DES RÊVES DANS LA MARGE

Shelby Mahurin, Serpent & Dove – T.01 : Serpent & Dove

Résumé de l’éditeur

Tome 1 : Serpent & Dove

De la magie, des sorcières, un choc fantasy de sorcellerie et d’amour interdit signé par l’incroyable et talentueuse Shelby Mahurin.

Serpent & Dove est le 1er tome d’une trilogie qui va vous envouter !

Il y a deux ans, Louise a fui son clan et s’est réfugiée dans la ville de Césarine où les sorcières comme elle sont craintes, chassées et brûlées. La jeune femme a renoncé à la magie et vit désormais de petits larcins. Alors qu’elle prépare le vol d’une bague magique très rare, les évènements vont s’enchaîner pour tout faire basculer dans le chaos.

De son côté, Reid, un Chasseur assermenté par l’Église, vit sa vie selon un seul principe : ne pas laisser une seule sorcière en vie. Son chemin n’aurait jamais dû croiser celui de Louise, mais un concours de circonstances va les rapprocher malgré eux et les contraindre à une union impossible et inattendue : le saint mariage.

La guerre entre les sorcières et l’Église est ancienne et les dangereux ennemis de Louise représentent une terrible menace. Partagée entre ses sentiments croissants et sa nature, la jeune femme va devoir faire un choix entre le cœur et la raison.

De Saxus

Fiche technique

Titre Serpent & Dove – T.01 : Serpent & Dove

Autrice : Shelby Mahurin

Édition : De Saxus

Nombre de page : 565

Date de parution : 26.08.2021

Âge : À partir de 15 ans

Prix : 18.90€

Mon avis

Est-ce que je suis sur le point de plus ou moins descendre l’un des bouquins qui a remporté un max de succès ces derniers mois ? Absolument.

Bon, ok, cette phrase était peut-être un peu trop cynique et pète-sec que nécessaire… Mais l’idée est bien là.

J’ai été assez déçue par Serpent & Dove au vu de tout l’enthousiasme qui déferle à son sujet depuis quelques mois. Alors peut-être que mes attentes étaient trop élevées… Mais franchement, est-ce qu’il n’y a que moi qui, avant de commencer cette histoire, s’attendait à un truc totalement épique, haletant, plein de rebondissements, d’émotions à se tordre le cœur et à faire cette tête 😲 (voire celle-là : 🤯) à répétition ? Je ne pense pas.

Au lieu de ce beau programme fantasmé, j’ai plutôt eu droit à… bah, à pas grand-chose en fait. Ou en tout cas à quelque chose de b-i-e-n en dessous de ce que je m’étais imaginé.

Lou n’est pas si attachante et drôle que ça, on a même plutôt envie de la secouer parfois. Et ce n’est pas mieux en ce qui concerne Reid… Ils font tous les deux preuves d’un manque de crédibilité assez contraignant, que ce soit dans leurs personnalités, leurs actions ou dans la relation qu’ils vont créer tous les deux – avec pas mal de clichés pour venir agrémenter tout ça.

Le seul personnage qui a vraiment réussi à s’attirer mes faveurs, c’est Ansel. Je l’aime ! Mais bien sûr, en tant que personnage secondaire ce n’est pas lui qui a pu rattraper le manque de charisme des autres, et c’est dommage.

Ce qui est dommage aussi, c’est la platitude de cette histoire. Il ne se passe presque rien ! Donc, oui, je le dis : il m’est arrivé de m’ennuyer – et ce plan d’une fois. Lou reste cantonnée à un seul endroit pendant la grande majorité du roman, à attendre on ne sait trop quoi. En termes d’action, on repassera.

Idem pour l’écriture de l’autrice qui est très redondante, ou encore les sentiments entre Lou et Reid qui passent du tout au rien en un claquement de doigts, sans la moindre transition et donc sans que l’on comprenne vraiment pourquoi. Alors des choses à revoir, il y en a.

