DES RÊVES DANS LA MARGE

Arnaud Cathrine, Romance

Résumé de l’éditeur

C’est le mojito.

C’est un léger accident.

C’est parce qu’il n’a pas rencontré de fille.

C’est parce que je n’ai pas rencontré de garçon.

C’était juste pour essayer.

C’est pour avoir tout fait ensemble.

C’est pour tous les amis pareil.

C’est entre lui et moi.

C’est la première et la dernière fois.

C’est rien.

Ça va passer.

Après le succès de sa trilogie À la place du coeur, Arnaud Cathrine nous donne à vivre un premier amour, comme si nous y étions.

Robert Laffont

Fiche technique

Titre Romance

Auteur : Arnaud Cathrine

Édition – Collection : Robert Laffont – Collection R

Nombre de page : 304

Date de parution : 02.01.2020

Âge : À partir de 15 ans

Prix : 16.50€

Mon avis

J’ai d’abord cru que Romance était une romance. Logique. Mais non. C’est bien plus que ça. Ce livre, c’est la représentation parfaite de l’esprit d’un adolescent de 17 ans. Alors certes, l’amour (ou la recherche d’amour) y a une place importante – parce que, soyons honnêtes, ça prend beaucoup de place dans la tête de quelqu’un de 17 ans. Sauf qu’il y a aussi une myriade d’autres choses… Le lycée. La quête de soi. Les amitiés bancales. Les parents bizarres. La violence. La douleur. La construction. Et les sentiments. Les sentiments. Les sentiments.

C’était beau. En prenant le parti de construire son récit comme un journal intime dynamique, Arnaud Cathrine crée une profondeur et un relief supérieur à ce à quoi je m’étais attendue. Nous, lecteur, sommes activement concernés par cette histoire puisque le personnage principal s’adresse directement à nous. Ce qui rend les choses encore plus percutantes.

Avec cette plume incisive et ce format atypique, l’auteur parvient à traiter d’un sujet commun en en faisant un objet unique de poésie et de vérité.

Bref, une très belle lecture que je te recommande !

La citation

Je suis tombé amoureux de ces garçons grâce à ma mère qui m’emmène tous les mercredis au cinéma MK2 Beaubourg. Entre nous, on appelle ça « le jour de l’amour » parce que je ressors chaque fois in love de la projection. Ma mère estime que ces amours imaginaires sont nécessaires en attendant le vrai. Rien de pire, dit-elle, que de laisser la frustration et le manque nous creuser le ventre. Elle épluche donc toutes les sorties, je la suis les yeux fermés et les ouvre grand une fois installé dans la salle. Quand le film est terminé, je lui lance : « Devine lequel. » Elle prend le temps de réfléchir et se plante une fois sur deux. Logique : qui peut deviner notre désir ? On ne sait soi-même que très partiellement comment ça fonctionne. Pourquoi lui et pas un autre ? OK : tu m’envie ma mère. Sache qu’elle est loin d’être parfaite : elle est assez grossière, par exemple, et elle dort mal ou peu. Mais, avec moi, c’est une mère top et je crois que je lui conviens assez bien aussi.

Arnaud Cathrine, Romance

Ma note

Le mot de la fin

Et toi, tu aimes les formes de récits atypiques ? Tu as lu Romance de Arnaud Cathrine ? Qu’en as-tu pensé ?

Amandine Stuart

Au Suivant Poste

Précedent Poste

5 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Feedbacks en ligne
Voir tous les commentaires

© 2021 DES RÊVES DANS LA MARGE

Thème par Anders Norén

0
J'aimerais avoir ton avis sur cet article ! N'hésite pas à laisser un commentaire !x
()
x