DES RÊVES DANS LA MARGE

Dans les coulisses de l’organisation d’un salon du livre

Dans le cadre de ma deuxième année d’étude en Lettres Modernes, j’ai eu à effectuer un stage d’une semaine en milieu culturel. C’est ainsi que j’ai eu à faire des recherches et à finalement me tourner vers l’association Val de Lire qui réalise chaque année le « Salon du livre jeunesse Val de Lire » à Beaugency (Loiret, Région Centre Val de Loire). Ils ont donc accepté ma demande de stage et m’ont proposé de les suivre dans l’organisation de l’édition 2022 du Salon du livre – et il faut dire que j’en ai été ravie puisqu’il représente une institution culturelle de la région à laquelle j’ai de nombreuses fois assisté durant mes années primaires. La visite annuelle du Salon représentait même la sortie scolaire traditionnelle et immanquable de chaque printemps.

En février dernier, j’ai donc passé le rideau pour entrer dans les coulisses de l’organisation du Salon de livre jeunesse de Val de Lire (c’est aussi la raison pour laquelle j’étais moins présente ici) et j’ai décidé aujourd’hui de t’emmener avec moi et de te faire partager un peu des connaissances que j’ai pu acquérir durant ce stage ainsi que de toutes les choses que j’ai pu apprendre. Je suis certaine que ça va t’intéresser et on va commencer tout de suite par une petite présentation de l’association Val de Lire.

L’Association Val de Lire

Val de Lire est donc une association qui a été créée en septembre 2008 pour prendre le relais de « l’Association du Salon du Livre pour Enfants et Adolescents de Beaugency » qui se chargeait auparavant d’organiser le salon.

En plus de l’organisation du Salon du livre annuel, l’association est aussi autrice de nombreuses autres actions dans la ville de Beaugency et la Région Centre Val de Loire, comme notamment :

  • Des séances et ateliers de lecture dans divers lieux (écoles, EPAHD, relais petite enfance, centres culturels et sociaux…),
  • Des rencontres avec des artistes,
  • Ainsi que des formations autour de la littérature jeunesse,
  • Et plus généralement d’apporter la lecture dans tous les lieux où il est possible de la faire, et plus particulièrement là où elle n’est peut-être pas très connue ou mise en avant.

L’association regroupe donc des valeurs belles et importantes telles que d’inciter la culture, le vivre-ensemble, la mixité sociale ou la prévention de l’illettrisme !

Dans sa structure, Val de Lire compte un bureau composé de six membres, un Conseil d’Administration d’une dizaine de personnes, et de nombreux bénévoles-lecteurs qui ont déboursé 15€ pour adhérer à Val de Lire (40 personnes dont une vingtaine de très actifs).

De plus, l’association est depuis de nombreuses années l’employeuse de deux salariées : Louise qui est à temps plein et était ma maitresse de stage, et Anouk qui travaille sur un temps partiel d’environ 2 à 3 jours par semaine. Un bon premier indice pour se rendre compte de l’aspect extrêmement chronophage de l’organisation et de la préparation du Salon !

Si cette petite présentation a réveillé ta curiosité, je te renvoie vers le site internent de Val de Lire où une multitude d’autres détails t’attendent !

La 37e édition du Salon du livre jeunesse Val de Lire

Programme et présentation générale

Et oui, je ne l’avais pas encore dit, mais le Salon du Livre de Beaugency est un rendez-vous depuis 1984, ce qui en fait déjà la 37e édition… qui regroupera encore une fois cette année de nombreux rendez-vous. En effet, durant le week-end du 25, 26 et 27 mars prochains auront lieu de nombreuses activités :

  • Le vendredi (25 mars) est une journée uniquement dédiée aux scolaires qui viennent donc en visite au salon pour assister à des ateliers animés par des auteurs, à des rencontres littéraires, à des expositions…
  • Le samedi et le dimanche (26 et 27 mars) sont quant à eux ouverts à tous public, adultes comme enfants, et regroupent là aussi de nombreuses dédicaces et rencontre avec des auteurs/illustrateurs, des ateliers autour d’un thème ou d’un album en particulier, des spectacles et des contes animés, des animations et ateliers, des lectures à voix haute, des jeux créés spécialement pour le Salon à partir d’albums ou de planches d’album en particulier, …

Se trouveront également sur place des stands et librairies qui seront à disposition pour présenter les livres et éventuellement en acquérir si l’envie t’en prend, car il est important de préciser que le Salon est un salon de libraires et non d’éditeurs, ce qui laisse aux organisateurs une plus grande liberté et diversité dans les choix des livres et des auteurs/illustrateurs qu’ils représentent lors du Salon.