Il n’y a que la fin qui a su relever mon avis, à partir du moment où les personnages se mettent enfin à ouvrir les yeux et à remuer leur popotin pour enfin se battre pour obtenir ce qu’ils veulent. Alors je le dis fièrement : cette dernière partie était cool – et j’espère qu’elle saura insuffler une bonne direction à la suite de la série. Parce qu’effectivement, j’envisage malgré tout de me pencher sur la suite quand elle paraitra.

Mais la conclusion de ce tome n’est pas la seule raison qui me pousse à rester curieuse sur la suite. Il y en a une autre, et elle s’appelle : l’univers. J’avoue qu’à lui tout seul, il mérite le détour. Parce que si en théorie une sorcière et un chasseur de sorcière ce n’est pas très révolutionnaire, bah ça fonctionne plutôt bien. J’ai beaucoup aimé l’idée de la guerre, de la traque, du génocide que l’on tente de perpétuer, de l’Église inquisitrice… Mais aussi tout ce qui a trait avec la magie : la hiérarchie et le fonctionnement sociétal des sorcières, leurs différents peuples et organisations, le fait que pour pratiquer un sort il faille être en mesure de fournir quelque chose d’équivalent en retour…

Tout ça, c’était vraiment bien – c’est même grâce à l’univers que j’ai attribué la note que j’ai attribuée à Serpent & Dove. Au fond, le seul problème, c’est que ça ait été affreusement sous-exploité ! Je suis persuadée que ce livre aurait pu donner quelque chose d’infiniment plus profond et spectaculaire que ce qu’il est aujourd’hui, et je trouve ça vraiment frustrant.

Mais c’est comme ça, alors il ne reste plus qu’à espérer que la suite soit plus à la hauteur que celui-ci !

La citation

On frappa à la porte une heure plus tard. Je me figeai sur place, dans le cabinet de toilette, la chemise à moitié enfilée, la baignoire à moitié pleine. Lou émit un soupir exaspéré depuis la chambre. Replaçant ma chemise, j’ouvris le battant récemment réparé de la salle de bain, alors qu’elle jetait La Vie éphémère sur la courtepointe et se mettait à balancer ses jambes sur le bord du lit. Elles atteignaient à peine le sol. « Qui est-ce ?

– C’est Ansel. »

Elle grommela un juron et sauta sur le plancher. Je la devançai et ouvris la porte. « Qu’y a-t-il ? »

Lou fusilla notre visiteur du regard. « Je t’aime bien, Ansel, mais tu as intérêt à avoir une bonne raison. Émilie et Alexandre viennent de partager un moment de complicité et je jure que s’ils ne s’embrassent pas bientôt, je vais littéralement mourir. »

Devant la confusion d’Ansel, je secouai la tête en réprimant un sourire. « Ne fais pas attention. »

Shelby Mahurin, Serpent & Dove – T.01 : Serpent & Dove

Ma note

Le mot de la fin

Bon, maintenant je peux enfin le dire : Ça fait 30 minutes que je suis officiellement entrée dans mes vacances de fin d’année ! Enfin !! Alors il ne me reste plus qu’à prendre la liste que je me suis concoctée la semaine dernière pour profiter à fond et me détendre. Au cas où tu te le demande, au programme de mes vacances, il y a (liste non-exhaustive) :

  1. Dodo
  2. Lectures -beaucoup-
  3. Pâtisser
  4. Regarder des films et des séries
  5. Chiller
  6. Manger du chocolat
  7. Écrire un max d’articles
  8. Profiter à fond du mood de Noël

Mais avant tout ça, la priorité n°1 là-tout-de-suite-maintenant c’est que j’aille installer le sapin qui à force de m’attendre va croire que je me suis transformée Scrooge. Et comme je suis bien sûr d’accord avec lui -c’est un sacrilège qu’il soit encore dans son filet, mais va en parler aux partiels tiens, tu verras ce qu’ils te répondront- je vais de ce pas réparer cet affront.

Mais et toi alors dans tout ça : Un avis sur Serpent & Dove ?

Amandine Stuart

5/5 - (2 votes)

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2022 DES RÊVES DANS LA MARGE

Thème par Anders Norén