tels que : l’histoire des sorcières, les sabbats, l’animal-totem, l’utilisation des plantes au quotidien, la célébration de la nature, les pierres, le cycle de la lune, des petits rituels pour se sentir bien, le jardinage, l’astrologie… Mais aussi s’intéresser plus largement à des figures pionnières et piliers du féminisme, et également développer la notion d’éco-féminisme (qui rejoint finalement pas mal celle des sorcières).

Tout ça peut sembler nébuleux et un peu perché au premier abord, mais je t’assure que tout ce qui se dégage de cette lecture est un sentiment de naturel et de douceur. Et je rassure les plus réfractaires : avec Swith, Eva Roussel est loin de faire une conférence pour nous embrigader dans une secte – et elle ne nous présente pas nous plus de formule magique pour nous transformer en beauté fatale.

Capture d'écran de la page 155 de la BD Switch – Journal d’une apprentie sorcière d’Eva Roussel, pour illustrer ma chronique.

Ce livre s’attache tout simplement à remettre la nature au cœur de nos vies, avec des petites astuces simples. L’autrice n’est pas moralisatrice, ne force pas le trait et n’oblige à rien. Elle nous raconte simplement son histoire avec humour, douceur et bienveillance, sans oublier de se remettre en question et de souligner ses erreurs.

J’ai beaucoup appris durant cette lecture, qui est en plus bourrée de références que j’ai notées avec application et que je vais assurément aller creuser dans un futur proche, mais aussi d’infos pratiques en tous genres que j’ai trouvées très précieuses.

Et comment ne pas parler du style graphique d’Eva Roussel dans Switch ? J’ai tout simplement adoré ses dessins, son trait, ses couleurs, sa mise en page… Enfin, tout ! C’est frais, coloré, aéré, dans un esprit très cottagecore, simple et doux qui ajoute une vraie valeur ajoutée à cette lecture !

En bref

En bref, Switch – Journal d’une apprentie sorcière d’Eva Roussel est une lecture que je te recommande vivement si tu aimes la nature et que tu t’intéresses au féminisme en général. Ce livre est un partage d’expérience intime et à cœur ouvert qui nous est livré avec pédagogie, intelligence et bienveillance. Il m’a collé le sourire aux lèvres grâce à son humour et à son style graphique tout à fait réjouissant. Si bien qu’il fait désormais partie des ouvrages de référence de ma bibliothèque.

Ma note

Ma note : 16/20

La citation de Switch d’Eva Roussel

Capture d'écran de la page 39 de la BD Switch – Journal d’une apprentie sorcière d’Eva Roussel, pour illustrer ma chronique.
—Eva Roussel, Switch – Journal d’une apprentie sorcière, p.39

Le mot de la fin

C’est la fin de cet article qui, je l’espère, aura pu te faire découvrir ce livre et te faire considérer cette lecture qui sort un peu des sentiers battus mais qui mérite vraiment que l’on s’y intéresse ! En tout cas, une chose est sûre : je vais désormais suivre l’actualité d’Eva Roussel de près !

Avant de partir, viens me dire en commentaires quelle fut ta dernière découverte littéraire la plus surprenante !

À bientôt pour un nouvel article !

Amandine Stuart

4.9/5 - (27 votes)

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2024 Des rêves dans la marge

Thème par Anders Norén