Et si tu te poses la question de savoir combien de temps cela demande de créer et d’organiser un Salon du livre, l’association y consacre environ 11 mois de son année, chaque salon se déroulant entre la mi-mars et le début avril. À chaque fin de salon, il faut donc déjà se mettre au bilan comptable du salon de l’année qui vient de se terminer, pour ensuite relancer les premières réunions de préparation pour trouver le thème de l’année prochaine, lancer les invitations, … et relancer la machine !

C’est pour cela que la déception des deux dernières années fut grande quand, quelques semaines seulement avant le début des festivités, les protocoles sanitaires se mettaient à interdire tout rassemblement… ce qui signifiait jeter tous ces mois de travail à la poubelle ! Alors, pour mettre le plus de chances possibles de son côté, l’association a décidé d’innover pour cette 37e édition en démultipliant les lieux du Salon. Pour éviter que des milliers de personnes soient rassemblées en un seul et unique endroit (à Beaugency), le Salon va se rapprocher au plus près des lecteurs en devenant multisites. Il se déroulera ainsi sur 6 communes :

  • Beaugency (45190, Loiret, Région Centre Val de Loire)
  • Saint-Laurent-Nouan (41220, Loir-et-Cher, Région Centre Val de Loire)
  • Baule (45130, Loiret, Région Centre Val de Loire)
  • Meung-sur-Loire (45130, Loiret, Région Centre Val de Loire)
  • Ouzouer-le-Marché (41240, Loir-et-Cher, Région Centre Val de Loire)
  • Mareau-aux-Prés (45370, Loiret, Région Centre Val de Loire)

Les Prix littéraires

Chaque année, le Salon du livre jeunesse Val de Lire est aussi l’occasion d’organiser et de remettre deux prix littéraires :

Le premier est le Prix Jacques Asklund qui s’adresse aux classes de CM2 à la 6e de la communauté de communes de Beaugency. Le nom du lauréat sera dévoilé lors du week-end, en présence de l’auteur qui pourra intervenir dans les classes pour rencontrer les lecteurs et dédicacer. Voici les livres en lice pour le Prix Jacques Asklund :

  • La Musique des âmes de Sylvie Allouche, publié aux éditions Syros
  • Tout le monde l’appelle Paulette de Mano Gentil, publié aux éditions Oskar
  • Dragonland de Johan Héliot, publié aux éditions Fleurus
  • Un Vie en Milonga de Fanny Chartres, publié aux éditions L’École des Loisirs
  • Alerte Tempête de Corinne Boutry, publié aux éditions Gulf Stream

Je n’ai pas eu l’occasion de découvrir ces livres, en revanche, il n’en est pas de même pour le second Prix.

Le second est donc le Prix de l’album de la CCTVL (Communauté de Commune des Terres du Val de Loire), qui est un prix littéraire de l’album qui s’adresse aux enfants de 0 à 6 ans et dont la sélection est faite par un jury composé de bibliothécaires, de bénévoles et de salariés d’associations en lien avec la littérature jeunesse, et qui met à l’honneur plusieurs albums des invités du Salon du livre jeunesse. En voici la sélection :

  • Pas plus haut que trois pommes de Marine Schneider, publié aux éditions Pastel
  • Bob & Marley – Le Médicament de Frédéric Marais & Thierry Dedieu, publié aux éditions Seuil Jeunesse
  • Premier Bonjour de Claire Lebourg & Mickaël Jourdan, publié aux éditions Rouergue
  • Mon Ile de Stéphanie Demasse-Pottier & Seng Soun Ratanavanh, publié aux éditions La Martinière Jeunesse

J’ai eu l’occasion de lire, de découvrir et de me faire un avis sur chacun de ces albums dont mon avis sera à retrouver dans l’article Ma découverte du genre de l’album jeunesse qui sortira très bientôt sur le blog. Et quant à savoir pour lequel de ces albums j’ai voté… il se pourait bien que ce soit pour Premier Bonjour de Claire Lebourg & Mickaël Jourdan !

