DES RÊVES DANS LA MARGE

Claire Keegan, Ce genre de petites choses

Résumé de l’éditeur

En cette fin d’année 1985 à New Ross, Bill Furlong, le marchand de bois et charbon, a fort à faire. Aujourd’hui à la tête de sa petite entreprise et père de famille, il a tracé seul sa route : élevé dans la maison où sa mère, enceinte à quinze ans, était domestique, il a eu plus de chance que d’autres enfants nés sans père.

Trois jours avant Noël, il va livrer le couvent voisin. Le bruit court que les sœurs du Bon Pasteur y exploitent à des travaux de blanchisserie des filles non mariées et qu’elles gagnent beaucoup d’argent en plaçant à l’étranger leurs enfants illégitimes. Même s’il n’est pas homme à accorder de l’importance à la rumeur, Furlong se souvient d’une rencontre fortuite lors d’un précédent passage : en poussant une porte, il avait découvert des pensionnaires vêtues d’horribles uniformes, qui ciraient pieds nus le plancher. Troublé, il avait raconté la scène à son épouse, Eileen, qui sèchement lui avait répondu que de telles choses ne les concernaient pas.

Un avis qu’il a bien du mal à suivre par ce froid matin de décembre, lorsqu’il reconnaît, dans la forme recroquevillée et grelottante au fond de la réserve à charbon, une très jeune femme qui y a probablement passé la nuit. Tandis que, dans son foyer et partout en ville, on s’active autour de la crèche et de la chorale, cet homme tranquille et généreux n’écoute que son cœur.

Claire Keegan, avec une intensité et une finesse qui donnent tout son prix à la limpide beauté de ce récit, dessine le portrait d’un héros ordinaire, un de ces êtres par nature conduits à prodiguer les bienfaits qu’ils ont reçus.

Éditions Sabine Wespieser

Fiche technique

Titre Ce genre de petites choses

Autrice : Claire Keegan

Édition : Sabine Wespieser

Nombre de pages : 120

Date de parution : 05.11.2020

Âge : À partir de 15 ans

Prix : 15.00€

Récompense : Prix Lucioles 2020 (attribué par les lecteurs de la librairie Lucioles à Vienne)

Remarque : J’ai découvert ce livre dans sa version audio, lue par Nicolas Lormeau.

Mon avis

Dans une semaine très exactement, ce sera Noël. Alors, pourquoi ne pas commencer à se mettre dans l’ambiance dès maintenant en se plongeant dans une lecture adaptée ? Peut-être que les traditionnelles romances de Noël ne sont pas ton truc, ce que je comprends parfaitement. Mais ça tombe bien, parce que ce n’est pas du tout l’objet de Ce genre de petites choses que j’ai découvert en livre audio durant les premiers jours de Décembre. Cette novella (plus longue qu’une nouvelle, mais plus courte qu’un roman) s’apparente plutôt à un conte de Noël.

Cette chronique ne s’étirera pas en longueur étant donné que le résumé de l’éditeur est déjà généreux en descriptions et que l’histoire ne fait que 120 pages. Je ne voudrais donc pas risquer de t’en dire trop.

Entre traditions et transgressions

Ce que je peux te dire, en revanche, c’est que j’ai passé un bon moment avec cette lecture. J’ai été contente de découvrir une histoire qui ne fait pas vraiment dans les paillettes et les chamallows (voire pas du tout), bien que l’ambiance nous plonge bien dans les traditions de Noël. Ce genre de petites choses s’attache plutôt à nous dépeindre une morale pleine de bon sens mais qu’il n’est pas inutile de rappeler par les temps qui courent. Je me suis attachée à Furlong, ce personnage un peu bourru et pas très expressif en surface, mais qui a en réalité le cœur sur la main.

Mais derrière cette couche de magie propre à la période, Claire Keegan utilise aussi (et surtout) son histoire pour mettre sur le devant de la scène un fait historique et abject qui s’est réellement déroulé pendant des années, au vu et au su de tous, dans l’Irlande de la fin du XXe siècle. L’autrice redonne une voix aux victimes silencieuses et dédie son livre “aux femmes et aux enfants qui ont subi la claustration dans les blanchisseries de Magdalen en Irlande”. C’est certes un sujet un peu difficile, mais qui permet de remettre les choses en perspective.

J’ai d’ailleurs trouvé que l’alliance entre l’ambiance de Noël et la prise de conscience de Furlong du drame qu’il découvre petit à petit était très bien faite. Tout est très équilibré et permet de créer un contraste bienvenu avec d’un côté les listes au Père Noël, les moments de pâtisserie et l’émerveillement devant les illuminations – et de l’autre la souffrance et le mépris vécus par ces jeunes filles enfermées au couvent.

En bref

En bref, Ce genre de petites choses de Claire Keegan fut une belle lecture, idéale pour la période, notamment parce qu’elle s’apparente un à un conte de Noël avec son personnage principal bourru et tendre, ses traditions de Noël, mais aussi la révélation d’un scandale dont tous connaissent l’existence mais qu’ils préfèrent glisser gentiment sous le tapis. C’est alors l’occasion de remettre en avant une morale importante qu’il est judicieux de rappeler de temps à autre. Ces 120 pages te garantissent un moment de lecture court mais intense et chaleureux. Alors, pourquoi s’en priver ?

Ma note

La citation

La messe, ce jour-là, sembla longue. Furlong écouta, distraitement, plus qu’il ne participa, tout en regardant la lumière du matin qui traversait les hauts vitraux et en observant ce qu’il distinguait du chemin de croix contre les côtés – et lorsque l’heure vint d’aller recevoir la communion, il resta par esprit de contradiction là où il était, dos au mur.

Claire Keegan, Ce genre de petites choses

Le mot de la fin

Bon week-end à toi ! De mon côté c’est aujourd’hui que l’on s’attaque au sapin ! Je sais, c’est certainement très tard pour certains, mais comme nous sommes team sapin naturel dans la famille et que nous aimons le garder jusqu’aux premiers jours de la nouvelle année, il ne faut pas le mettre en place trop tôt au risque qu’il devienne tout moche avant l’heure… Quoi qu’il en soit, j’ai trop hâte !!! Je partagerai certainement le résultat en story sur Instagram, alors n’hésite pas à m’y rejoindre 😉

À bientôt pour un nouvel article !

Amandine Stuart

5/5 - (12 votes)

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2023 DES RÊVES DANS LA MARGE

Thème par Anders Norén