DES RÊVES DANS LA MARGE

Hélène Goninet, Journal d’une sage-femme nature

Résumé de l’éditeur

« La nuit est noire et profonde. Silencieuse. Le téléphone a sonné il y a une heure. J’ai décroché instantanément. Je n’ai pas hésité une seconde. Et je roule maintenant vers cette femme sur le point d’enfanter. Vers cet homme qui l’accompagne. Vers ce bébé qui a décidé de naître aujourd’hui. »

Hélène se hâte d’apporter son aide à domicile, malgré l’opposition du corps médical et des pouvoirs publics. Car aider la vie qui s’en vient est un devoir sacré. Car il est vital que chaque femme qui le désire puisse accueillir son enfant dans l’intimité de sa propre demeure.

Hélène sillonne la campagne, refusant de se laisser brimer par ceux qui voudraient supprimer cette pratique, prétextant qu’elle serait dangereuse, alors que toutes les études indiquent le contraire. Malgré les risques personnels qu’elle encourt, Hélène persiste à faire son métier auprès des couples qui l’invitent à vivre, chez eux et avec eux, l’un des moments les plus signifiants de leur existence.

Au fil des saisons, nous la suivons aux quatre coins d’une Ardèche parfois rude, mais toujours belle. Grâce à sa plume alerte et bienveillante, nous pénétrons, encore et encore, de jour comme de nuit, dans le temps magique de l’enfantement.

Mama

Fiche technique

Titre Journal d’une sage-femme nature

Autrice : Hélène Goninet

Édition – Collection : Mama – Naissances

Genre : Non-fiction, Retour d’expérience

Nombre de page : 568

Date de parution : 09.06.2021

Âge : À partir de 17 ans

Prix : 25.00€

Remarque : Je remercie vivement et chaleureusement les Éditions Mama ainsi que NetGalley pour l’envoi de ce livre. Je précise toutefois que mon avis n’en sera pas moins transparent, honnête et sincère.

Mon avis

C’est en arpentant le site de NetGalley que j’ai découvert ce titre. Et je vais l’avouer : la partie la plus superficielle de moi-même a craqué sur la couverture.

Mais je dois dire que mon émerveillement ne s’est pas prolongé lors de la lecture. Si bien que j’ai fini par l’abandonner au bout d’une centaine de pages.

Ce n’est pas tant que le sujet soit inintéressant, mais simplement qu’il est à mille milliards de kilomètres de mes préoccupations du moment. Ainsi, j’ai d’abord été vraiment curieuse de découvrir ce petit monde à part que je ne connaissais que trop peu. J’ai ainsi pu me renseigner sur les arguments et les procédés qui le composent.

Mais comme je l’ai dit, j’ai assez rapidement estimé avoir compris l’essentiel du message que l’autrice souhaitait nous faire passer. Assez pour pouvoir me faire mon propre avis sur la question, qui n’aurait certainement pas été différent si j’avais poursuivi les quelque 480 autres pages qu’il restait à découvrir.

La plume de l’autrice ne m’a pas non plus encouragé à continuer : Je l’ai trouvée assez plate et quelque peu répétitive. Elle ne m’a pas permis de vraiment m’attacher aux personnages que nous rencontrions ou d’être touchée par les situations qu’ils vivaient.

Bref, je ne dis pas que ce livre ne mérite pas que tu t’y intéresses. Pas du tout. Je dis simplement que je ne correspond pas du tout au type de public auquel il est destiné. C’est donc plutôt logique que je n’y aie pas été réceptive. Mais il est clair que si le sujet de l’accouchement à domicile, des sages-femmes libérales, ou de l’histoire de l’évolution de la médecine t’intéresse, tu devrais peut-être t’y pencher de plus près.

La citation

– Maman, tu restes là cette nuit, hein !

– J’espère bien ma chérie, mais je ne peux rien promettre.

C’est ce qui fait le charme, mais aussi la difficulté de ce métier. Je ne sais jamais ce qui va m’arriver.

Vais-je pouvoir assurer les consultations prévues ?

Vais-je pouvoir passer un dimanche avec ma fille ?

Vais-je pouvoir lire un bon livre ?

Le téléphone sonne, et je dois partir pour de nouvelles aventures passionnantes.

Hélène Goninet, Journal d’une sage-femme nature

Ma note

Amandine Stuart

Qu'as-tu pensé de cet article ?

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2021 DES RÊVES DANS LA MARGE

Thème par Anders Norén