Questions juridiques et administratives

Si tu croyais que la mise en place et l’organisation d’un salon du Livre constituait surtout en la lecture d’ouvrages et à se balader dans le monde littéraire, je vais tout de suite casser le mythe en te disant que ce travail tourne en réalité énormément autour de questions juridiques et administratives. En effet, un nombre impressionnant de points tournent autour de la question du Droit dans cette organisation.

On peut notamment penser à la question de la rémunération des auteurs qui, en l’occurrence pour le Salon, se fait à la journée ou à la demi-journée, les auteurs et illustrateurs étant considérés comme des prestataires, qui n’ont donc pas de bulletins de salaire. Mais ce sont en revanche eux qui établissent une facture de prestations à Val de Lire.

Il faut aussi savoir que c’est à l’association d’organiser les transports, l’hébergement et les repas pour les auteurs, ces questions n’étant pas à leur frais, c’est donc à l’association de prendre financièrement en charge ces dépenses.

Il faut aussi que l’association établisse un contrat par invité qui permet de délimiter et de protéger le travail de l’auteur. On retrouve notamment dans ces contraintes toutes les informations relatives aux horaires et aux lieux sur lesquels ils devront être présents, à leurs hébergements, leurs repas, leurs frais de transport, les précisions sur les ateliers lectures qu’ils vont animer, les dédicaces, … – avec le nombre d’heures, ainsi que les spécificités d’annulation si l’une des deux parties (l’association ou l’auteur) ne pourrait pas assurer son engagement de présence. Tout en sachant que la rémunération d’un auteur ou d’un illustrateur se fait sur le même tarif puisqu’ils ont juridiquement le même statut.

Je te passe tous les autres détails très bureaucratiques que j’ai pu intégrer durant le stage, mais je peux t’assurer qu’ils sont très nombreux, mais aussi très compliqués et que je ne t’apporterais certainement pas grand-chose à les reporter ici.

Organisation concrète

J’ai également pu participer à un certain nombre d’actions plus « concrètes » pour l’organisation du Salon du livre, comme par exemple la mise en place et la création du programme sous forme de plaquette/livret qui sera distribuée à l’entrée du Salon et dans les écoles et commerces à proximité.

Ou encore avec la mise en place des inscriptions des écoles alentours pour les différents ateliers du Salon du vendredi 25 mars.

Également prévoir des rencontres avec les différents services municipaux des différents lieux du Salon (Beaugency, Saint-Laurent-Nouan, Baule, Meung-sur-Loire, Ouzouer-le-Marché et Mareau-aux-Prés) pour réserver les salles et voir les questions de sécurité et le matériel à prévoir… J’ai aussi pu assister à la création de jeux par les bénévoles de l’association qui, avec leur imagination, leurs mains et leurs capacités en travaux manuels, imaginent et fabriquent des jeux (tels que des puzzles, des dominos, des memory, …) en rapport avec des planches et illustrations de certains albums qu’ils ont décidé de mettre à l’honneur.

Mon rôle et mes missions durant le stage

Mon stage ne consistait pas seulement en des missions d’observation, j’ai également pu m’impliquer et donner de ma personne pour apporter une aide plus personnelle à l’organisation du Salon.

Cet engagement a débuté par la découverte et la prise de connaissance des livres de la bibliothèque/réserve d’albums de l’association afin que je m’imprègne du travail des auteurs et des illustrateurs invités. Énormément de lectures donc ! Mais également la découverte des expositions avec l’arrivée des affiches et des planches des albums concernés : Premier bonjour de Claire Lebourg & Mickaël Jourdan, Roland l’Eléphant de Louise Mézel, le travail de Frédéric Marais…

Il y a eu tellement de lecture durant ce stage que je ne peux pas les intégrer ici et que je te concocte un article annexe sur Ma découverte du genre de l’album jeunesse qui sortira tout bientôt.

J’ai également participé avec des bénévoles à la préparation d’une sélection de livres pour des lectures prévues en extérieur (au centre social de Beaugency) pour deux groupes, l’un de CP-CE1 et l’autre de CE2-CM1. Chaque groupe étant constitué d’une douzaine d’enfants, ce qui correspond à 5 à 6 livres par séance. Là encore, il a fallu lire et présenter les livres en situation réelle pour pouvoir chronométrer la lecture et ainsi organiser et prévoir la séance. Tu pourras également en apprendre plus sur ces lectures dans l’article à venir.

En duo avec Louise, l’une des salariées de l’association, j’ai également participé à la réalisation de deux articles sur le site de l’association :

Une grande partie de mon temps a aussi été consacrée à des discussions et des rencontres avec des bénévoles de Val de Lire pour mieux m’imprégner et comprendre la structure.

D’un point de vue très concret, Louise et Anouk (l’autre salariée de l’association) m’ont proposé, suite à mes lectures des albums, de faire une sélection de mes coups de coeurs et d’en créer des visuels et affiches qui contiendraient une petite chronique. Ces affiches seront donc disponibles sur les stands des libraires lors du week-end du Salon sous la forme de grandes affiches A3, mais aussi sous forme de petites cartes qui seront glissées dans les ouvrages concernés sur les stands des libraires. Il en est ressorti 8 affiches coups de coeur que j’ai pris grand plaisir à créer et concevoir, et que je te laisse découvrir ici en avant-première :

Puis je suis retournée dans le vif du sujet, en m’écartant de la fibre créatrice, en imaginant et mettant en place les formulaires d’inscription pour les ateliers auxquels les écoles vont assister le vendredi qui regroupaient donc le quota de personnes maximum, la durée des ateliers, l’âge minimum requis, ainsi que la définition des créneaux des ateliers sur la journée.

Il en est de même avec la création d’un tableau récapitulatif avec la feuille de route   de chaque invité sur le week-end du Salon qui contenait donc les rencontres scolaires (avec le nom de l’établissement, les horaires, le nom et le contact de l’enseignant ainsi que le niveau scolaire de la classe), les lieux des dédicaces, ainsi que les horaires des ateliers.

J’ai également assisté à la nouveauté que fût la création d’une convention d’exposition (qui visait donc à assurer les œuvres de l’illustrateur).

Et enfin, j’ai terminé ma semaine par contacter par mail des maisons d’édition qui sont concernées par le Salon, pour leur demander l’envoi d’affiches promotionnelle des invités du Salon.

Rendez-vous le week-end prochain !

Je te propose donc, si le cœur t’en dit, de nous retrouver les 25, 26 et 27 mars prochains dans les communes du salon (Beaugency, Saint-Laurent-Nouan, Baule, Meung-sur-Loire, Ouzouer-le-Marché et Mareau-aux-Prés) !

Si tu as besoin de plus d’informations, je te renvoie vers le site de Val de Lire qui contient tout ce dont tu pourrais avoir besoin, avec notamment le programme du week-end que tu peux aussi découvrir juste ici :

J’espère que l’on aura l’occasion de se croiser, en tous cas tu es bien sûr le ou la bienvenu-e là-bas !

Le mot de la fin

J’espère que cette entrée dans les coulisses de l’organisation d’un salon du livre t’a plu et a permis de t’éclairer sur ce pan assez peu connu des événements littéraires ! Encore une fois, un second article sur Ma découverte du genre de l’album jeunesse arrive dès demain sur le blog, ainsi que mes 8 coups de cœur découverts durant le stage.

En attendant tout ça, je te dis à bientôt ici, ou qui sait, au Salon du livre jeunesse Val de Lire !

Amandine Stuart

5/5 - (2 votes)

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2022 DES RÊVES DANS LA MARGE

Thème par Anders Norén